Tout ce que vous devez savoir sur le vin rosé

la-journaliste-vin-rose

Le rosé est souvent considéré comme un « vin de plaisir », parce qu’il est habituellement simple, sans prétention, fruité et qu’il se boit jeune (quand je dis jeune, je fais référence à l’âge du vin et non celle du dégustateur !).

Pourtant, son succès est indéniable depuis les dernières années au Québec!


Les mythes

Pour vous prouver qu’il est bien plus qu’un vin de plaisir, j’ai décidé de démystifier trois mythes trop souvent véhiculés.

  1. Le rosé est un mélange de vin blanc et de vin rouge

Faux! La technique la plus souvent utilisée consiste à réduire le temps de macération de la peau du raisin dans le moût. Ainsi, le moût se colore naturellement, mais devient moins rouge… qu’un vin rouge!

2. Le rosé est un «vin de femme»

Faux! Un «vin de femme», ça n’existe pas! À preuve, le mouvement #brosé sur Instagram, lancé par des hommes qui revendiquent le droit de boire du rosé!

la-journaliste-Brose
Source : Instagram / Crédit photo: @themitchuation81

3. Le rosé, c’est juste pour l’été

C’est absolument faux! Le rosé se boit à tous les moments de l’année. Essais, tu verras bien!


La température de service et les accords

On a tendance à servir le rosé tout droit sorti du réfrigérateur (4 degrés), mais c’est trop froid, croyez-moi! Pour révéler toutes ses saveurs, la température idéale de service du vin rosé se situe entre 8 et 12 degrés.

Bref, s’il est chaud, on le met environ 2h au réfrigérateur ou 20 minutes au congélateur. S’il est froid, on le sort 20 minutes avant de le déguster!

Oui, le rosé est excellent en apéro, mais on sous-estime grandement son potentiel d’accord en cuisine! Poisson, fruit de mer, terrine, fromage, salade, bagel au saumon fumé… les possibilités sont multiples!


Nos suggestions

Pour les potineuses : Château de Miraval 2016, Côtes de Provence 2015, France – 24,95$ / SAQ 12296988

Le vignoble Château de Miraval appartient au très célèbre ex-couple Brangelina (Brad Pitt et Angelina Jolie)! Malgré leur séparation, le vigneron assure que la qualité des vins n’en sera pas affectée! Pour cause, le rosé tire très bien son épingle du jeu!

Pour les raffinées : Les Béatines 2016, Domaine des Béates, Coteaux d’Aix-en-Provence, France – 20,95$ / SAQ 11232261

Les spécialistes en vin s’accordent pour dire que ce rosé est un vrai bijou et un gros coup de cœur cette année! À 20,95$ la bouteille, ça ne vaut pas la peine de s’en passer!

Pour les classiques : Pétale de Rose 2016, Régine Sumeire, Côtes de Provence, France – 19,10$ / SAQ 425496

Rosé sec qui dégage une agréable fraîcheur, avec ses saveurs de petits fruits rouges et de pivoine! Finale en bouche assez persistante.

Pour celles qui veulent avoir du fun : Le Chat Botté Rosé Pamplemousse 2016, Vignoble Le Chat Botté, Québec, Canada – 13,05$ / SAQ 13374685

la-journaliste-le-chat-botte-rose
Crédit photo: Vignoble Le Chat Botté

En bouche, ce vin québécois est doux, sur des notes de pamplemousse, avec une acidité et une amertume qui vient équilibrer le tout. Il a été le coup de cœur de Jessica Harnois à la Fête des Vendanges 2016.

Psssit! Aucun produit d’origine animale n’est utilisé dans le processus de fabrication de ce vin (albumine d’œuf, colle de poisson, gélatines), ce qui en fait un vin végétalien !

Et n’oubliez pas: s’il n’est pas disponible à votre SAQ, n’hésitez pas à demander à votre conseiller en vin de le commander…


Et toi, quel est ton vin rosé préféré?