Baiser Velours ou… la perfection pour les lèvres!

blog-lise-watier-baiser-velours

Vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil dans mon sac à main pour comprendre à quel point j’adore les rouges à lèvres. Je traîne avec moi une quantité phénoménale de ces petits tubes colorés, qui donnent un coup d’éclat au visage en moins de deux.

Tout ça pour dire que j’ai essayé des dizaines et des dizaines de marques, de textures et de couleurs différentes au fil des ans. Pour moi, la pigmentation est très importante (évidemment !), mais l’élément primordial demeure la texture sur les lèvres.

Si je le sens, c’est mauvais signe !

Voilà pourquoi je boude les laques qui se figent sur vos lèvres, qui donnent l’impression d’avoir une couche de peinture industrielle sur les babines et qui menacent de fendre au moindre sourire. Voilà pourquoi je ne portais jamais de rouge à lèvre au fini mat avant de découvrir Baiser Velours de Lise Watier.

Enfin !!! Enfin, quelqu’un a trouvé la formule parfaitement équilibrée qui procure une couleur intense, un fini mat et une tenue extrême ! Enfin !!!

Baiser velours se situe à mi-chemin entre un gloss et un rouge à lèvres. Il est ultra-riche en pigments, il possède une couvrance intense, un fini velouté sur les lèvres et une tenue extrême sans transfert. Bref, il demeure impeccable des heures durant.

watier-baiser velours essai

La preuve, cette photo a été prise à 14h20 alors que j’avais initialement appliqué le rouge à lèvre de couleur « Eternal Kiss » à 9h le matin. Après plus de 5h, seul l’intérieur des lèvres était estompé, et ce, parce que je m’étais nourrie sur l’heure du midi (eh oui!).

De plus, avec baiser velours, oubliez les crayons contour de lèvres, puisque son applicateur flexible permet une précision quasi-chirurgicale ! J’exagère à peine…

Bref, cette petite merveille (mon coup de cœur du mois de février, le mois des bisous) se détaille 27$, ce qui est un peu élevé, je vous l’accorde. MAIS ! C’est un achat qui en vaut le coup, selon moi.

Alors, vous laisserez-vous tenter par une des neuf nuances vibrantes ?