Je suis une LOVER et je m’assume!

Je suis ce que je suis et je l’assume : je suis ce qu’on appelle une « LOVER » !

  • Je suis romantique, j’adore les hommes qui s’assument dans leur charme et qui font encore la cour;
  • J’adore faire l’amour sur la plage, au lever du jour et devant un feu de foyer, enivrée de bon vin;
  • J’écoute les plus belles chansons d’amour dans de multiples langues;
  • J’aime qu’il me fasse danser;
  • Je crois encore à l’engagement sous toutes ses formes;
  • Je veux encore crier mon amour au monde entier parce que ce que je vis est unique, durable et puissant !

Certains pourront m’affubler le qualificatif de rêveuse, penser que je suis vieux jeu ou simplement me dire que je suis trop avancée en âge pour y songer.

Mais, rien au monde ne pourra m’empêcher d’y croire!


Une « race » en voie d’extinction

jonathan-borba-HwlEPqGJbMA-unsplash.jpgNous sommes dans une ère technologique et cela influence grandement notre façon de faire, d’être avec les gens. Tout va très vite. Nous n’avons pas le temps d’apprécier le moment et nous sommes constamment en quête de nouveauté, de stimulation.

Être un LOVER, c’est savoir profiter de l’instant présent, pour mieux bâtir avec l’autre!

Aujourd’hui, les contacts se font plus souvent par le biais de sites ou de messageries électroniques, ce qui laisse souvent place à l’interprétation, donc au doute.

  • Il a vu mon message, mais ne m’a pas répondu…
  • Il m’envoie une photo de lui qui n’est pas récente : est-il si différent physiquement ?
  • Il me trouve jolie et me demande de lui envoyer des photos sexy ?
  • Il m’écrit de belles choses, mais dans la réalité, il est incapable de s’exprimer et agir en conséquence.

Être un LOVER, c’est DIRE et AGIR!

Il y a également beaucoup moins de contacts physiques qui impliquent tous ces sens qui sont essentiels au bon fonctionnement d’une relation et à une saine communication.

couple-calin
Crédit photo : Pixabay

Être un LOVER, c’est SENTIR le parfum de l’autre; c’est GOÛTER à ses lèvres; c’est ENTENDRE son coeur battre plus fort lorsqu’il te désire; c’est VOIR ses yeux qui brillent; c’est TOUCHER avec de douces caresses.


La scène du balcon

Être un LOVER, c’est reconnaître le romantisme, ce mouvement culturel qui a fait son apparition au 18e siècle et qui a permis à l’être humain d’exprimer sa liberté intérieure, de briser les carcans et les conventions de l’époque, afin de vivre au grand jour ses intuitions, ses envies, ses passions.

C’est la réaction des sentiments versus la raison. En des termes plus simples, c’est écouter son coeur, car que nous restera-t-il d’intact et de plus précieux en cette fin de vie terrestre ? Nos qualités de coeur, le reflet de nos émotions les plus pures !

À mon humble avis, avec les années, on a perdu un peu le sens du romantisme. Pourtant, plusieurs s’émeuvent encore devant une vidéo montrant une demande en mariage inusitée ou des photos de couples qui s’enlacent devant un paysage à couper le souffle.

Je fonds encore devant la scène du balcon de Roméo et Juliette de Shakespeare, l’ode de Cyrano de Bergerac pour Christian et Roxanne et les images d’Aladin et Jasmine sur leur tapis volant.

YvesRenaudOK
Opéra de Roméo et Juliette è la Salle Wilfrid-Pelletier-Crédit photo : Yves Renaut

Pas besoin de réciter des vers pour être un LOVER. Il faut tout simplement se permettre d’être à l’écoute, mutuellement, afin que chacun puisse exprimer et vivre ses états d’âme sans jugement.

Signé : UNE LOVER FOR EVER