Un weekend 100% bière et bouffe à Boston

mikes-pastry-boston
Les cannolis de Mike's Pastry – Photo: GuruAmar Khalsa

Ville phare de la Nouvelle-Angleterre, on a tous déjà entendu parler de Boston : son équipe de hockey (Bruins), son équipe de baseball (Red Sox), son université mondialement connue (Harvard), etc.

Pour certain, Boston est liée à toutes les grandes causes libérales américaines : révolution, indépendance, abolition de l’esclavage. Pour d’autres, c’est la ville de la bourgeoisie, du puritanisme et de l’intolérance.

Elle est les deux à la fois, mais c’est avant tout une ville attachante et magnifique

Boston est à la fois moderne et témoin de son passé de ville coloniale. En fait, on connaît tous cette ville, mais on y va beaucoup moins souvent qu’à New York! Pourtant, Boston est à seulement 5h30 de voiture de Montréal !

Attirés par un festival de bière, le Extreme Beer Fest, nous avons décidé de partir 3 jours en Road Trip! Voici notre récit…


JOUR 1 : On découvre Cambridge

Afin d’exploiter à fond nos 3 jours et d’éviter l’heure de pointe, nous quittons Montréal le vendredi, à 5 h du matin. (Il faut ce qu’il faut!) Le trajet se fait comme un charme et nous arrivons à Cambridge vers 10 h 30.

Note : il vous coûtera 1$ US par automobile au poste à péage

Nous filons directement à la station de métro Harvard, afin de découvrir les alentours de la mythique Harvard University. Deux possibilités s’offrent à vous : une visite guidée d’une durée de 1h30 ou une visite libre, au gré de ce que vous découvrirez!

L’architecture des bâtiments en briques rouges est magnifique ! Dans les rues adjacentes, vous trouverez plusieurs cafés intéressant, mais surtout, Mike’s Pastry, un incontournable si vous avez la dent sucrée et que vous êtes une fan finie de cannoli!

Mike's Pastry
Mike’s Pastry Crédit photo: Katia Bouchard

Note : Si vous restez dans le coin de Harvard Square pour le souper, le restaurant Alden & Harlow a été identifié par Boston Magazine comme l’un des meilleurs restaurants à essayer en 2017.

En soirée, nous sommes allés manger au Meadhall, un bistro et bar à bière tout à fait spectaculaire!

Meadhall
Meadhall, Cambridge – Crédit photo: Katia Bouchard

De délicieux tapas (dont un bretzel géant maison hallucinant!) et une carte de bière à faire pâlir d’envie!

Meadhall
Le bretzel du Meadhall – Crédit photo Katia Bouchard

JOUR 2 : direction le port de Boston

Nous prenons ensuite la direction du port de Boston, car oui, ce soir, nous dormons au Seaport Hotel & World Trade Center!

Note : En février, nous sommes hors saison touristique. Si vous êtes en mesure de planifier votre séjour plusieurs mois à l’avance, vous trouverez d’excellents forfaits d’hébergement!

Avant de nous préparer pour notre festival de bière, nous allons découvrir le Whiskey Priest, un pub situé directement sur la marina.

Whiskey Priest, Boston
Whiskey Priest, Boston – Crédit photo Katia Bouchard

17h tapant, il est maintenant temps d’aller se préparer pour l’Extreme Beer Fest !

Extreme Beer Fest, Boston
Extreme Beer Fest, Boston – Crédit photo Katia Bouchard

JOUR 3 : plusieurs arrêts sur le chemin du retour

Nous quittons Boston assez tôt, car nous avons décidé de faire quelques arrêts sur le chemin du retour.

Notre premier arrêt est au Three Penny Taproom, une institution dans la charmante petite ville américaine de Montpelier.

Three Penny Taproom, Montpelier
Three Penny Taproom, Montpelier – Crédit photo Katia Bouchard

Notre deuxième arrêt se fait au American Flatbread à Burlington. Si vous n’y êtes jamais allé, il faut l’ajouter sur votre liste! D’abord, Burlington est une ville magnifique sur le bord du Lac Champlain. Ensuite, American Fleatbread est reconnu pour ses pizzas cuites au four à bois et pour son étroite collaboration avec les producteurs locaux. Ce qui fait que la plupart des ingrédients sont biologiques et extrêmement frais!

American Flatbread, Burlington
American Flatbread, Burlington – Crédit photo Katia Bouchard

Note: un arrêt au Beverage Warehouse s’impose, à Winoosky, question de ramener quelques chefs-d’œuvre brassicoles américains à la maison!


Alors, à quand votre prochaine virée à Boston?