À la pêche blanche avec Noize

blog-noize-manteaux

J’ai décidé de vous faire une confession : je l’avoue, je suis frileuse. Avouez que vous vous attendiez à mieux… hahaha! Autre confession : mon chum est encore pire que moi! Je dois quasiment me battre avec lui pour qu’il enlève sa tuque avant d’aller au dodo… Monsieur a froid à la tête pendant la nuit…

Misère!

Il y a deux semaines, mon amoureux et moi sommes allés passer un weekend à Mont-Tremblant. Comme l’endroit est tout indiqué pour les activités en plein air, ça nous prenait donc des manteaux chauds. Ayant entendu parler maintes et maintes fois de la compagnie québécoise Noize, on a décidé de lui donner une chance et de soumettre ses manteaux à un test ultime.

Le samedi matin, nous avons donc enfilé nos manteaux Noize, direction lac Maskinongé pour un avant-midi de pêche blanche.

Frank portait le modèle Danshore, de couleur « Estate Blue ». Il s’agit d’un blouson court, avec manches en tricot pour protéger du froid. Le capuchon a une doublure polaire amovible et une bordure en fausse fourrure détachable.

noize-frank1

On remarque qu’il portait aussi les merveilleuses lunettes Bamboo Life, un modèle unisexe avec les branches en… vous l’aurez deviné… bambou (!), qui fait aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Bref, on les adore et on se chicane même pour savoir qui va les porter, de temps en temps! Hahaha

noize-frank2

Ce matin-là, je portais quant à moi le modèle Gail dans la couleur « Dark Grey ». Un manteau matelassé mi-longueur, avec détails de cuir synthétique et fausse fourrure amovible au capuchon.

noize-vero2

noize-vero3

Après deux heures au beau milieu du lac, donc sans protection contre le vent, le seul endroit où on a eu froid, c’est aux mains, parce qu’on devait enlever nos mitaines pour manipuler le poisson.

On peut donc dire que les manteaux ont passé le test!

noize-vero4

Ce que j’aime par-dessus tout de la compagnie Noize, c’est que les manteaux sont conçus à Montréal et on aime acheter local! Ensuite, on peut dire que c’est une compagnie « vegan », car elle n’utilise aucune fourrure naturelle, aucun duvet ni cuir véritable. Et malgré tout, les coupes sont tendance et les manteaux sont très chauds.

D’ailleurs, les deux modèles qu’on a essayés à Mont-Tremblant sont présentement en liquidation à 99$ chez Manteaux Manteaux.

Dépêchez-vous!