Mon objectif : un sac à dos de 10kg pour voyager léger pendant 6 mois…

Sac à dos, quoi prendre avec soi
Les essentiels dans son sac à dos pour partir serein

Je suis à la veille du grand départ. Mais, la «procrastinatrice» en moi fait en sorte que j’ai tendance à repousser jusqu’à la dernière minute un élément pourtant primordial:

FAIRE MON SAC À DOS!

Et surtout, qu’il soit le plus léger possible…

Faire son sac à dos pour un road trip de 6 mois, ça peut ressembler à un casse tête. On a envie de se tirer les cheveux, juste à l’idée de penser que pendant 6 mois, on va porter le même linge.

Attention, je ne pense pas être quelqu’un de superficiel, mais j’aime beaucoup les vêtements et ma penderie en est remplie. Donc, je me prépare psychologiquement, depuis plusieurs mois…

Je sais que je n’ai pas le choix, car je ne veux pas un sac à dos trop lourd. Résultat, je me suis fixée 10 kg, car j’aimerais peut être ajouter quelques souvenirs pendant le voyage.


Un road trip à plusieurs climats

Photo Christian Joudrey, Unsplash

Quand le projet a commencé à se mettre en place, j’avais omis le point du sac à dos. J’avais donc une idée romantique de partir sur la route. Pourtant, il faut le préparer ce sac, savoir quoi apporter en fonction des destinations.

Sans compter que je n’ai pas choisi le plus simple. Je ne vais pas seulement au soleil, je vais aussi en Patagonie et en Terre de Feu, là où tu peux vivre les 4 saisons en 4 jours.

Ce n’est pas rien…

Il faut donc mêler shorts, polaire et pantalons. De plus, j’ai décidé d’ajouter un sac de couchage, qui ajoute aussi du poids et de l’espace, sans compter la doudoune…


Le sac de couchage

Je n’avais pas de sac de couchage en soit. J’ai donc pris la recherche à cœur pendant près de 4 mois pour trouver les bons renseignements. Je ne faisais pas ça tous les jours, mais je voulais avoir un bon rapport qualité/prix/poids. Le poids et la taille du sac de couchage sont deux facteurs non-négligeables.

Je pourrais donc parler pendant des heures des sacs de couchage, tellement je me suis renseignée sur le sujet!


Les vêtements chauds

Des vêtements chauds dans son sac à dos
Photo : Håkon Sataøen, Unspash

Comme je le disais, je pars jusqu’à la pointe de l’Amérique du Sud. Et avec les changements climatiques, il faut penser à des vêtements qui régulent la température. Il a donc été nécessaire d’investir dans des essentiels comme une combinaison et des gants en laine de mérinos.

En fait, tout ce qui contient de la laine de mérinos est parfait. C’est une matière miracle qui régule la température et la transpiration et qui ne nécessite pas d’être lavé plus d’une fois par semaine. C’est l’élément parfait pour les treks.

On ajoute à l’équipement la doudoune ultra-légère en plume, qui prend le moins de place possible. Il faut aussi ajouter le cache-cou et le bonnet.

Bref, on opte pour des vêtements légers, qui sèchent rapidement!

Mais, dans tout ça il y aussi la plage! Pour ce point, tout le monde sait quoi prendre : maillot de bain, crème solaire et lunettes de soleil! Je ne suis donc pas vraiment inquiète.

J’ai quand même pris avec moi un ensemble qui se porte parfaitement en ville et une jupe pour les sorties nocturnes. À cela s’ajoute les chaussures de randonnée, qui sont ultra-pesantes mais ô combien nécessaire pour les randonnées que j’envisage!


Les essentiels

Photo : Benjamin Combs, UnsplashPour terminer, on n’oublie pas l’appareil photo, ainsi que la fameuse trousse de secours avec quelques médicaments et quelques effets pour la toilette. J’ai choisi de m’accompagner d’une tablette, qui sera mon alliée et ma confidente durant ce voyage.

Résultat? mon objectif n’a pas été atteint…

Mais, je reste fière de moi car mon sac pèse 13 kg. Ce n’est donc pas si catastrophique que ça, finalement!