Le grand amour… ça commence par l’amour de soi

Bon bon bon… un autre texte émotif ! Mais ça ne me dérange pas : je m’assume! Ça n’a pas toujours été le cas par contre. Pour s’assumer, il faut s’accepter et pour s’accepter, il faut apprendre à s’aimer tel que l’on est. Comme ça, un jour, on peut se permettre de donner de l’amour à quelqu’un d’autre, sainement, pleinement, et ce, sans se perdre ni se briser.

Aujourd’hui, je vis l’amour : le vrai. Mais cet amour-là, il ne se résume pas seulement à cet amour parfait à mes yeux (!), que je vis avec « lui ». Aujourd’hui, je vis aussi un amour franc et authentique, que je me donne à moi-même… pour la toute première fois.

Parce que c’est ça le « Grand » amour, c’est le résultat d’une addition :

l’amour de soi + l’amour de l’autre = équilibre

Ça fait du sens… je crois!

amourdesoiDifficile de s’aimer soi-même du premier coup… de vivre le « coup de foudre » avec soi. On se juge beaucoup, et on se fait beaucoup juger. On se met cette pression sur les épaules d’être aussi parfaite que cette amie-là, cette voisine-là, cette vedette-là ou encore cette parfaite inconnue… qui passe par là. C’est dur, ma fille… vachement dur!

C’est « rushant » et parfois décourageant : de ne pas faire trop d’erreurs, de ne rien faire qui pourrait déplaire aux autres, de savoir dire « non », de savoir dire… oui! De savoir accepter la critique et aussi de savoir l’ignorer. Souvent, on a vécu une grosse peine dans le passé, une peine assez « immense » pour avoir perdue confiance en nous, perdu confiance en tout. L’amour de soi, dans ce temps-là, il est dur à reconstruire.

Le jour où j’ai décidé de m’aimer réellement, plutôt que de rechercher constamment ma dose d’amour ailleurs, j’ai commencé à être heureuse. Si c’est facile? Nop ! Du tout. Même si certaines filles semblent inondées de « zénitude » et de certitude depuis la naissance, pour les « insécures » et émotives comme moi, c’est autre chose.

amis-amour-de-soi

Alors la recette, elle est simple « girl » : tiens-toi debout ! Sois fière de toi, de tes côtés noirs et de tes côtés clairs. Prend un ton d’assurance lorsque tu parles de tes réussites, mais aussi lorsque tu parles de tes échecs ! Choisis ton entourage et tes amis, n’aie pas peur de couper les relations « poison », qui ne t’apportent rien et te font douter de toi.

La vie est trop courte, accroche-toi à tes valeurs. Lance-toi dans ce qui te passionne, essaie d’en vivre, même si ça prend du temps et de la sueur, même si ça ne t’offre pas le même salaire que le PDG de Coca-Cola durant les premières années de labeur. Apprends à aimer passer du temps seule, parfois, sans étourdissements ni distractions, et à t’écouter.

Bref, ta vie : vis-la pour toi!

Une fois que tu vas t’offrir cet amour-là, tu vas enfin pouvoir te sentir complète. Tu ne te perdras plus toi-même à travers les situations difficiles et les échecs. De fil en aiguille, l’homme que tu vas rencontrer, cet Homme avec un grand « H », pourra recevoir de toi un amour fort et solide. Il viendra tout simplement ajouter encore plus de bonheur à cet équilibre de vie, que tu auras déjà construit toi-même… toute seule!
amourdesoi2