Maison Boulud – l’expérience culinaire ultime!

blog-maison-boulud-restaurant

En début d’année, j’ai reçu une magnifique invitation – de la part de la tout aussi magnifique Carrie MacPherson – à assister à un souper-découverte au restaurant Maison Boulud. Considérée comme l’une des meilleures tables de la métropole, vous comprendrez donc que je n’ai pu résister.

C’est ainsi que sur le coup de 18h, 12 foodies (soirée 100% girly) se sont réunies dans la verrière de ce restaurant, qui sied à même le luxueux hôtel Ritz-Carlton Montréal (la classe, quoi !).

Dès notre arrivée, on nous a accueilli avec un joli et délicieux cocktail : le Cosmopolitain de l’Orient. Ce qui rend cet apéritif si intéressant : sa présentation. Servi dans un verre à martini, ce Cosmo « nouveau genre » est agrémenté d’une énorme glace sphérique dans laquelle est emprisonnée une jolie fleur. Charmant et plus qu’adapté pour cette soirée de filles!

En plus d’une soirée réseautage entre bloggeuses, ce souper servait principalement à découvrir les œuvres culinaires du chef de cuisine Riccardo Bertolino, souvent effacé derrière le seul et unique Daniel Boulud! Allons voir ce qu’il nous réservait…

Maison Boulud-Collage chef

De service en service

En guise d’entrée, nous avons eu droit à cinq plats à partager, mais le homard fut sans hésitation mon coup de cœur. Le mélange entre ce crustacé délicieux, les cœurs de palmier frais, l’orange sanguine et le yuzu, le tout nappé d’une sauce crémeuse au lait de coco… je suis restée sans mot… et je le suis toujours !

Par la suite, le chef Bertolino a permis de faire une bien belle découverte culinaire pour aux foodies que nous sommes: le pouce-pied. Selon Wikipedia, « le pouce-pied de l’Atlantique-est est un crustacé cirripède marin à pédoncule charnu et court, qui vit fixé aux rochers battus par les vagues. » Bref, un crustacé qui a la forme (étrange!) d’une patte de dinosaure et qu’on doit faire bouillir avant de déguster. Ici, le chef nous l’a servi dans un bouillon avec des champignons armillaires… et c’était délicieux !

Finalement, dans le but d’honorer ses origines italiennes, le chef nous a préparé une de ses spécialités, le raviolo au Ricotta di Buffala, chanterelles et beurre de truffe. Encore une fois, une vraie réussite.

Mais un repas ne serait pas complet sans un dessert et notre dent sucrée a été plus que servie à ce niveau. Avec des notes tantôt chocolatées, tantôt caféinées, agrémenté d’effluves d’agrumes et de fruits frais, il y en avait pour tous les goûts. Vous n’aurez jamais vu 12 foodies s’emparer aussi rapidement d’une bouchée de chaque plat. Heureusement, il y avait des madeleines tièdes pour tout le monde !

Enfin, cette soirée à Maison Boulud fut un pur délice, et ce, du début à la fin. Un bien beau menu, une bien belle présentation et une explosion de saveurs à chaque bouchée.

Mention spéciale à la sommelière Isabel Bordeleau, qui connaît sa science sur le bout de ses doigts et qui sait expliquer comme personne l’histoire et l’origine de ce qu’elle met dans notre verre. Une vulgarisatrice hors pair et une passionnée… passionnante !

Menu

Cocktail Apéritif

Cosmopolitain de l’Orient

(Ketel One Vodka, Cointreau, Infusion de Gingembre & Coriandre, Jus de Canneberge Blanc)

Entrées

maison boulud entrée 1 Collage

Madaï du Japon

(Clémentines, Coulis de Céleri-Rave Fumé, Tardivo, Coriandre)

et

Sandwich

(Poulet Fermier, Beurre Demi-Sel, Foie Gras, Céleri et Truffe Noire)

maison boulud entrée2 Collage

 

Homard et Cœur de Palmier

(Oranges Sanguines, Yuzu, Crémeux au Lait de Coco)

et

Anchois et Puntarelles

(Socca de Pois Chiche et Artichauts)

et

Huître « Rockefeller »

(Crémeux de Choux-Fleurs, Lardo Ibérique, Louis d’Or, Romanesco)

Plats de résistance

 

Maison Boulud6

Pouce-Pieds

(Bouillon de Crustacés, Armillaires)

Maison Boulud7

Raviolo au Jaune d’Oeuf Coulant

(Ricotta di Buffala, Chanterelles et Beurre de Truffe)

Desserts

maison boulud-Desserts Collage

Café et Cardamome

(Fuseau Croustillant, Sablé Breton, Glace Espresso)

et

Autres mignardises décadentes

PARTAGER
Prochain articleOn teste les parkas Aritzia
Véronique Harvey
FONDATRICE et RÉDACTRICE EN CHEF – Journaliste avant tout, je suis curieuse, gourmande, bonne vivante, généreuse, chaleureuse et clown à mes heures! J'aime rire et faire rire, mais par-dessus tout, j'adore partager mes découvertes... et mes petits bonheurs quotidiens!