Marilyn, mes bourrelets et les autres

Depuis que le monde est monde et que les femmes sont femmes, les standards de beauté nous collent aux fesses. Et ce, qu’elles soient grosses, plates, rondes ou molles.

Du haut de mes 26 ans, j’ai pu assister au début des années 2000, quand les magazines nous vomissaient des images de mannequins osseuses, pour évoluer jusqu’à maintenant, ce temps plus ou moins révolu où les pseudos Kardashians de ce monde se défoncent aux squats dans les gyms et courent les marchés bios à la recherche de légumes sans gras trans…

De ce fait, on veut donc prendre exemple sur Marilyn Monroe et ses courbes voluptueuses pour se réconforter et aider les femmes à s’accepter dans leur corps. Encore une fois, c’est nous inciter à entrer dans un autre standard de beauté qui se veut plus sain physiquement, certes, mais pas mentalement…

Je suis désespérément épuisée de me mettre de la pression pour entrer dans un moule ou un autre, de me comparer aux autres femmes, qui elles aussi se comparent à d’autres et ainsi de suite…

Ça n’en finit plus!


Le poids santé

Le poids santé, c’est celui dans lequel TU te sens bien. Le meilleur moule, c’est celui de l’acceptation de soi. Ainsi, affirme-toi et aimes-toi comme tu es, car le vrai standard de beauté, c’est ton propre standard !

  • Tu te sens belle avec tes bourrelets ? Parfait !
  • Tu te sens bien avec ton augmentation de bonnet ? Good !

Aime-toi comme tu es et sois ton propre standard !

Moi, je dis peu importe Marilyn, peu importe les Kardashian, peu importe ceux qui prônent un standard X ou Y et peu importe ceux qui se comparent constamment aux autres belles créatures de ce monde…

Soyons belles, aimons-nous et soyons fières de nos différences !

P.S. : Marilyn je t’aime pareil