En ce moment j’écoute beaucoup Ben Howard et cet artiste me donne tout simplement envie de partir. Parce que partir à l’étranger est attirant, excitant, intimidant.

Quand je pars, j’ai des papillons dans le ventre et des étoiles dans les yeux. Il y a cette richesse de découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages.

Parce que voyager à l’étranger nous réduit à l’essentiel. Parce que voyager nous confronte à nous-mêmes, nous fait prendre conscience de qui nous sommes, de qui nous voulons être.

C’est un apprentissage constant de l’être humain, de l’autre. Ce n’est pas pour rien qu’on entend souvent dire que les voyages forgent la jeunesse. Mais il forge aussi l’Homme en devenir.

Et dans un autre sens, on dit souvent :

Il faut savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va

Je me mettrai donc à vous parler de l’Ouest canadien, parce que j’ai cette envie indéniable de vous faire voir un coin de pays absolument magnifique.

Aujourd’hui, nous restons chez nous, au Canada! Et pour vous faire visiter l’ouest de notre beau pays, je vous parlerai de mes coups de cœur.

Je me suis présentée à deux reprises dans notre Ouest canadien. J’avais aux alentours de 9 et 11 ans. Mais ces voyages familiaux resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Parce qu’avec mes yeux de petite fille, je ne pouvais que m’émerveiller devant autant de richesse.

Allons-y comme les destinations se présentent à nous sur la route en partance du Québec: d’est en ouest.

Calgary

CalgaryElle est la capitale de l’Alberta. Elle est bordée des Rocheuses à l’ouest et des Prairies canadiennes à l’est. On la connaît bien pour son Stampede, mais elle offre beaucoup plus.

Pour la culture :

Offrez-vous un retour dans le temps en visitant le village historique de Héritage Park. Dans ce village typique, vous pourrez faire :

  • Un voyage dans un train à vapeur
  • Une croisière dans un bateau à aube qui vous fera parcourir un trajet au travers d’un voilier de l’époque.
  • La visite d’un tipi, pour mieux comprendre comment les Premières Nations vivaient, ainsi que la rencontre d’un autochtone, qui vous expliquera comment c’était réellement à cette époque.

Il est également possible de faire du «lèche-vitrine» auprès des maisons de riches et prospères propriétaires, ancêtres de Calgary.

Mais tout simplement, fermez les yeux et laissez-vous bercer au son de l’eau qui coule des montagnes, dans un léger clafoutis, et empreignez vous de son embrume.

Une activité prisée de ce parc est le musée de Glenbow : le plus grand de tout l’Ouest canadien. Sur quatre étages sont regroupés des objets d’artisanats, des œuvres d’art, ainsi que des antiquités, offrant ainsi la possibilité de vous immerger dans l’histoire de l’Alberta et du monde entier. Il y a même une sculpture faisant les quatre étages et représentant une aurore boréale!

Pour l’aventure :

Calgary est vivante et regorge d’activités extérieures pour le prétendant de l’aventure.

  • Il est possible de louer kayak et canoë pour voguer dans les travers de la ville et la découvrir sous une autre facette.
  • Comme elle a déjà reçu les Jeux olympiques, Calgary offre au visiteur en toi un tour de Bobsleigh dans la piste originale du Parc Olympique du Canada.
  • Si tu es amatrice de pêche, tu pourras te réjouir, car la Bow River t’offre la possibilité de pêcher la truite, de suivre des cours ou tout simplement de la visiter avec un guide expérimenté.

Banff

Banff
Crédit: traditours.com
Comment dire…

Banff. La ville est à l’image du Far West : éclectique, sauvage, riche.

Le parc est glacier, montagneux, «rivièreux». À l’inverse, il est thermal, caverneux, «foresté».

Banff. Bijoux des rocheuses. Émerveillement au premier coup d’œil… et je pourrais continuer sur au moins dix pages!

Voici les lieux les plus intéressants à Banff, et à proximité, parce que je dois faire des choix dans la vie et que c’est sur ceux-ci que je me suis arrêtée!

Upper Hot Springs :

Si tu n’as jamais essayé l’expérience thermale d’eau de source, tu dois absolument la mettre sur ta liste. Situées à plus de 1500 mètres d’altitude, ces sources d’eau minérale sont tout simplement paradisiaques et surtout… les plus chaudes du Canada!

Parc national de Banff :

Sa création en 1885 en fait le plus vieux parc national du Canada. Il est inscrit au registre du Patrimoine mondial de l’UNESCO (ce n’est pas rien!) et fait plus de 6000 km2.

Cette petite merveille, faite d’impressionnantes montagnes, garantit des mètres et des mètres cubes de poudreuse pour l’adorateur de snowboard ou de ski alpin.

Pour le baroudeur en toi, le trek au travers des montagnes rocheuses, la grimpe sur ces rochers pentus et escarpés, la marche sur les glaciers, ainsi que la navigation en canoë sur le Lac Louise est obligatoire.

Lac Louise :

Comment ne pas en paLac Louiserler ?! Un arrêt dans ton itinéraire y est o-bli-ga-toire. Fait d’un bleu éblouissant, le Lac Louise cherche cette couleur dans la pureté de son eau, qui coule et qui s’égoutte directement de son glacier.

Formées d’un V, les montagnes qui l’entourent lui donnent un paysage magique. Brodée de fleurs, de verdoyantes montagnes l’été et de blanches élévations l’hiver, son panorama est à couper le souffle. Mais ne t’essouffle pas trop… Prends plutôt le temps d’apprécier le panorama, de prendre de grandes bouffées d’air frais, de fermer les yeux et d’apprécier ce qui se concède à toi.

 Whistler

Whistler
Crédit: theprovince.com
Je n’ai malheureusement pas eu la chance d’aller visiter Whistler. Mais elle est sur ma «to do list» parce que, oui oui, j’y retournerai une troisième fois. Promis.

Whistler est une ville typique de snowboard, de VTT de descente, de ski. Elle est faite de bois, de bars, d’après-ski. Elle est magnifiquement propre. C’est une ville où l’on veut vivre.

À faire :

  • Whistler Mountain Bike Park
  • Whistler Mountain Skiing
  • Télécabine Peak to Peak
  • Valley Trail
  • Le Rafting
  • Alexander falls
  • Whistler Olympic Park
  • Whistler Blackcomb
  • Whistler Eco tours – River of Golden Dreams

Cette ville est gorgée par la frivolescence des activités. Elle baigne dans une humeur détendue, dans une aura de vivre et laisser vivre : de «roots».

Vancouver, Victoria et Tofino

vancouver
Crédit: cija.ca
Vancouver est fait autant pour le fanatique des grandes villes que pour celui qui tripe plus sur la nature. Elle promet divertissement et repos. Aventure et magasinage!

Vancouver est agrémentée d’un Tramway dans l’entièreté de sa ville (ou presque), ce qui permet un moyen de transport peu coûteux et si pratique. Vancouver t’offre une vue imprenable sur les montagnes, mais également sur la mer.

Tofino
Crédit: wickinn.com

Tofino tout prêt, t’offre du surf à profusion avec ses vagues qu’on croirait sorties d’ailleurs, des balades en kayak, de la nature à profusion.

 

Victoria
Crédit: quebec.huffingtonpost.ca

Victoria, elle, marque la frontière avec les États-Unis et au sud de la ville se trouve le kilomètre 0 de l’autoroute Transcanadienne (notre 20!).

 

À faire :

  • Le tour combiné de Vancouver en Tramway
  • Le Stanley Park
  • Visiter l’English Bay
  • Visiter le Queen Elizabeth Park
  • Voir le Greenville Island Public Market
  • Aller à la False Creek
  • Rainforest Trail (avec ses mythiques arbres géants)
  • Chesterman Beach
  • Pacific Rim National Park

Un arrêt s’impose au Red fish Blue fish dans le port de Victoria pour y manger de succulents fruits de mer, ainsi que le meilleur fish and chips de la ville tout en y observant la jolie marina.

Et finalement, il est impératif, pour bien s’imprégner de la nature flamboyante de l’Ouest canadien, d’aller au Pacific Spirit Regional Park. Il contient plus de 10 km de rando, de hiking et des paysages à vous en bouleverser l’âme. C’est aussi 750 hectares de forêt pure et dure.


Malheureusement (ou heureusement), l’Ouest est vaste, immense. Tout ne se fait pas rapidement. Il faut prévoir beaucoup de temps, mais aussi beaucoup de sous.

Je vous donne donc en rafale quelques autres endroits à considérer :

  • La vallée de l’Okanagan
  • La ville de Kelowna
  • Le parc National de Jasper
  • Hell’s Gate
  • Nanoose Bay
  • Parc Wells Gray