Village Monde : le AirBnB du tourisme durable

Photo : Chanh Duong, Unsplash

Rêvez, réservez, explorez!

Voici ce que vous dirait Francis Lavoie, Conseiller en développement – Tourisme durable, de Village Monde. Son équipe et lui travaillent quotidiennement dans le but d’offrir une expérience de voyage hors du commun, tout en soutenant des initiatives locales à l’étranger.


Village Monde, c’est quoi?

Fondé en 2010 par Charles Mony, Isabelle Vitte et François Duchesneau, Village Monde est un organisme à but non lucratif, qui encourage le tourisme communautaire durable et concentre ses actions vers le développement d’initiatives villageoises dans le secteur du tourisme.

Village Monde offre ainsi aux voyageurs en quête d’authenticité et de partage un périple qui se veut être également une source de retombées locales positives.

Village Monde : un développement respectueux de l’environnement, socialement responsable et économiquement viable. Nous croyons en l’importance de valoriser l’implication des populations locales, afin de maintenir le sentiment de fierté envers leur culture, d’encourager l’entrepreneuriat et de tendre vers l’autonomie.


La mission

Crédit photo : Isabelle Normand

L’objectif principal est d’encourager les actions citoyennes productrices de richesses dans les communautés éloignées. Ainsi, l’organisme permet à des communautés de se donner les moyens de se sortir durablement de la pauvreté et d’améliorer leurs conditions de vie, en faisant la promotion de leurs installations auprès des voyageurs.

En plus de soutenir socialement une cause qui leur tient à coeur, l’organisme Village Monde favorise un tourisme qui va au-delà du voyage traditionnel, grâce à un concept novateur qui bénéficie autant aux voyageurs qu’aux locaux.

Village Monde fait vivre des aventures uniques et authentiques permettant un partage et une immersion plus près de la réalité des locaux


Plateforme VAOLO

Lorsque je suis allée visiter leurs bureaux, j’ai été surprise d’apprendre que Village Monde avait mis sur pied, en 2015, une plateforme collaborative, afin de faire la promotion et la commercialisation de leur mission.

Ainsi, la plateforme VAOLO connecte plus de 500 hébergements dans 50 pays avec le grand marché des voyageurs. Elle offre une nouvelle source d’expériences uniques hors des sentiers battus pour les voyageurs et une promotion gratuite pour les hébergements portant le Label Village Monde.

VAOLO permet un contact direct avec des initiatives à taille humaine et des communautés fières de leurs richesses culturelles et naturelles. Elle permet à tout voyageur d’avoir un impact local positif à travers un séjour riche en expériences, dans des hébergements équitables et respectueux de l’environnement et des populations locales.

 – Francis Lavoie

De plus, grâce à cette plateforme, les futurs voyageurs peuvent rechercher des endroits méconnus, obtenir de l’information sur des destinations et réserver directement sur place en toute simplicité.

Ce fût donc une belle découverte pour moi, une découverte qui mérite qu’on en parle davantage.


Les explorateurs

Autres que l’équipe, plusieurs personnes mettent la main à la pâte pour rendre le concept fonctionnel : volontaires, ambassadeurs et partenaires.

Il y a également des personnes que l’on appelle explorateurs. Ces derniers aident à identifier de nouvelles destinations et de nouveaux projets potentiels et permettent entre autres de transformer certaines interrogations en réponses. Ils testent les hébergements et apportent des informations importantes, afin de s’assurer du respect des critères Village Monde.

Cela permet ainsi à l’organisation d’offrir un label de qualité quant à son offre de services.


Témoignage de Valérie Santerre
(exploratrice Village Monde)

L’aventure Village Monde m’a amenée beaucoup plus loin que ce que j’aurais pu imaginer ou espérer. J’y ai découvert une autre façon de voyager, j’ai pris conscience des impacts du tourisme dans le monde et de mon passage aussi, que je croyais à tort moins pire, simplement parce que je voyageais en mode sac à dos.

Parfois, on se dit « Ah, les maudits touristes partout, tout le temps, qui prennent des photos, des selfies… » et finalement, on se rend compte qu’on fait aussi partie de ces touristes-là! C’est comme rager contre le trafic, quand on en fait partie.

J’ai ainsi découvert à quel point notre impact peut être grand pour les pays que l’on visite, autant positivement que négativement – surtout pour les pays en développement –, et que nous avons le pouvoir de décider de quel côté se classera notre passage. Nous avons chaque fois la merveilleuse opportunité d’être réellement aidants pour des communautés qui se battent pour préserver leur culture traditionnelle et leur environnement.

Mais, ce que j’ai surtout réalisé, c’est à quel point éthique rime avec plaisir, découverte et authenticité! Et non avec contraintes, complications ou prix élevés.

J’irais même jusqu’à dire que maintenant, pour moi, pouvoir dire que j’ai vraiment « vu » un pays, c’est d’aller à la rencontre des locaux. Même si ce n’est pas toujours possible d’aller s’aventurer dans un village éloigné en montagnes, il est tout de même toujours possible de sortir un peu du circuit traditionnel et de laisser une trace plus positive dans ce pays qui nous accueille.

C’est tellement plus intéressant et enrichissant!


Bref, si vous ne le faites pas pour eux, faites-le pour vous!