Oublie le bouquet… cueille-moi simplement une fleur

l'amour simple comme une fleur

On dit que l’amour est simple comme une fleur… et pourtant. C’est fou l’amour de nos jours, tu ne trouves pas? Personne sur terre ne le vit de la même façon et pourtant, tout le monde recherche la même chose.

Tout le monde se lance les mêmes conseils au visage, quand vient le temps de bâtir son couple, de le maintenir en vie ou encore de le briser…

Mais j’en ai marre, tu sais, de ce supposé « code de l’amour » non-écrit, auquel nous devrions tous nous plier. Toi et moi, on a le droit de s’aimer à notre façon, non ? Et si tout le monde faisait pareil, peut-être que tout le monde serait un « ti-peu » plus heureux…

Et si on cessait de se faire des attentes irréalistes l’un envers l’autre et qu’on se contentait de s’aimer… tout simplement ?

Pourquoi ne pas simplement se faire confiance et savoir se pardonner nos erreurs?

Pourquoi ne pas simplement être un duo, sans jamais trop se délaisser soi-même?

Pourquoi ne pas simplement avancer pas à pas, dans la même direction, sans pour autant se presser, ni courir.

On peut s’écouter, se parler sans rien dire et y aller comme on l’sent…


Pression sociale

Cette pression que nous impose la société, de devoir incarner le couple parfait : oublions-la, boudons-la, barbouillons la!

Tu n’as pas à m’emmener en voyage dans un tout-inclus ; emmène-moi plutôt camper sur la plage, les fesses dans le sable « frette ». On se construira notre propre soleil.

Ne te sens pas obligé de me sortir dans un resto chic pour me faire plaisir ; j’aime mille fois mieux un Side Kicks, cuisiné par toi et dégusté nouille par nouille, dans notre maison inondée de rires et de poils d’animaux.

Tu n’as pas à dépenser une fortune pour m’acheter un bouquet de fleurs exotiques, dont je ne connais même pas les noms, boostées au colorant et qui n’ont aucun parfum.

Cueille-moi simplement une « p’tite  fleur » sur le bord du trottoir ou dans notre cour arrière. La première fleur que tu vois, « drette de même », sans aucune vanité.

Car je vais te dire un secret : je me fout complètement de la valeur de notre relation aux yeux de la société!

Je ne veux pas savoir si la société d’aujourd’hui ou d’hier achèterait notre couple sur Kijiji, en fonction de notre expérience, notre provenance, nos habitudes ou notre look.

Tout ce que je sais, au fond de mon cœur, c’est que notre amour à nous, tel que nous le vivons et malgré ses petites égratignures : il n’a pas de prix!

C’est le nôtre, point final