Souffrir d’insécurité amoureuse: un méchant calvaire…

insecurite-amoureuse-une

Souffrir d’insécurité en raison de tes échecs amoureux (lire ici monsieur M, monsieur A et monsieur S): ce n’est pas quelque chose de génial ! Oui, je suis de celles qui remettent tout en question lorsqu’un gars ne donne pas de nouvelles… IMMÉDIATEMENT après un rendez-vous.

La règle des 48 heures, moi, je ne l’aime pas !

Comme la fois où j’ai eu une date avec LE gars de mes rêves ! Oh mon dieu ! Il était beau, on a parlé musique (ma passion!) pendant 2 heures, il déteste le hockey (comme moi, wow!) et il joue au football, en plus !

On s’est montré nos différents tatouages, on a parlé leurs origines/significations et ce qui arriva arriva : il est resté à dormir chez moi (on s’était tout de même rencontré sur Tinder... ça s’en allait là). On fusionnait drôlement. Attentionné, colleux… Ce fut une belle première nuit passée avec lui.

Lorsqu’il est parti de chez moi, il m’a collé un bec sur la bouche en me disant à la prochaine. Ravie, je lui ai texté, un peu plus tard, un simple « Bonne journée » et puis… pas de réponse.

Oh non, pas ça !

insecurite-amoureuse-coeurEh oui! Je me suis donc mise à me questionner (comme je fais après chaque première date…) :

  • Qu’est-ce qui s’est passé ?
  • Qu’est-ce qu’il n’a pas aimé ?
  • Est-ce parce que j’ai refusé ses avances, ce matin ?
  • Est-ce à cause de mon physique ?
  • Est-ce qu’il ne veut tout simplement pas avoir de relation ?

On m’a répété…

  • S’il ne t’écrit pas, ce n’est pas un gars pour toi.
  • Arrête de paniquer, il est peut-être occupé!
  • Laisse-toi désirer…
  • S’il veut te revoir, il fera tout pour être près de toi.
  • Ne lui écris pas ! Montre-lui que tu es indépendante!

Merci les filles, vous êtes des amies extraordinaires, mais non, je ne veux pas attendre !

Je veux une réponse… RIGHT NOW !

insecurite-amoureuse-tete

L’envie de lui écrire me démangeait, heure après heure :

  • Est-ce que je te plais ?
  • Est-ce que le sexe était satisfaisant entre nous ?
  • Est-ce que tu comptais me revoir ?
  • Est-ce que j’ai dit quelque chose de déplaisant ?

Génération textos, Tinder et réseaux sociaux

J’ai plusieurs fois regardé Messenger, pour voir s’il était en ligne. J’ai plusieurs fois zieuté son mur Facebook, pour voir s’il y avait posté quelque chose.

Pourquoi ne me répond-il pas ?! J’ai vu qu’il avait changé sa photo de profil, ce matin !!!

être insécure en amour, ce n’est pas un cadeau !

Je sais pertinemment que s’il ne me répond pas, c’est qu’il n’en vaut pas la peine, alors qu’au fond de moi, j’aimerais tant qu’il soit pressé de me revoir… autant que je le suis.

Les heures du lendemain passèrent. Puis… il m’envoya une photo drôle. Un GIF. Comme nous avions l’habitude de le faire dans nos conversations journalières, depuis deux semaines.

insecurite-amoureuse-heureuse

Il m’a fait sourire et mon coeur a arrêté de battre à 100 miles à l’heure. J’étais enfin rassurée: il ne s’était pas envolé. Puis un « Bonne nuit! ». Bon, pas encore de « Je veux te revoir », mais quand même…


48 heures plus tard…

Les gars, avez-vous fini de faire les indépendants ?

Si, habituellement, vous répondez à nos textos en l’espace de 2 secondes, svp, donnez-nous des nouvelles en moins de 48 heures après une première date. De nombreuses crises cardiaques seraient ainsi évitées…

Est-ce qu’il m’écrirait si je ne lui écrivais pas ?

Vous vous demandez la suite han ? Eh bien, j’ai voulu en avoir le coeur net. Parce qu’attendre sans savoir, c’est la pire chose au monde. J’ai été directe. Franche. Concise.

Es-tu intéressé à ce qu’on se revoit ?

 Et heureusement, sa réponse n’a pas pris 48 heures à recevoir…

Oui. Mais moi, je ne cherche rien de particulier en ce moment

insecurite-amoureuse-depression

Parce que oui, ça aussi c’est un autre problème quand tu veux rencontrer l’amour à 30 ans… Puis, on s’est dit qu’on allait « ne rien chercher de particulier » ensemble.

Nous avons échangé davantage et renoué avec les soirées à deux. Mais l’insécurité était de plus en plus présente après chaque rencontre et elle l’était encore autant, après un mois de fréquentation…

Malheureusement, ce sentiment d’insécurité a tué ce qu’il y avait entre nous… enfin, je pense. En 2016, des gars qui ne te donnent plus de nouvelles du jour au lendemain (maudite génération Tinder) ne sont pas rares. Ainsi…

j’ai été flushée!