La gratitude… pas juste à l’Action de grâce!

Photo Simon Maage, Unsplash

L’automne, quelle saison réconfortante! Ce changement de saison s’accompagne bien souvent par le retour de la fraîcheur et le temps d’ensoleillement qui diminue jusqu’à avoir l’impression que le soleil est parti hiberner.

Le temps grisâtre qui, malgré tout le réconfort que nous nous permettons (nos fameux tricots de laine, les thés, le comfort food), arrive tout de même parfois à assombrir nos pensées.

Pour moi, l’automne représente une saison de transition. J’en profite donc pour ralentir la cadence et me permettre de petits plaisirs que je n’ai pas forcément eu le temps de m’offrir pendant la saison mouvementée qu’est l’été.

De plus, j’en profite pour me ressourcer, me permettre un retour vers soi bien mérité.


Connaissez-vous la gratitude ?

La gratitude se veut en quelque sorte une philosophie de vie, une prise de conscience. C’est une façon de s’ouvrir aux autres et à tous les éléments que nous avons la chance de vivre ou de rencontrer. Souvent associée à la psychologie positive, la gratitude nous permet de nous concentrer sur le positif qui nous entoure.

Les éléments hors de notre contrôle que nous percevons comme négatifs se produiront toujours, mais grâce à la gratitude, la place que nous leur accorderons sera moindre.

Savez-vous que selon une étude, lorsque nous faisons face à un événement, ce n’est pas l’événement en lui-même qui nous affectera. Cette étude démontre que la façon dont nous réagirons face à cette situation dépend 90% de l’attitude que nous choisirons d’adopter. Nous avons donc un grand pouvoir sur l’état d’esprit dans lequel nous décidons d’entreprendre notre journée. Deux personnes peuvent vivre la même situation et adopter une attitude totalement différente : une se sentira abattue et l’autre en sortira grandie.

En remerciant davantage les gens qui vous entourent, vous entretiendrez des relations plus profondes et plus authentiques avec ces derniers. Avec la gratitude, on reconnaît l’apport et l’impact que les gens peuvent avoir sur notre vie.

Seuls, nous avançons plus vite, ensemble nous irons plus loin


Une multitude de bienfaits

En pratiquant la gratitude, vous aurez un état d’esprit positif qui vous permettra de vous sentir plus heureux. Un sentiment de bien-être vous envahira. Au lieu d’être en mode négativité, vous serez en mode proactivité. Vous ouvrez la porte sur un monde rempli de possibilités.

En étant plus heureux, vous serez plus rayonnants et les gens seront attirés par votre énergie positive contagieuse.

Les petits éléments anodins de votre quotidien vous paraitront plus signifiants. Souvenez-vous lorsque les petits plaisirs vous emplissaient de joie. Depuis que j’essaie d’adopter une approche plus positive, je redécouvre un plaisir insoupçonné pour de petits gestes : cuisiner, aller prendre une marche, boire un bon thé chaud.

Au lieu de vouloir quelque chose, vous constaterez que vous pouvez être heureux avec ce que vous possédez déjà


Au quotidien

Photo Joshua Reddekopp, Unsplash

Voici quelques moyens simples d’intégrer la gratitude dans votre quotidien :

  • Au réveil, donnez une intention à votre journée ou des objectifs à votre semaine;
  • Il est facile d’entretenir un état d’esprit maussade en ne s’accrochant qu’aux éléments négatifs de votre vie. Pour remédier à cela, au moment du coucher, revenez sur votre intention et énumérez trois choses positives qui ont fait en sorte que votre journée soit plus agréable. Et pourquoi ne pas tenir un journal de gratitude?;
  • Lorsque vous êtes confronté à une situation plus difficile, rappelez-vous que vous n’avez pas forcément de contrôle sur cette situation, mais que vous êtes maître de votre façon d’y répondre;
  • Prenez l’habitude de remercier plus souvent les gens autour de vous et qui ensoleillent votre journée;
  • Lorsqu’une situation vous crée un sentiment d’anxiété, au lieu de vous accrocher aux scénarios négatifs, accrochez-vous plutôt aux scénarios positifs en les disant à voix haute;
  • Si vous trouvez difficile de nommer des éléments positifs, lorsque vous vivez des moments difficiles, parlez-en à un être cher. Il est fort probable qu’il sera en mesure de ressortir de positif dans la situation que vous vivez.

Nos amis sont toujours de bonnes personnes à qui demander conseil


L’Action de grâce

Photo Pro Church Media, Unsplash

La célébration de l’Action de grâce est l’occasion parfaite de se retrouver en bonne compagnie autour d’une bonne bouffe. Depuis plusieurs années, nous avons instauré une tradition familiale. Au moment du repas, nous faisons un tour de table afin que tout le monde puisse partager ce pourquoi il est reconnaissant. Cet exercice se veut toujours un moment fort en émotion de la soirée.

Je réalise à quel point les gens ont une grande difficulté à partager de vive voix ce pourquoi ils sont reconnaissants.

Certains trouvent cela vantard, d’autres sont dans l’incapacité d’énumérer ce pourquoi ils sont heureux. Il est évidemment bien plus facile d’énumérer tous les événements qui se sont moins bien déroulés dans le cours de la dernière année…

Les événements négatifs affectent grandement notre quotidien. Nous nous y raccrochons bien souvent malgré nous, et ce, sans en avoir conscience.

Bref, cet échange en famille nous fait réaliser à quel point des choses merveilleuses se sont déroulées et comment nous sommes choyés. Je vous mets au défi de faire cet exercice ce weekend avec votre entourage.


Merci!

J’aimerais conclure avec une anecdote : cet été, j’ai appris à un enfant qu’il fallait dire merci lorsqu’on lui donne quelque chose ou lorsqu’on est heureux de ce qu’une personne fait pour nous. Cet enfant n’avait jamais entendu ce mot puisque dans sa culture, il n’est pas utilisé. Il le disait d’une voix forte, avec un visage qui semblait plus en colère qu’heureux et l’expédiait par obligation.

Comment résumer un mot ayant une aussi grande signification à un enfant qui n’a jamais appris le sens de ce mot? Dans notre culture, merci est un des premiers mots que nous apprenons à un enfant. Dans notre société, on passe notre temps à dire merci à des inconnus : caissière, chauffeur, passants, etc. Cependant, prenons un moment pour revenir aux sources et dire ce mot de façon plus réfléchie et significative.

Comme le dit si bien Patrick Bruel dans sa chanson Qui a Le Droit :

On passe sa vie
À dire merci
Merci à qui, à quoi ?