Manifeste de la jeune-fille: critique d’une société du paraître

manifeste-jeune-fille-espace-go

–Ça va?

–Très bien, toi?

–Très bien.


–Ça va?

–Très mal, toi?

–Très mal.

Des paroles vides de sens, pseudo-philosophiques, trop souvent partagées sur les réseaux sociaux. Un discours préconstruit qui ne veut plus rien dire tellement il a été répété maintes et maintes fois.

Un miroir de notre société, c’est ce que présente « Manifeste de la jeune-fille », à l’Espace Go

Sept acteurs sur scène pour incarner la jeune fille : Gilles Renaud (Mémoires vives), Maude Guérin (Feux), Marc Beaupré (Série noire), Stéphane Crête (Dans une galaxie près de chez vous), Monique Miller (Jésus de Montréal), Emmanuelle Lussier-Martinez et Joanie Martel.

Car la jeune-fille n’a pas de visage : elle est femme, homme, jeune, vieille. En fait, la jeune fille, c’est tout le monde qui subit les dictas de la société.

Manifeste
Photo: Caroline Laberge

Dénoncer le capitalisme

La pièce d’Olivier Choinière dénonce la société capitaliste où le paraitre semble être seul souverain.

Les personnages entrent donc en scène tour à tour en paradant comme lors d’un défilé de mode. Ils se demandent si tout va bien; ils répondent que tout va bien. Jusqu’à ce que, épuisé par toutes ces questions, l’un d’entre eux se révolte et confie réellement ce qu’il ressent.

Puis, un changement de vêtements. Un autre défilé. Un changement de sujet.

« Il faut faire des listes pour être heureux. »

« Le bonheur, c’est… »

« Non, pour moi, le bonheur, c’est plutôt… »

manifeste-jeune-fille-espace-go2
Photo: Caroline Laberge

Mais toutes ces grandes allocutions finissent par ne plus vouloir rien dire. Le discours devient ainsi plus engagé et tous se demandent ce qu’ils pourraient faire pour changer le monde.

Et dans ce monde, à quoi sert le théâtre? Questionnement récurrent au théâtre en ce début d’année (voir notre critique de la pièce 8, à la Place des Arts). Mais ici, ce questionnement ouvre la voie à un moment ludique, où les personnages quittent justement pour aller… au théâtre. Pour voir quoi? Le Manifeste de la jeune-fille!


Rôles inversés

Hymne au théâtre Espace Go; hymne à l’auteur; hymne aux acteurs qui joueront dans cette pièce.

Ainsi, le personnage de Gilles Renaud a bien hâte de voir cette pièce qui met en scène cet acteur qui joue dans Mémoire vive. Pendant ce temps, le personnage de Maude Guérin s’impatiente de voir l’actrice qui a joué dans Feux.

Ils quittent donc pour le théâtre et se retrouvent assis dans le public, attendant le début de la pièce. Et nous… on attend la fin!

alors, Intriguée?

Les représentations se poursuivent jusqu’au 18 février, au théâtre Espace Go

Manifeste
Photo: Caroline Laberge