Stress post-PVT et problèmes de visa : mon « combat » pour rester au Canada!

annie-spratt-kMuaT5cXggc-unsplash
photo @anniesprattkMua

Cela va maintenant faire deux ans que suis en PVT (Permis/Vacances/Travail) à Montréal et le 1er août 2019, mon visa sera échu.

Actuellement, je suis en attente du CSQ (Certificat de sélection du Québec), que je devrais recevoir d’ici quelques semaines (voire même jours). Sans cela, je devrai rentrer en France…

DONC, LE STRESS EST PRÉSENT TOUS LES JOURS!


Vivre au jour le jour

paola-chaaya-eAkjzXCU0p0
photo @paolachaaya

J’essaie de vivre au jour le jour, en espérant une réponse positive de l’immigration.

Cela m’a pris à peu près trois mois pour obtenir mes notes d’école, de mes diplômes certifiés, conformes par l’émetteur. À l’époque, je ne savais pas qu’il fallait ces documents avant de venir à Montréal pour faire la demande de CSQ, à l’issue du visa. J’ai donc dû demander à mon entourage d’aller chercher ces documents par procuration.

Cela a pris plus de temps que prévu et c’est pour cela que j’ai envoyé ma demande tardivement.

J’ai finalement fait ma demande, mais, entre temps, il manquait des papiers et le dossier m’a été renvoyé deux fois. En ce moment, le gouvernement étudie mon dossier.

Je suis actuellement en emploi et même si j’obtiens le CSQ, il faudra que mon employeur me fasse un visa fermé, en attendant la résidence permanente. Je suis donc en attente d’un nouveau visa aussi.

Certes, en PVT au Canada, on vit de très belles choses. Mais quand se posent des problèmes d’immigration, on est irrités, on ne sait plus trop où on va, dans un monde où on est habitué à vivre avec des « je dois savoir où je vais et tout doit être planifié pour les semaines/mois à venir » !

Bref, une véritable leçon de vie s’impose!

Leçon N°1 – Apprendre à lâcher-prise

Leçon N°2 – Vivre le moment présent

Leçon N°3 – Penser positif afin d’attirer le positif

Leçon N°4 – Accepter que l’on ne contrôle rien et ce qui s’imposera à nous

Leçon N°5 – Apprendre à se détacher des choses, car rien n’est jamais acquis

ben-white-qYanN54gIrI-unsplash
photo @benwhiteqyann54glrl

Pour avoir le CSQ (Certificat de Sélection du Québec), je devais entre autres justifier un an de travail à temps plein sur les deux ans de PVT : les conditions demandées étaient donc remplies. Toutefois, si le CSQ n’est pas accepté, il faudra que je demande une prolongation de PVT, qui me sera refusé au bout de 90 jours environ, soit le temps du délai de réponse. Ceci me fera gagner du temps pour trouver une autre solution.

Mais cela voudra dire encore quelques mois de stress post-pvt !

Bref, j’ai des projets plein la tête et je viens d’être admise à la formation professorale de Yoga! Mais à la place de savourer ces instants, il y a des jours avec et des jours sans…


Mon destin déchiré entre la France et Le Canada !

ryan-BJjhSbeUTXs-unsplash
photo @ryan-bjhsbeutxs

Tous les matins, je me lève en essayant d’être sereine, de faire bonne figure, de me dire que les choses vont s’arranger. Mais par moment, dans la journée, une autre petite voix me dit:

  • Et si mon CSQ n’est pas accepté?
  • Et si j’obtiens mon CSQ, mais que mon employeur refuse de me faire un visa fermé?
  • Et si je dois rentrer en France après 2 ans sans y être retourné, comment ça va se passer?

Quel est mon destin? Le Canada, la France ou ailleurs…?

La suite de l’histoire… dans quelques semaines!