On teste les parkas Aritzia

aritzia-header

Parce que l’hiver est particulièrement rude cette année, Aritzia a eu la merveilleuse idée de nous permettre de tester l’efficacité de ses parkas en organisant une soirée de patinage sous les étoiles, à la patinoire extérieure du Vieux-Port de Montréal.

Il paraît qu’une des meilleures façons d’apprécier la saison froide est de s’adonner aux sports d’hiver. Dans ma jeunesse, j’ai longtemps pratiqué le ski alpin et la planche à neige, mais le patin n’a jamais été dans mes cordes. Tenter de garder son équilibre sur une surface glissante alors que tu te déplaces sur des lames… Ouf !

Anyway, je me suis prêtée au jeu, sans grandes ambitions.

Lors de cet événement, la marque TNA était principalement mise de l’avant, mais on retrouvait également quelques modèles de la marque Community. Après avoir essayé quelques manteaux (souvent trop serrés au niveau des hanches en raison de ma satanée silhouette), j’ai finalement jeté mon dévolu sur le parka « Verbier » de la marque TNA. Et je l’ai choisi vert kaki !

aritzia-parka2

Mon parka à moi !

Le modèle « Verbier » est un parka écolo à la silhouette ample et aux petits détails plus qu’intéressants.

(1) Premièrement, sa coquille extérieure est faite d’un canevas chiné qui a été brossé de manière à avoir une texture plus douce et lisse, auquel on a ajouté un enduit imperméabilisant durable.

(2) Deuxièmement, sa doublure est légère, mais ultra-chaude. Pour ajouter au confort et à son efficacité par jour de grand froid, on a même tapissé l’intérieur d’une fausse fourrure, qui aide à garder le froid à l’extérieur et la chaleur à l’intérieur.

(3) Troisièmement, la bordure en fausse fourrure du capuchon est amovible.

(4) Quatrièmement, les détails pratiques comprennent une poche pour téléphone cellulaire dissimulée, ainsi qu’un col et des poignets en laine côtelée pour une protection accrue contre le froid.

Bref, avec ce parka, j’étais équipée pour veiller tard! Il était donc temps de passer aux choses sérieuse : le test ultime !

Le test ultime

Après avoir enfilé mes patins de location (My God que ce n’est pas confortable!), je m’élance sur la surface glacée… « Élancer » est un mot gracieux, mais croyez-moi, j’étais tout sauf gracieuse cette soirée-là !

De peine et de misère, je réussis donc à rejoindre les blogueuses de l’autre côté de la patinoire (sans tomber !) pour la photo de groupe. Pour l’occasion, on nous avait remis à chacune un « selfie stick », soit ces bâtons rétractable qui facilitent la prise d’égo portraits (surtout en voyage!). J’en ai donc profité pour prendre quelques clichés (beaucoup trop sombres, j’en conviens) sur un fond enchanteur et brillant de mille feux.

aritzia-parka

 

Bref, après 30 minutes passées à l’extérieur et trois tours de pistes d’effectuer, c’est seulement mon découragement qui m’a fait abandonner, car malgré les -25 degrés affichés au thermomètre, je ne sentais aucunement le froid. On peut donc dire mission accomplie, Aritzia !

Et merci pour ces beaux moments d’humilité… hahaha !