Laser tag, luge alpine et rallye nocturne à Saint-Élie-de-Caxton… vive l’hiver en Mauricie!

En décembre dernier, on m’a proposé de participer au Défi Hiver, en compagnie de 13 autres blogueurs, afin de faire découvrir les joies de la saison froide au Québec.

Ceux qui me connaissent bien savent que je déteste l’hiver!

Pourquoi avoir accepté, me demanderez-vous? Pour me challenger!

J’ai donc accepté le défi organisé par Voyage numériQc et La Cordée, en ne sachant aucunement dans quoi je m’embarquais… Tout ce que je savais, c’est que les 14 blogueurs participants allaient être placés en équipes de deux et jumelés à une région du Québec.

J’angoissais un peu, mais bon…

Ainsi, deux semaines avant le départ, on m’a enfin révélé mon itinéraire et mon partenaire. Pour ma part, j’avais été mise en équipe avec Annie Picard, du blogue Annie Anywhere.

En fait, je dis « équipe », mais c’était une compétition entre nous, alors on était davantage des rivales que des coéquipières. Mais, comme je n’ai pas trop l’esprit de compétition, je ne la voyais pas vraiment comme mon adversaire, mais plutôt comme mon alliée.

Toutes les deux, on a donc été jumelé à la région de la Mauricie. Génial, car à part être passée par Trois-Rivières, je ne connaissais pas vraiment cette destination. J’allais donc pouvoir la découvrir un brin…


Domaine de la forêt perdue

Je suis donc partie à 8h du matin, samedi dernier, pour me rendre au premier point de rencontre : le Domaine de la forêt perdue. Ici, on peut faire du patin à glace dans un labyrinthe de 10 km qui défile au milieu de la forêt.

Il s’agissait là d’une activité de plaisance et non d’un défi. Une chance, car Véro sur des patins, c’est tout sauf gracieux. Bref, je me suis prêtée au jeu et me suis laissée charmée par les nombreux animaux qui longent le parcours : lamas, moutons, autruches, lapins… j’étais aux anges.

Par contre, même si le hashtag du weekend était #pasfretteauQC, il faisait -22 degrés lors de notre petite séance de patin, alors ce fut bref! Pas frette, pas frette… c’est relatif!


1er défi : Laser tag extérieur

Après avoir cassé la croûte sur place, on a repris la route pour notre premier vrai défi : laser tag extérieur d’hiver. Oui oui! L’Aventurier est le seul centre au Québec à offrir le Laser Tag dehors, en hiver. C’était ma première expérience de ce genre et même si j’ai adoré, je ne suis vraiment pas habile avec un fusil dans les mains haha!

 

Je courais partout comme une poule pas de tête et me faisait tirer de tous bords tous côtés, mais au moins, j’ai eu du plaisir et je n’ai pas eu froid du tout. Vous devinerez donc que c’est Annie qui a remporté le défi.


2e défi : Rallye nocturne des Mouches à feu

Ensuite, on est parties en direction de Saint-Élie-de-Caxton, où se déroulait notre deuxième défi et où on passait ensuite la nuit. Ici, on devait participer au Rallye nocturne des mouches à feu. C’est-à-dire qu’une fois la nuit tombée, on nous a prêté des lampes frontales et donné une liste d’énigmes, avant de nous lancer dans un sentier en forêt, qui nous amenait à escalader la montagne du Calvaire à la recherche des 12 réponses.

De nature peureuse, je n’étais pas chaude à l’idée de compléter le rallye seule, dans la noirceur de la nuit. Alors, on a décidé de le faire ensemble, Annie et moi. Ça se dit un rallye familial, mais je peux vous assurer que :

les réponses ne sont pas toutes évidentes et l’ascension est parfois ardue!

Bref, on était bien contente de boire notre petit chocolat chaud (avec une lichée de Baileys) dans l’igloo à la fin du parcours.

Oh et évidemment, on a eu 12 sur 12! On peut donc dire qu’on a toutes les deux remporté le défi #2.

On s’est ensuite dirigé vers notre magnifique chalet en bois au bord du Lac Plaisant, qui fait partie du site d’hébergement Le Rond Coin. Ce site propose également des yourtes mongoles, des igloos de bois et des roulottes gitanes, bref, une foule d’hébergements atypique.

À 22h, on dormait toutes les deux comme des bûches! Pas facile de jouer dehors toute la journée…


3e défi : luge alpine

Le lendemain matin, on a repris la voiture vers La Vallée du Parc pour notre 3e et dernier défi du weekend : la luge alpine. Même si j’ai fait du ski et du snowboard toute ma vie, je dois avouer que de descendre la montagne (2,5 km) en luge me stressait un peu.

Mais j’avais tout faux : c’était la meilleure activité de tout le weekend!

Ça va vite, mais j’ai tellement trippé que j’y retournerais demain matin. En plus, pour retourner prendre les remonte-pentes, on doit faire une petite marche (en pente) de 5/10 minutes, alors on travaille notre cardio.

Bref, grâce à mon agilité, j’ai remporté le 3e défi.

 


Si vous suivez bien, ça veut donc dire qu’Annie et moi, on est ex aequo dans la compétition. Mais ça prenait une gagnante, alors on a tiré à pile ou face et c’est Annie qui a remporté!

Peu importe, je me considère gagnante moi-aussi, car…

ce weekend m’a permis de me réconcilier avec l’hiver!

En plus, je dois dire que c’est quasiment un miracle que je n’aie pas eu froid aux pieds une seule minute durant tout le weekend! En temps normal, j’ai TOUJOURS les extrémités gelées. D’ailleurs, j’ai tellement pleuré pendant mes cours de ski, quand j’étais petite, parce que mes pieds avaient froid… Mais bon, j’ose croire que ce sont mes nouvelles bottes Kamik qui ont fait toute la différence cette fois-ci *wink wink*

***
Cet article est commandité par Voyage numériQC,
mais toutes les opinions exprimées sont les miennes