Femme avant tout – le conte de fée de Valérie Roberts

Valérie Roberts, couverture
Crédit photo: Same Ravenelle

Tatouée, fanatique de mode et amoureuse de son homme, Valérie Roberts est devenue, au fil des années, une femme affirmée et choyée par la vie. Elle porte d’ailleurs un regard sur elle assez représentatif de ce qu’elle nous laisse voir.

Je me vois comme une femme, mais je dirais plus une jeune femme. parce que ça ne fait pas longtemps que j’ai laissé derrière l’adolescente que j’étais.

Quand j’ai rencontré mon chum et que je suis entrée dans une relation plus mature, plus évoluée, avec quelqu’un qui a de jeunes enfants, tout ça a réveillé le côté maternel en moi. Même si ce ne sont pas mes enfants, je m’en occupe comme si c’était les miens. Alors, je pense que tout ça m’a permis de devenir une femme… mais, une très jeune femme!

Valérie se décrit aussi comme un fille passionnée par un milliard de choses. Elle se dit heureuse en amour, entourée d’amis exceptionnels et d’une famille aimante. Bref, elle se sent choyée par la vie!


Je suis qui je suis, à cause de…

Crédit photo: Andréanne Gauthier

Durant notre vie, on évolue à plusieurs étapes. Parfois, il nous arrive même de croiser des gens qui vont changer le cours des choses.

Mon chum a eu une grande incidence sur la femme que je suis aujourd’hui. Qu’on le veuille ou non, les dix ans qui nous séparent m’ont fait évoluer rapidement. On ne sent pas cette différence au quotidien, lui et moi, mais il y a eu un travail qui s’est fait en moi, depuis notre rencontre.

Son passage à Musique Plus lui a également permis de rencontrer une femme fort importante dans son cheminement.

J’ai commencé à Musique Plus à 19 ans, à la fin de mon adolescence. Moi qui avait toujours rêvé de travailler en télé, du jour au lendemain, je réalisais mon rêve. Mia, ma productrice de « Plus sur commande », à l’époque, a été une grande inspiration pour moi. Cette fille-là m’a pris par la main au tout début et aujourd’hui, on se tient toutes les deux par la main avec notre amitié.

De plus, elle ne peut passer sous silence l’influence de sa mère, avec qui elle entretient une relation amicale. Elle décrit d’ailleurs sa maman comme une « Wonder Woman », puisqu’à l’époque, elle avait trois emplois pour subvenir aux besoins de sa famille.

Instagram de Valérie Roberts

L’autonomie, la débrouillardise, la responsabilité: pour moi, ce sont des valeurs importantes que ma mère m’a léguées. C’est non seulement très important, mais aussi très présent dans ma vie.


Être une belle-maman

Débuter une relation est déjà un défi en soi. On apprend à connaitre l’autre, à savoir ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas… Mais qu’en est-il lorsque cette relation est multipliée par trois?

J’ai toujours voulu être une maman. Dans la famille de ma mère, je suis l’avant-dernière plus jeune. J’ai vu tous mes cousins/cousines avoir des enfants. Donc, dans les réunions de famille, je m’occupais des bébés naturellement. J’ai toujours été très maternelle.

Instagram de Valérie Roberts

Quand ces petites filles-là sont entrées dans ma vie, c’était donc naturel pour moi. Je n’ai pas eu à me forcer. À la limite, il faut que je me force pour ne pas être trop impliquée. je ne dois pas oublier que dans notre maison, c’est leur père qui mène. Moi, je suis là pour la portion « on s’amuse, c’est cool ». mais Évidemment, je dois quand même faire un peu de discipline pour qu’il y ait un certain respect dans la maison…

La présentation entre les fillettes et Valérie s’est faite tout naturellement, dans le respect. Ainsi, un an et demi plus tard, la belle-maman a une magnifique relation avec les filles de son chum.

On se dit je t’aime, on se donne des câlins, des bisous. Martin et moi, on aimerait avoir des enfants un jour, alors on en parle tout le monde ensemble. Nous sommes une famille très ouverte.

Mais, croyez-vous que Valérie est une belle-maman cool ou plutôt sévère?

Les filles diraient que je suis drôle. Parce que Je fais beaucoup de niaiseries. Mon chum dirait que je suis sévère, parce que lui, il ne l’est pas du tout.


La différence d’âge

Instagram de Valérie Roberts

Parfois, la différence d’âge dans un couple peut nuire à la relation et même faire beaucoup jaser. Pour Valérie et Martin, c’était tout simplement le destin.

Quand on s’est rencontré, ç’a été le coup de foudre. C’était tellement fort et fait pour être ainsi, que pour nos familles, c’était facile d’accepter cette différence d’âge. C’est la première fois que ma mère me dit: « je sais que tu vas passer ta vie avec Martin! »

J’ai l’impression qu’à cause du côté authentique de notre relation, on ne reçoit pas de messages négatifs.


Conciliation travail et amour

Instagram de Valérie Roberts

Se voir au boulot, à la maison et discuter des mêmes choses constamment peut jouer sur la relation. Pour Valérie, il y a eu un long processus d’apprentissage de sa part pour arriver à bien marier couple et relation professionnelle.

Quand on s’est rencontré, on a déterminé qu’une de nos priorités de vie, c’était notre couple. Donc, on s’arrange pour être ensemble. Avant, je faisais des soupers avec mes chums de filles, maintenant je fais des souper avec mon chum ET mes chums de filles. C’est important pour moi, parce que je veux qu’on passe du temps ensemble.

Quand nous avons décidé de créer « Amuse-Bouches », nous étions super excités, parce que nous allions passer toutes nos journées ensemble. mais, il y a eu beaucoup de conflits au début, parce qu’il ne s’agissait plus du couple, mais de deux professionnels.

J’ai tendance à manquer de tact dans la vie. Mon chum aimerait que je mettes des gants blancs pour lui expliquer des choses, mais moi, je suis comme… « on n’a pas le temps! ». On travaille beaucoup là-dessus, en équipe.


J’aime…

Crédit photo: Andréanne Gauthier

On le sait, Valérie Roberts est reconnue pour aimer la mode, les arts, les tatouages et… l’astronomie. Oui, oui, elle adore l’astronomie, sans trop savoir pourquoi.

En fait, je suis hyper curieuse, donc si tu me parles avec passion de chars, ça se peut que le lendemain, je passe la journée complète à googler l’histoire de la voiture. Dans ma tête, ça spin vraiment vite. Si tu me drive sur quelque chose, je suis partie.

Par contre, il y a une chose pour laquelle Valérie n’a aucun intérêt: l’économie.

Je connais rien, ça m’intéresse pas pentoute. en fait, Mes propres finances personnelles ne m’intéressent même pas!


Le bonheur

Instagram de Valérie Roberts

Lorsque j’ai demandé à Valérie de me dire ce qui la rendait heureuse, elle m’a répondu rapidement et avec intensité:

Tout! Je suis émerveillée par tout dans la vie.

D’ailleurs, il y a une chose dont elle raffole et dont elle ne se cache pas: les films « supra cheesy d’ados ». Elle croit d’ailleurs que c’est ce pourquoi elle a toujours voulu avoir un prince charmant dans sa vie.

En parlant de l’avenir, Valérie avoue que plusieurs rêves se sont déjà réalisés dans sa vie, mais il en reste encore quelques-uns qu’elle souhaite vraiment réaliser un jour.

Professionnellement, mon rêve serait d’arriver à avoir quelque chose qui me ressemble. Je suis collaboratrice dans plein de projets, mais d’avoir mon projet à moi, j’aimerais vraiment ça!

Personnellement, mon chum et moi on voyage beaucoup. J’aimerais ça habiter 6 mois par année en France. Mon chum pourrait faire du vin et moi, je m’ouvrirais une petite boutique de vêtements.

Bref, après avoir passé plus d’une heure avec une jeune femme au sourire tellement grand et aux yeux pétillants, je constate que le bonheur existe vraiment!


Questions en rafales

  • Crème de jour/ nuit: Toujours Skinceuticals.
  • Toast ou céréales: Aucun des deux. Le matin je suis plus smoothie ou omelette.
  • Yoga ou jogging: Oh my god, je déteste le yoga, donc 100% jogging!
  • Été ou hiver: Printemps. J’aime l’effervescence du printemps.
  • Brunch ou souper: Brunch. Je commence un brunch à 11h pis y finit à 16h : là, j’ai réussi ma journée!
  • Thé ou café: Café.
  • Espadrilles ou talons hauts: Mon chum est tellement grand que je vais dire talons hauts.
  • Douche ou bain: Douche, je déteste les bains, c’est une perte de temps!
  • Robe ou jeans: Jeans.

Actualités

-Valérie co-animera l’émission Debout les comiques à CKOI pendant tout l’été, en compagnie d’Alexandre Despatie, Pierre Pagé et Étienne Dano.

– Vous pouvez regarder en rafale les épisodes d’Amuse-Bouches sur la page Facebook officielle.

-On peut aussi la voir à Vrak, dans l’émission Code F et Alt.


Aussi dans la série « Femme avant tout », allez lire nos entrevues avec Véronique CloutierVarda ÉtienneKim RuskPatricia Paquin et Caroline Néron