Les secrets d’un blond parfait

Photo : eugeneperma professionnel

Si tu fais le tour d’Instagram, à la recherche du blond parfait, tu es probablement tombée sur des créations du salon Litchi Coiffure Urbaine, à Québec. Peu à peu, cette belle équipe de coiffeuses passionnées est devenue une référence pour toutes celles qui rêvent de blond.

Celui parfait pour TOI, Celui dont TU rêves!

Je ne vous cacherai pas que je suis une fidèle cliente de l’une des coiffeuses aux doigts de fée de ce centre : Camille Tardif.

Psssit! Vas voir son Instagram, il va te faire baver! 🤤

Je me suis donc entretenue avec elle et la propriétaire du salon, Marie-Ève Gosselin, afin qu’elles me révèlent leurs secrets pour atteindre le blond parfait!


1- Un luxe…

Tout d’abord, les filles ne s’en cachent pas : être blonde est un luxe. Ça prend de l’entretien et ça coûte cher. Tu dois aller dans un salon professionnel, avoir des produits de qualité pour les entretenir et surtout, utiliser Olaplex.

2- Oublie la pharmacie!

Eh oui, malheureusement, même si tu vas voir la meilleure coiffeuse au monde, si tu mets des produits de pharmacie dans tes cheveux, eh bien ça vire jaune. C’est inévitable. Souvent, ces produits te procurent des cheveux d’apparence saine, mais le silicone qui restera sur ton cheveux nuira à ta prochaine décoloration et peut même créer une réaction chimique (boucane dans certains cas) lors du contact avec le décolorant. Ça, tu ne veux PAS ça!

3- Nos produits chouchou

Là, je sais que tu veux leurs suggestions. Tout dépend de ton budget. Petit : Redken. Grand : Kevin Murphy. Et mon coup de cœur à moi : Pureology. Des soins 100% végétaliens et sans sulfate. Depuis peu, le salon Litchi offre aussi la game Living Proof. Ça, c’est pas mal next level. On embarquera pas dans les notions scientifiques, de toute façon, les créateurs de Living Proof sont des scientifiques qui ont développé des technologies brevetées, élaborées au MIT, et qui ont changé le monde des soins capillaires. Rien de moins.

4- Olaplex

Parlant de changement du monde capillaire, il faut revenir sur Olaplex. Depuis que ces produits existent, pratiquement tout le monde peut être blonde. Oui, même toi la noire qui rêve secrètement d’essayer le blond! Je te conseille fortement de demander cet extra puisqu’Olaplex viendra souder les ponts chimiques de tes cheveux, lors du processus de décoloration. J’ai vraiment vu une différence. À la maison, j’utilise aussi le perfecteur capillaire (N°3), et là encore, je capote chaque fois, parce que mes cheveux deviennent tellement doux!

5- Attention au shampoing bleu

Attention à l’abus de shampoing bleu! Si vous l’utiliser à chaque lavage, par crainte de devenir JAUNE, votre cheveux peut devenir terne. Une fois par semaine devrait être suffisant. Petite truc unique de Marie-Ève : elle utilise le revitalisant mauve de Kevin Murphy, qui est aussi traitant, directement sur ses cheveux propres en sortant de la douche, sans rinçage. Elle lui l’utilise simplement comme produit coiffant, en petite quantité, qu’elle applique sur tous ses cheveux avant de les sécher. Résultat : un blond davantage platine, brillant et plus facile à coiffer.

6- Mauve vs bleu

D’ailleurs, parlons des shampoings mauves VS bleus. Mauve = coupe le jaune, donc tes cheveux ne seront pas nécessairement cendrés. Tu vas seulement neutraliser le jaune. Bleu = enlève techniquement le roux, mais sur le blond, le résultat sera plus cendré. À toi de voir ce que tu désires, mais moi je préfère le MAUVE pour garder un peu de soleil dans mes cheveux!

7- Les masques

Aussi, oui les masques avec des protéines sont bons pour solidifier et reconstruire tes cheveux après une décoloration, mais il ne faut pas oublier de te procurer des masques qui aideront également à l’hydratation, sinon, ils deviendront secs et cassants puisqu’ils auront trop de protéines et pas assez d’hydratation. Tu peux donc alterner entre un masque avec des protéines et un autre hydratant. Tu peux aussi avoir un revitalisant hydratant et un masque réparateur, ou vice versa, pour balancer le tout.

8- Protecteur thermal

Enfin, et surtout, n’oublie jamais ton protecteur thermale. Séchoir? Fer plat? Petite retouche de rien du tout? PROTECTEUR THERMAL!


bon, Je vous laisse, parce que je dois aller entretenir mon blond…

Merci à Marie-Ève et Camille du salon Litchi Coiffure Urbaine à Québec. Une petite transformation assez hallucinante de Camille Tardif pour bien terminer…