Les coups de cœur de Véro – Février

blog-coup-coeur-fevrier

Chaque mois, je vous présente mes coups de cœur parmi tout ce que j’ai eu la chance de découvrir durant les quatre dernières semaines. Qu’il s’agisse d’une nouvelle soirée thématique dans un bar, d’un changement de menu dans un restaurant, du lancement d’une nouvelle collection de vêtements ou encore d’un nouveau produit de beauté révolutionnaire, voici ce qui a retenu mon attention durant le mois de février.

Fiorellino

fevrier-fiorellino1

L’équipe du Buonanotte s’agrandit. Elle accueille un nouveau membre dans la famille : le Fiorellino. Et croyez-moi, ce snack-bar à l’italienne a de quoi vous charmer! Son nom, qui signifie petite fleur en Italien, est très évocateur. C’est un peu comme si une petite fleur avait poussé au beau milieu des gratte-ciel du centre-ville. Une petite fleur qui sent bon la pizza au four à bois (la meilleure en vile!) et les gnocchis à la ricotta. Une petite fleur au décor à mi-chemin entre industriel et rustique. Un décor où le bois est prédominant, où les motifs sixties nous transportent dans un autre monde. Ainsi, laissez-vous aller et évadez-vous, l’instant d’un repas, au Fiorellino. Psssit ! Vous ne pouvez passer à côté de l’Insalata di Funghi Crudi (champignons émincés, parmigiano, gremolata) en entrée. C’est divin en bouche! #FlowerPowerMTL


Say yes to the dress au Boudoir 1861

fevrier-boudoir 1861

Que vous vous mariiez prochainement ou non, vous devez absolument aller faire un tour au Boudoir 1861. C’est comme un rêve! Un rêve de princesse où des centaines de robes magnifiques n’attendent que vous. À cette adresse sooooo girly (petite sœur des boutiques 1861 et La Petite Garçonne), vous trouverez de tout pour la mariée bohème. Oubliez les crinolines, ici, ce sont la mousseline et la dentelle qui sont reines. Mais, il s’agit également d’une destination de rêve pour les demoiselles d’honneur.

Au Boudoir 1861, j’adore le style des robes proposées, mais aussi les petits prix. Les robes cocktail commencent à aussi peu que 60 $ et la plus chère des robes de mariée tourne autour de 1000 $. Pas pire, quand même! Bref, c’est certain que j’y retourne avec ma belle Émy, quand viendra le temps de trouver sa robe de « best bridesmaid in the world »!


La Fête de l’érable 2016

fevrier-fete erable

Chaque année, les Produits d’érable du Québec organisent un souper gastronomique d’exception, afin de célébrer le travail des centaines de producteurs de notre grande région. Chaque année, l’événement grandiose se déroule sous un thème précis et pour l’édition 2016, nous avons eu droit à une thématique historique, « Origine & Destinée », qui visait à relater le parcours culinaire des produits d’érable, depuis leur première utilisation par les Amérindiens jusqu’à aujourd’hui.

Pour l’occasion, trois chefs émérites avaient concocté un menu mettant de l’avant les produits d’érable. Arnaud Marchand (chef au bistro boréal Chez Boulay – Québec) avait préparé une terrine de pigeon mis au sel, sucre d’érable, poivre des dunes, garniture de pickles de chou vert et de betterave. Guillaume Cantin (chef au restaurant Les 400 Coups – Vieux-Montréal) a proposé du wapiti laqué à l’érable, râpures de porc fumé, courge doubeurre, tuiles de riz sauvage, tournesol et jus parfumé au gingembre sauvage. Emmanuel Renaut (détenteur de 3 étoiles Michelin et chef propriétaire du restaurant Flocon de Sel – Haute-Savoie) a quant à lui présenté du porcelet Gaspor poché au foin rôti, oignon au genièvre et à l’érable, œuf battu café-érable. Finalement, Delphine Huguet (designer culinaire) a créé le plateau de la forêt en guise de dessert. Bref, une délicieuse soirée sucrée!


Brunch turc au BarBounya

fevrier-barbounya

Mon repas préféré de la journée est sans contredit le déjeuner. Si c’était juste de moi, je déjeunerais trois fois par jour. Ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les brunchs qui sortent de l’ordinaire. J’ai été servie chez BarBounya, ce restaurant turc qui se veut très convivial, autant dans sa cuisine que son décor. J’ai adoré la planche de mezze déjeuner à partager, en entrée, et je me suis laissé tenter par une assiette typiquement turque : Bœrek (filo farcie aux bettes a carde, fêta, herbes). Un vrai délice et à petit prix en plus, car c’est 16,50 $ pour tous!


La plus grande exposition Barbie au monde!

fevrier-barbie1

Attention, la petite fille en vous risque d’être excitée! Mesdames, Montréal est présentement l’hôte de la plus grande exposition de poupées Barbie Haute Couture au monde! Oui oui, au monde! Et c’est gratuit. Dans un local des Cours Mont-Royal, on retrouve donc plus de 1000 Barbie qui relatent l’évolution de la mode des 60 dernières années. Certaines de ces poupées sont habillées par les plus grands couturiers de ce monde (Versace, Christian Dior, Givenchy et Armani), tandis que d’autres représentent les plus grandes vedettes de tous les temps (Audrey Hepburn, Marilyn Monro, Marie Antoinette). Bref, vous aurez besoin des yeux tout le tour de la tête pour réussir à tout voir!


Le Buonanotte a 25 ans

fevrier-buonanotte

Effacez tous vos préjugés, car le Buonanotte a fait peau neuve et mérite désormais toute votre attention. Le resto-bar, qui célèbre cette année son 25e anniversaire (ça, c’est rare!), désire changer d’image et met de l’avant son tout nouveau menu, qui est soit dit en passant dé-li-cieux! Bon, je sais, je suis vendue fromage, mais la Burrata, servie avec courge Sweet Mama et pacanes sablées, est tout simplement parfaite, sans parler des raviolis farcis à la courge, aux noisettes et au mosto cotto maison… Oh God, j’en ai encore l’eau à la bouche! Les amateurs de viande ne sont pas en reste, car la côte de bison et le Chateaubriand vieilli fondent dans la bouche. Finalement, on ne peut passer à côté du biscuit Oreo frit pour dessert : décadent!


Acheter local @ l’Atelier By the north

fevrier-by the north

Je m’adresse ici à tous les amateurs de déco : cette nouvelle ligne québécoise de meubles en bois risque de vous créer des besoins. En tout cas, moi, j’imagine déjà la magnifique table à café de la collection Black&Black dans mon décor… En résumé, By the north est une compagnie québécoise qui fabrique des meubles à partir du bois de la forêt familiale des deux propriétaires. Le bois provient des Cantons de l’Est et le design est fait dans Rosemont. Ainsi, en se procurant un meuble By the north, on achète local et on encourage les artisans locaux : une pierre deux coups!


De l’art culinaire à Montréal en Lumière

fevrier-renoir

Cette année, le pays à l’honneur de Montréal en Lumière est la Chine et sa capitale culinaire : Shenzen. Ainsi, le président d’honneur du festival est nul autre que le grand chef Anthony Dong, de l’hôtel Futian Shangri-La. Ce dernier a la réputation de présenter des assiettes qui s’apparentent à des œuvres d’art et j’ai pu constater ce raffinement artistique lors du Dîner du Président, le 26 février dernier, au restaurant Renoir du Sofitel Montréal. Pour l’occasion, le chef Olivier Perret a ouvert ses cuisines au chef réputé et ils ont travaillé de concert pour proposer un repas aussi délicieux pour les yeux que les papilles. Mention spéciale aux techniques de tranchage d’Anthony Dong, qui réalise de l’origami culinaire comme personne d’autre!