Séismes en Indonésie : j’y étais et je vous raconte…

seisme_indonesie_CHAIDEER MAHYUDDIN AFP
Crédit photo : CHAIDEER MAHYUDDIN, AFP

De retour au pays après trois semaines de voyage à Lombok et Bali, en Indonésie, mon copain et moi nous trouvons très chanceux d’habiter au Québec, là où les tremblements de terre et les alertes tsunami sont assez rares.

Hey oui, nous étions sur place lors des derniers séismes…


Séisme #1

Le premier séisme de 6.4 de magnitude frappe l’île de Lombok le 28 juillet en matinée. À ce moment, nous étions en train de dormir paisiblement sur une petite île nommée Gili Trawangan (à quelques kilomètres de Lombok).

2018 THE ASSOCIATED PRESS
Crédit photo : 2018 The Associated Press

La première secousse a duré environ une minute et elle a été suivie de plusieurs répliques sismiques. Après un réveil qui sort de l’ordinaire, rien n’est à signaler. Tant mieux! Dire que si le séisme avait été deux jours plus tôt, nous aurions été pris avec 500 randonneurs au-dessus du mont Rinjani!

OUF! Je vous reparlerai de ce trek dans un autre article…


Séisme #2 et alerte tsunami

Il nous reste une semaine en amoureux à découvrir l’île de Bali et ses alentours. Nous décidons de réserver un voyage organisé de deux jours, nous permettant de voir les « musts » de Nusa Lembogan, Nusa Ceningan et Nusa Penida, des îles à l’est de Bali.

Le 5 août, nous sommes en train de souper dans un restaurant à Nusa Lembogan, lorsqu’un deuxième séisme frappe Lombok. Cette fois-ci, on parle d’un séisme de 6.9 de magnitude. On ressent une panique instantanée auprès des serveurs.

Qu’y a-t-il de plus rassurant que des locaux qui courent à toute vitesse vers l’extérieur en criant « Get out, get out ! » ?

Ayant vécu un autre séisme une semaine plus tôt, on commence à trouver le tout un peu moins drôle…

Une autre réplique sismique a lieu moins d’une heure plus tard, lorsque nous sommes en train de magasiner. Nous trouvons l’ambiance plus lourde. Il y a définitivement quelque chose de pas normal qui se passe. Il y a beaucoup trop de gens en scooters qui se dirigent vers le centre-ville (en hauteur). Notre instinct disait vrai… une alerte tsunami est lancée!

Pendant que mon copain s’informe sur l’alerte tsunami, je dois faire un sac de survie, comprenant de l’eau, des vêtements chauds, nos passeports et tout ce qui pourrait nous servir, au cas où nous ne reviendrions pas à notre chambre.

Je l’avoue, j’ai un peu paniqué!

On ne s’attend pas à vivre ce genre d’émotions en voyage. Bref, nous sommes parties en scooter nous réfugier en hauteur avec plusieurs autres touristes et locaux. Une heure plus tard, l’alerte tsunami est levée par le gouvernement indonésien. F-I-O-U! Nous retournons à notre chambre, toujours sous le choc.


Séisme #3

Quelques jours plus tard, un troisième séisme frappe l’Indonésie. Par contre, nous ne le ressentons pas, puisque nous sommes désormais en plein centre de l’île de Bali.

Depuis notre retour de voyage, l’Indonésie, située au cœur de la ceinture de feu du Pacifique, continue d’être la proie de tremblements de terre violents…

Courage à tous les Indonésiens touchés de près ou de loin par cette catastrophe!