La fois où j’ai « joué » à la mariée…

mariage-mariee-une

Pour certaines, le mariage est un but ultime, un rêve d’enfance, une journée unique où tous les yeux sont rivés sur nous. Je dois l’avouer : je n’ai jamais été de celles qui rêvent du grand jour… jusqu’à ce que je rencontre mon amoureux actuel.

Pour celles qui ont suivi mon histoire d’amour de près, vous devez vous rappeler que mon amoureux a fait la « grande demande » (j’utilise ce terme, mais ça n’avait rien de grandiose, je vous le dis !) en décembre dernier.

D’ailleurs, si vous ne connaissez pas encore l’histoire de ma demande en mariage, allez lire ce texte pour rire un bon coup…

Bref, je n’ai jamais souhaité me marier, mais Frank m’a mis cette idée dans la tête l’an dernier et depuis, elle ne veut plus en sortir… À l’origine, nous devions nous marier le 31 décembre (oui oui, dans quelques semaines seulement), mais nous avons reporté l’événement à une date non déterminée.

Mais, même si je n’ai encore aucun timeline, je ne peux m’empêcher de créer des tableaux d’inspiration sur Pinterest et de regarder les revues de mariage en rêvant…

C’est donc avec grand plaisir que j’ai accepté l’invitation de La Petite Touche (la meilleure entreprise EVER spécialisée en planification de mariage) à venir vivre une journée dans la peau d’une mariée.

Je vous parle aujourd’hui de mon expérience en vous rappelant qu’un mariage, ça se planifie longtemps à l’avance, mesdames. Donc, pour celles dont le grand jour aura lieu en 2017, activez la machine et suivez mes recommandations…

J’ai donc été conviée au nouvel Hôtel William Gray, dans le Vieux-Montréal, pour vivre un moment magique. Dans l’une des magnifiques suites m’attendaient donc maquilleuse, coiffeuse, styliste et… photographe, pour immortaliser ces merveilleux moments.


Première étape : mise en beauté

C’est l’équipe de l’Atelier Eva Blanca qui m’a prise en charge dès mon arrivée. Cette compagnie, chapeautée par Katherine Cloutier, offre les services de maquillage et de coiffure de mariage à domicile, car il n’y a pas de plus grand luxe que la sérénité pour une mariée.

Pour le maquillage, on y est allé avec quelque chose de léger et naturel. Parce que pour notre grand jour, on veut faire ressortir notre beauté naturelle. Ensuite, pour agrémenter ma coiffure stylisée, on a opté pour une broche de fleurs naturelles, confectionnée par le studio de créations florales Les Petites Excuses.

Des couronnes sont aussi disponibles et elles ajoutent un petit punch de couleur fort intéressant et contrastant dans cette marée de blanc


Deuxième étape : la robe

Pour cette journée, j’ai eu la chance de porter une création de White Montréal, une des boutiques les plus élégantes et haut de gamme de la métropole. C’est Rachel St-Amant, propriétaire de La Petite Touche, qui avait fait une présélection pour moi et il faut croire qu’elle me connaît parfaitement, car la robe Monique Lhuillier qu’elle avait choisie pour moi me faisait… comme un gant !

Je vous le dis mesdames : enfiler une robe de mariée = se sentir comme une princesse !

Bref, l’essayer, c’est l’adopter… surtout quand c’est Monique Lhuillier !


Troisième étape : les photos

mariage-mariee-close-up

Bon, je dois avouer que je ne suis pas la plus à l’aise devant une caméra. Disons que ce n’est pas naturel pour moi… Mais, devant la lentille de FerlaPhoto, ça semblait soudainement plus facile. Il faut dire qu’il a l’habitude, ce cher Anthony Ferla, qui se spécialise en photographie de mariage depuis dix ans et qui aime laisser son sujet raconter son histoire.

mariage-mariee-escaliers


Bref, j’ai passé une journée de rêve à l’Hôtel William Gray avec l’équipe de La Petite Touche, de l’Atelier Eva Blanca, de la boutique White Montréal, du fleuriste Les Petites Excuses et du photographe FerlaPhoto.

Psssit ! Dépêchez-vous de les contacter pour avoir un traitement similaire, le jour de votre mariage…