L’ABC d’une escapade mère-fille réussie à l’île d’Orléans!

Photo : blogue La Cavaleuse

Quand tu fermes les yeux et que tu imagines un endroit où tu te sens automatiquement bien et apaisée, c’est où? Moi, c’est à l’Île d’Orléans!

Depuis 5 ans, c’est une tradition annuelle : Ce week-end mère-fille est devenu un incontournable, été après été

On pourrait varier et aller ailleurs, car il y a tellement de beaux endroits au Québec. C’est vrai. Mais, on a eu le coup de foudre et on ne se tanne pas de notre Île d’Orléans! Ceux qui me connaissent bien pourraient en témoigner, chaque fois que j’en reviens, je dis :

Un jour je vais habiter là (et je le pense sincèrement!)


Vendredi

J’aime beaucoup les traditions, ma mère aussi. Ainsi, chaque année, à quelques variables près, on recrée un peu la même formule.

On arrive généralement en début d’après-midi, le vendredi. On va s’installer au Gîte La Cinquième Saison (où les hôtes Jean-Yves et Pierre sont devenus des amis) et on prend une graaaande inspiration en se disant à quel point on est contentes d’être arrivées!

La Cinquième Saison est un superbe gîte où les déjeuners sont copieux et délicieux. À l’arrière de la maison se trouve un grand terrain qui donne directement sur le bord de l’eau, où sont installées chaises et tables (idéal pour prendre l’apéro, relaxer et manger).

On profite souvent de ce premier après-midi pour aller se promener et faire le plein de bonnes victuailles, dans divers petits commerces de l’île. Ensuite, on s’installe pour souper au bord de l’eau, à notre gîte, et on profite du bruit des vagues et du calme de l’endroit pour papoter pendant des heures.

Je suis chanceuse, je peux vraiment qualifier ma mère d’amie! ces moments-là sont sincèrement magiques et nous rapprochent encore davantage.


Samedi

Le samedi matin, après avoir déjeuné, on se dirige vers la route du Mitan (une route de 8km qui traverse l’île). Parées de nos souliers de course, on s’en va traverser l’île à pied, aller-retour, pour un beau total de 16km!

Mais, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable? Après avoir traversé l’île, avant de s’attaquer au chemin du retour, on s’arrête au Pub du Mitan (sympathique microbrasserie avec jolie terrasse) prendre une bière et des grignotines. C’est un endroit sans prétention qui permet de se rassasier.

Une fois de retour, après la sièste, la douche et l’apéro au bord de l’eau, vient le temps de choisir où aller souper…

Il y a plusieurs très bons restaurants sur l’île. Mes deux favoris sont l’Auberge-restaurant Les Ancêtres et La Goéliche. Ces deux restaurants offrent une vue magnifique lorsqu’on mange sur la terrasse (encore plus lors du coucher de soleil) et proposent des menus de saison variés et des tables d’hôtes alléchantes.

Je ne peux malheureusement pas dire que c’est donné, mais ça vaut la peine de sa gâter de temps en temps!


Dimanche

Le dimanche, déjà la dernière journée (sniiif sniiif), c’est notre journée « tournée des adresses foodie ». On ne peut évidemment pas faire tous ces endroits à chaque fois, mais je vous partage 5 de mes coup de cœur.

1- Cassis Monna et filles

Certes, leurs vins de cassis sont délicieux, mais leur crème glacée molle au cassis est sans conteste la meilleure crème molle que j’ai mangée de ma vie! Ils ont aussi des ketchups, de gelées, des moutardes, etc. On peut y faire une visite, des dégustations ou simplement s’arrêter y faire quelques emplettes!

2- La Boulange

Petite boulangerie locale, ouverte seulement pendant la saison touristique, qui sert des pizzas maisons délectables! On y trouve aussi des baguettes, viennoiseries et toutes sortes d’autres produits qui sentent divinement bon!

3- Vignoble St-Pétronille

C’est l’endroit où l’on s’arrête toujours pour un dîner tardif, avant de reprendre la route vers Montréal. On peut y manger et/ou savourer un verre de vin sur la terrasse, qui donne sur le vignoble. C’est magnifique et la nourriture vaut le détour… et l’attente (c’est toujours rempli et il faut compter une bonne demi-heure d’attente pour pouvoir s’asseoir). Mais, je vous le dis : ça le vaut!

4- Les fromages de l’Isle d’Orléans

Cette fromagerie est un incontournable pour arrêter acheter un (ou plusieurs) fromage(s) paillasson (fromage de l’île d’Orléans), qu’on fait griller dans une poêle 2-3 minutes de chaque côté et qu’on sert avec une goutte de sirop d’érable… C’est divin!

5- 3 Poules à l’île

Photo : page Facebook 3 Poules à l’île

En dernier lieu, petite merveille que j’ai découverte seulement cette année : la boutique champêtre 3 Poules à l’île. Cette boutique se trouve dans une ancienne grange, sur deux étages, et propose des produits arts de vivre, maison, déco… tous plus beaux les uns que les autres. Le rapport qualité/prix est vraiment très bon, en plus. Bref, c’est ma découverte de l’année à l’île!

bref, Pour un prochain road-trip mère-fille, entre amies ou en couple, je recommande définitivement l’Île d’Orléans!