Les premiers jours où, soudainement, le télétravail est devenu la norme pour bien des gens, vous avez peut-être ressenti la joie de n’avoir que quelques pieds à franchir entre votre lit et votre ordinateur, d’opter pour le pantalon mou plutôt que le jeans skinny et d’avoir du café à volonté dans votre cuisine.

Mais après plusieurs mois, ça se peut que (comme moi) vous soyez à boutte d’avoir vos quatre murs comme seuls voisins!

J’ai donc établi mes 5 règles d’or pour survivre au télétravail-qui-dure-plus-longtemps-que-prévu…


Recréer une routine de travail

Photo Christin Hume Unplash

Ce n’est pas un secret, rester en mou avec les cheveux sales tous les jours, ça n’a jamais gonflé l’estime de personne ! Alors, on se fait une routine comme lorsqu’on quitte pour le bureau : on s’habille, on se douche, on se coiffe un minimum. Si, le matin, vous aviez l’habitude de saluer une collègue ou de lui raconter votre soirée, prenez quelques minutes pour la contacter. Une petite rencontre virtuelle pour maintenir ce lien social, ça vaut de l’or. Mine de rien, dans la vie « normale », un milieu de travail, c’est aussi un milieu de vie, alors il ne faut pas minimiser l’impact de ce qui devient parfois notre famille de semaine.


Ne pas négliger son assiette

Même si vous n’avez plus à vous faire de lunch pour le bureau, il ne faut pas négliger nos repas. On garde le cap sur les légumes et fruits de saison, sur la couleur dans nos assiettes, on varie nos sources de protéines et l’affaire est ketchup ! Profitez du fait d’être dans votre cuisine pour diversifier votre sandwich au jambon habituel.


Aller dehors !

Photo Genessa Panainte Unplash

Si vous n’avez que deux pas à faire entre votre ordinateur et votre chambre, il est important de trouver une façon de briser l’extrême sédentarité, pour le corps et pour l’esprit. Le matin, le midi ou en fin de journée, prenez le temps de sortir dehors. Pour pelleter, pour prendre une marche, pour courir, même si ce n’est que quelques instants ! Vous avez une heure pour dîner, au lieu d’en profiter pour frotter la maison ou écouter la télé, faites juste un tour de votre pâté de maisons. On change d’air, on respire un bon coup et on fait le plein de vitamine D en bonus !


Éviter les distractions !

Personne pour vous regarder, c’est tentant de défiler notre fil d’actualité Facebook ou d’écouter la télévision d’un œil, hein? Mais ça ne prend pas la tête à Papineau pour savoir que c’est contre-productif ! Si vous n’avez pas d’espace pour vous créer un bureau à la maison, tentez de vous installer dans un espace lumineux, tranquille et dépourvu de distraction « bouffe-temps ».


S’approprier l’espace

Celle-là, c’est ma préférée ! Seul à la maison, vous avez la chance de vous mettre dans votre « mood » de prédilection. On se fait une liste de musique apaisante (ou motivante) sans taper sur les nerfs de personne ! Si comme moi, c’est votre cuisine qui se transforme en bureau durant le jour, j’ai fait une découverte qui change complètement l’ambiance : les odeurs. N’étant pas très amateure de chandelles, parfum d’ambiance ou assainisseur d’air (en fait j’ai horreur des parfums), les huiles essentielles ont été une révélation ! Un peu d’huile essentielle de citron ou d’orange dans un diffuseur et, terminé l’odeur des rôties du matin.

D’ailleurs, j’ai découvert récemment les produits Puressentiel, qui a développé une gamme d’assainissant en vaporisateur (si vous n’avez pas de diffuseur), combinant plusieurs essences dans une même bouteille. L’assainissant purifiant, mon préféré, contient un mélange de 41 huiles essentielles. N’ayez crainte, ça ne sent pas l’étalage d’une parfumerie, loin de là. Ça dégage plutôt une douce odeur ni trop florale ni trop fruitée, qui m’aide à compléter mon ambiance parfaite de travail !


Avec tout ça, on va passer à travers les journées plus grises et solitaires…

en attendant de retrouver notre gang du bureau !