Si toi aussi, t’es une « fille de région » 

fille de région-une

Toi aussi, j’en suis certaine, tu te fais appeler « la fille de région », simplement parce que tu as la chance d’être né dans un de ces endroits splendides et éloignés, que l’individualisme et la pollution sonore n’ont pas encore affectés.

Toi aussi, tu te sens infiniment petite lorsque tu marches dans l’ombre des grands immeubles, mais si grande lorsque tu t’abandonnes dans l’exploration improvisée des petits sentiers bordés d’arbres parfumés, juste derrière chez toi.

Chère « fille de région », tu sais, je te comprends.

fillederegion

Parce que tu te trouves ben belle dans ta petite robe Dynamite quand tu sors, mais que tu te sens encore plus sexy dans ta chemise longue, molle et carreautée. Te déboucher une bière en avant-midi ? Ça te stresse pas! Parce que toi non plus tu n’as pas lu derrière la bouteille qu’il y avait des contrindications sur les heures où on peut avoir du fun. Surtout que tu dois être la première à en offrir aux autres!

Fille de région, lève la main si, toi aussi… tu ris fort!

Que les jurons servent de point d’exclamation à la fin de tes phrases. Que de te salir ne te fais pas peur, mais te fait rire. Que ta musique préférée, c’est le country, les « tounes » de feu de camp et le son d’une rivière qui dégèle.

fillregionfiere

Si tu es une éternelle amoureuse de ton chez toi, que tu connais le nom de tous tes voisins, ainsi que des membres de leur famille et que tu prends souvent de leurs nouvelles. Si on te regarde avec amusement, parce que tu as un accent formidable qui te distingue des autres et qui fait en sorte que tu ne confonds pas dans une masse monochrome de gens sans couleur.

En fait, tu enrages les gens. Parfois, ils sont même jaloux de toi. Parce que tu es fière de ta région, tu la vantes ta région : tu montres fièrement aux autres à quel point elle est belle. Tu prends sa défense sans aucune hésitation, lorsqu’on tente de salir son image, et tu t’en fout lorsqu’on pense t’insulter en te disant que tu viens d’un trou perdu.fillederegion2

Tu sais aussi, au fond de ton cœur, que chaque petit bout de la terre où tu as grandi, même si c’est « ben ben loin », vaut mieux que n’importe quel kilomètre d’asphalte porteur de nid-de-poule et de trafic.

Toi aussi, j’en suis certaine, tu te fais appeler la « fille de région » et plus tu vieillis, plus tu
a-d-o-r-e-s ça!

toiaussiregionstyle