Gaspésienne No 51 – la Gaspésie dans votre assiette

La Gaspésienne No51
Photo Facebook La Gaspésienne No51 droit

Une famille gaspésienne comptant 3 générations de pêcheurs passionnés, une poissonnerie reconnue à Québec et un fort désir de faire découvrir les saveurs traditionnelles de la Gaspésie en toute simplicité.

Voilà ce qui se cache derrière le savoureux menu du Restaurant la Gaspésienne No 51.

Ayant pignon sur rue dans le quartier Sillery, à Québec, le Restaurant La Gaspésienne No 51 vous amène du quai à l’assiette, et ce, sans détour.


Tradition et mission

La Gaspésienne no 51
Photos Facebook de La Gaspésienne no 51
Droits : 3DVHS Concept

De père en fils, de la barque de bois au crevettier, la famille Desbois exploite depuis plusieurs années ce que la Gaspésie a de meilleure. On peut donc dire de cette famille qu’elle est l’ambassadrice par excellence des saveurs gaspésiennes à Québec.

Adjacent à la nouvelle poissonnerie des Pêcheries Raymond Desbois, La Gaspésienne No 51 a pour mission d’offrir des mets savoureux et typiques, dans une ambiance chaleureuse

La GAspésienne no 51
Photos Facebook de La Gaspésienne no 51
Droits : 3DVHS Concept

Du lundi au dimanche, pour l’heure du lunch ou pour souper, vous retrouverez sur le menu une variété de plats, tels que pétoncles poêlés, pizza aux fruits de mer, langues de morue frites, bisque, traditionnelle quiaude (ragoût de tête de morue), hareng boucané, flétan et j’en passe.


À boire!

La Gaspésienne No 51
Pour accompagner les plats, on vous offre une variété de vins sélectionnés par nul autre que le sommelier Philippe Lapeyrie. De plus, plusieurs bières de microbrasseries du bas du fleuve  sont disponibles.

Vous pourrez aussi goûter La Gaspésienne No 51, bière spécialement brassée pour le restaurant par la microbrasserie Pit Caribou.


Une famille d’entrepreneurs

La Gaspésienne No51
Katherine et Myriam Desbois
3DVHS Concept

Maintenant propriétaire de nombreux bateaux, dont le crevettier Yohan-Mirja (seul bateau possédant un permis pour cuire la crevette à bord), Bertrand Desbois est souvent occupé, au large, à pêcher des produits frais.

Myriam, sa fille et directrice générale de l’entreprise, s’occupe du développement de la compagnie à Québec. En plus de gérer leur poissonnerie et de travailler au marché du Vieux-Port depuis 10 ans, Myriam, avec l’aide de sa sœur cadette Katherine, est maintenant à la tête du restaurant, dont elle est très fière.


Pourquoi No 51?

La Gaspésienne No 51Un petit cours d’histoire de la Gaspésie se cache derrière le choix du nom du restaurant. En effet, il y a 60 ans, pour venir en aide aux pêcheurs de la Gaspésie, le gouvernement a décidé de fabriquer 50 bateaux de qualité supérieure, les nommant successivement Gaspésienne No 1, 2, 3…  terminant évidemment par No 50.

Vous devinez la suite!

 C’est la raison pour laquelle la propriétaire et son équipe offrent à leur clientèle un petit voyage en Gaspésie, à travers les saveurs traditionnelles, mais aussi avec un joli décor aux accents de bord de mer

Bref, le No 51 vous attend, alors ne manquez pas le bateau!