La routine beauté de Myriam Huard

Photographe: Éva-Maude TC
Photographe: Éva-Maude TC

Avant qu’elle ne s’inscrive dans une école spécialisée en théâtre, Myriam Huard a remporté le concours « Les Auditions Clean&Clear », qui avait lieu à travers le Québec, en 2002, pour obtenir un rôle dans Watatatow!

Il y a eu plus de 5 000 participants et c’est elle qui a gagné!

Depuis la fin de ce téléroman, on a pu la voir dans de nombreuses productions théâtrales et publicitaires. Myriam est une femme brillante, colorée et vraiment très sympathique! C’est pourquoi j’avais envie de la découvrir davantage.

Voici donc la routine beauté de Myriam Huard!


As-tu toujours voulu être comédienne?

Oui! Depuis que je suis toute petite! Je jouais toujours de grands rôles dans mon sous-sol pour mes toutous. Je voulais aussi dompter des dauphins à Sea World, parce que pour moi, c’était un genre de spectacle! J’ai une famille qui m’a toujours épaulée et encouragée, même dans mes décisions les plus folles! Beaucoup de mes amis(es) ne comprennent pas comment je peux vivre en étant toujours en déséquilibre monétaire et contractuel, mais j’adore ça! Je me mets toujours sur la corde raide et étonnamment, il m’arrive toujours de beaux rôles, de beaux contrats. La vie est bien faite quand on lui fait confiance. Mais, pour ça, il faut savoir fermer les yeux et se laisser tomber. Être comédienne, pour moi, c’est de se mettre au service de l’art et de toucher le public avec ce que l’on sait le plus faire; être humain. Je suis remplie de défauts et j’aime les donner à mes personnages pour faire résonner l’imperfection. Je suis très fière de mon cheminement, même si parfois, j’avance à pas lents… mais je me console en me disant que, puisque je ne mesure que 5 pieds, c’est normal de faire des petits pas!

Te transformerais-tu physiquement pour un grand rôle?

Photographe: Éva-Maude TC

Oh mon Dieu, OUI !!! Je rêve de changer mes cheveux, mon poids, avoir de faux tattoos ou des piercings. Ce serait un défi complètement fou! Je suis déjà très caméléon dans mes personnages, mais je ne me suis jamais rasé la tête comme la belle Millie Bobby Brown (Eleven dans Stranger Things). Pas encore!

Es-tu critique envers toi-même ?

J’avoue que les premiers temps, c’était assez difficile; je me jugeais beaucoup. Ma formation étant plus « théâtre », ce n’est pas du tout le même genre de technique que le jeu « télé ». Alors j’avais mon bloc de papier et j’inscrivais tout ce que je faisais de pas correct pour me corriger lors des prochains enregistrements. Bref, j’ai commencé ma carrière en me tapant sur la tête au lieu de juste me dire « J’ai donné le meilleur de moi ». Maintenant, je me pardonne de ne pas être parfaite à l’écran et je vis beaucoup plus sainement. La vie n’est pas parfaite, mon jeu non plus et c’est la beauté de la chose.

Quel type de personnage aimerais-tu interpréter ?

J’avoue que je suis une guerrière cachée! J’aimerais beaucoup jouer dans un film d’action ou quelque chose de policier. Je donnerais tout pour jouer une avocate avec Viola Davis (How to get away with murder). Je crois que j’aurais dû travailler dans le système judiciaire finalement… Haha! Mais en même temps, puisque j’aime les contrastes, j’adorerais jouer une fille candide et fofolle, comme Zooey Deschanel dans New Girl. Mais si je me fie à mon mari, je suis déjà un peu ce genre de personnage dans la vie!

Quelle est ta plus grande coquetterie ?

J’ai récemment découvert la pose de cils et je trouve que ça illumine et encadre tellement bien les yeux. J’aime aussi beaucoup le rouge à lèvres qui punch. J’aime mettre un rouge vif en audition et je décroche plus souvent les rôles; un hasard? Je ne sais pas! Mais jusqu’à maintenant, ça m’a porté chance. D’ailleurs, je me suis mariée l’an dernier avec un rouge à lèvre mauve, presque noir, c’était tellement beau!

Photographe: Éva-Maude TC

À quoi ressemble ta routine beauté, matin et soir ?

Je mets toujours du tonic, ainsi qu’une crème en gel le matin et le soir. Je fais bien attention aux produits que j’achète et je vais souvent consulter les listes des produits PETA, car je suis une folle amoureuse des animaux, alors je m’assure qu’ils sont bien cruelty free. Je vais souvent dans les gammes Vegan, comme Lush. J’utilise aussi des lingettes lavables, pour apaiser la Terre de déchets inutiles. Elle en a bien assez à gérer comme ça!

As-tu des anecdotes en lien avec une coupe de cheveux, une coloration ou un maquillage catastrophique ?

Oh mon Dieu, OUI!!! Mon amie m’a coupé et décoloré les cheveux, il y a quelques années déjà. Je savais que j’avais quelques reflets roux cachés sous mes cheveux, mais à ce point-là?! J’étais orange fluo et mes cheveux frisaient! J’avais l’air de jouer dans la comédie musicale Annie! Puis, j’ai quand même réussi à décrocher une publicité à Toronto, mais les clients m’ont payé un salon de coiffure pour que je change de tête! Mon agent était mort de rire et moi aussi! Bref, j’ai découvert Isabelle au Bloc Coiffure sur Laurier Est, qui est ma coloriste depuis 2 ans. Je l’adore!


Myriam est présentement aux études à l’INIS, en écriture de série fiction. Elle travaille sur un projet télé, avec le corps professoral de l’école, ainsi qu’une tutrice privée. Elle espère donc que son projet soit acheté par une maison de production…

Dès le mois de mai, elle commence à répéter pour une comédie musicale pour enfants, qui jouera tout la saison estivale. Elle aime voir les visages des enfants s’illuminer, les entendre chanter et recevoir leur amour pur en LIVE;

c’est pour elle la meilleure des payes!