S.O.S. piqûres – 7 trucs pour éviter de te faire « manger » par les moustiques cet été

Photo : plurielle.ma

Une des caractéristiques de mon coin de pays (outre les magnifiques espaces et la population plus que chaleureuse!) est qu’en Abitibi, les mouches, on connaît ça!

Oui, on en a des mouches chez nous et tout le monde, ou presque, a une anecdote à raconter sur les moustiques de notre belle forêt.

Mais tsé, c’est pas une raison pour s’abstenir de venir faire votre tour cet été! Je vous facilite donc la tâche et vous donne quelques trucs pour devenir des pros du :

Baaah, moi j’me fais jamais piquer!


Règle #1 – Des vêtements clairs et longs tu porteras

Les moustiques sont attirés par la chaleur. On comprend donc facilement que porter du noir en plein air attire et capte la chaleur des rayons du soleil… et l’intérêt des moustiques! Optez plutôt pour des teintes pâles, telles que le beige, le crème et le blanc (même si c’est salissant!).

Évitez également les shorts et les camisoles et portez des vêtements longs et légers. Vous exposerez ainsi moins de surfaces alléchantes pour les insectes piqueurs.


Règle #2 – Aucun parfum tu ne te mettras

Bon, ici, l’idée est plutôt simple. Dites-vous que si vous vous êtes lavé les cheveux la veille de votre sortie en plein air et que votre shampoing sent le miel ou le coconut à plein nez, vous devenez un peu comme un gros cornet de crème glacée pour les moustiques. Préférez donc des parfums neutres (ou pas du tout!) ou optez pour un savon corporel à la citronnelle.

Vous me remercierez plus tard…


Règle #3 – Du répulsif à moustique tu apporteras

Il y a telllllement d’options sur le marché que vous trouverez certainement celui qui vous convient! Mon produit pref’, depuis que j’ai travaillé en pourvoirie en milieu forestier, est sans contredit la Watkins! En crème pour la base des cheveux, la nuque, les poignets et les chevilles et en aérosol pour les vêtements. C’est celui qui, selon moi, fonctionne le mieux quand on passe un bout de temps dans le bois!

Il y également d’autres options pour celles qui préfèrent des produits plus naturels. Les produits à base d’huile essentielle d’eucalyptus citronné de la compagnie PURESSENTIEL pourront certainement vous aider à éloigner les moustiques, le temps de votre excursion en forêt!


Règle #4 – Un filet pour la tête tu enfileras

C’est certain que ce n’est pas le look le plus glamour, mais en portant votre casquette préférée avec un filet pour la tête par-dessus, vous serez certains de ne pas avoir le filet dans les yeux et de garder tous les petits intrus non désirés à l’extérieur de votre moustiquaire.

Psssit! Pour celles qui détestent VRAIMENT les moustiques, il existe des chandails à enfiler tout en moustiquaire. L’option idéale pour être protégée à 100%.


Règle #5 – Calme tu resteras

Ce qui attire les moustiques, c’est le gaz carbonique qui s’échappe lorsque nous respirons. Il est donc totalement inutile de vous débattre les bras dans les airs et de courir en rond pour échapper aux moustiques. Vous ne ferez que vous essouffler et attirer davantage les hordes de maringouins et de mouches noires.

Quoique ça risque d’être une anecdote cocasse à raconter autour du feu le soir…


Règle #6 – Plusieurs légendes urbaines tu entendras

Effectivement, chacun y va de ses conseils lorsqu’il est temps de se protéger des moustiques. J’ai déjà entendu que de manger des bananes attirait les moustiques (!) La peau sécrète un sébum plus sucré qui serait très alléchant pour les petites bestioles ailées.

Réalité ou légende urbaine? Je vous laisse le soin de valider…


Règle #7 – Te gratter tu ne feras pas

Ça, c’est tough, parce que quand ça pique, ça pique!!! Il existe plusieurs produits pour calmer les démangeaisons post piqûres de moustiques. Par exemple, l’After-Bite. À mon avis, ça ne sert pas vraiment à grand-chose. On peut très bien remplacer ce produit par autre chose. Un glaçon fera amplement l’affaire pour réduire l’enflure et diminuer la démangeaison d’une piqûre irritante, par exemple. Même chose avec une débarbouillette d’eau froide.

Il n’est pas toujours nécessaire d’acheter des produits sur le marché, seulement faire preuve d’un peu de débrouillardise!


Vous avez maintenant tout en main pour affronter les moustiques de la forêt boréale comme une pro, lors de votre prochain passage dans une région boisée.

Et vous pourrez même partager vos trucs avec vos compagnons!