J’ai trouvé l’amour sur Tinder (plus qu’une fois, même!)

tinder-trouver-amour-match

Oui, c’est possible de trouver l’amour sur Tinder. Ça m’est arrivé cet automne, et aussi avant ça. Pas toutes en même temps (franchement!), mais chaque fois que je le dis, les gens sont comme…

Ah ouin? Tu ne trouves pas ça gênant d’avouer ça?

ou encore…

Ah ouin? As-tu dit à tes parents que vous vous êtes rencontrés là-dessus?

Ben oui, j’ai dit ça à mes parents, parce que c’est la vérité!

Tinder n’est pas juste une application « pour fourrer ». Non, y’a pas « juste des guidounes pi des douchebags » là-dessus. Non, c’est pas juste des sociopathes qui ne sont pas capables d’aborder du monde en vrai.

Et non, ça ne m’a pas pris 58 dates pour trouver « The One »!

tinder


Jugement facile

De tous les jugements que j’ai entendus sur Tinder, je peux dire oui à quelques-uns.

Oui, il y a toutes sortes de monde sur Tinder. Oui, des fois, c’est long trouver quelqu’un de fun. Oui, j’ai parlé à du monde et eu des dates avec qui ça cliquait pas pantoute. Pi oui, j’ai plein d’amis qui ont essayé Tinder et pour qui ça n’a pas marché.

Et t’sais quoi? Ça, c’est pareil comme dans « la vraie vie ».

Parce que selon moi, il y a autant de sortes d’amour qu’il y a de personnes.

tinder


L’amour en 2017

Tinder, ce n’est pas une application de match, c’est une app dédiée à « faire des rencontres ». Les définitions de rencontres peuvent être infinies. Elles peuvent être planifiées ou de simples coïncidences. Leurs objectifs peuvent être différents: discuter, faire une activité, faire des affaires, séduire, découvrir, baiser et ainsi de suite.

Ce qu’il faut, c’est juste être sincère sur ce à quoi on s’attend.

Savoir à quoi s’attendre, c’est une volonté légitime, non?

En 2017, la technologie est au coeur des vies de tous et, en effet, on est moins portés à approcher des inconnus. On aime bien passer par le média virtuel et je trouve que c’est tout simplement une autre option qui s’ajoute à la liste de façons de rencontrer. 


Autant de personnes que d’attentes

C’est sûr qu’il y a des gars qui mettent leur pénis comme photo de profil avec, comme simple description, « Derek, 27. Wanna Fuck? ».

Il y a aussi des « Samuel, 25. Je suis étudiant en [longue description détaillée] et je cherche une fille qui partage mes intérêts pour des discussions à saveur intellectuelle ».

J’ai aussi vu des « Guillaume, 28. [néant] » avec une photo d’un personnage inexistant.

Mais dans tous ces noms, photos et descriptions, je pense qu’il y a une personne pour tout le monde.

Je ne parle pas ici d’une âme soeur, mais bien d’une personne. Si Derek est encore sur Tinder, c’est parce que des fois, y’en a des gens (filles, gars… j’ai mis des noms de gars, mais on s’entend que je parle en général, ici) qui ont envie d’une baise pour se changer les idées. Pi ça, c’est ben correk!

Il y a aussi des Samuel, des plus sentimentaux, qui semblent chercher l’amour, mais qui vont finir par avoir une couple de one nights avant de le trouver. Il y a même des curieux qui vont Swipe Right pour Guillaume.

J’m’en fous que tu swipes right, swipes left ou que tu swipes pas pantoute. Mais si tu swipes, sois honnête avec toi-même!

Swipes pas sur Derek si tu cherches l’amour. Tu risques de ne pas le trouver.

Swipes pas sur Samuel si tu le trouves cute, mais que tu veux juste baiser. Ou ben oui, swipe-le, pi jase un peu. Pi tu verras ben ce qui va arriver… Mais, for the love of God, sois franc avec lui, et surtout avec toi-même!


Tes critères ne sont pas les miens

Ça, c’est la plus belle chose de la vie. Oui, on aime peut-être les barbus bruns, toi et moi, mais mon chum ne sera probablement pas le tien.

À chaque torchon sa guenille, comme on dit.

Fait que oui, j’ai trouvé l’amour sur Tinder: j’ai trouvé mon torchon.

Si tu me lis mon chaton, je sais que tu connais mon humour <3

Je l’ai trouvé sur Tinder, mais ça aurait pu être dans la rue. Ça aurait pu être au HEC, où on est allés tous les deux, sans jamais se croiser. Ça aurait pu être dans un magasin, parce qu’on aime tous deux magasiner. Par contre, ça aurait aussi pu ne jamais arriver…

Au moins, j’me suis donné une chance de plus au jeu de l’amour, pi j’ai gagné!

Quand vient le temps de parler de tes sentiments amoureux, personne peut mieux parler que toi-même.     

Que vous ayez trouvé votre guenille dans les poubelles, à l’école ou sur Tinder, aimez-la comme vous voulez (et comme elle veut, tsé).

Pi soyez francHEs.