Un départ CANON pour la 51e édition du Festival d’été de Québec!

Photo Renaud Philippe / page Facebook FEQ

Qu’ont en commun Shawn Mendes, Neil Young, The Weekdn, Future, Matt Hollubowski et Foo Fighters ?

Ils étaient tous présents lors du premier weekend du FEQ et ils ont tous offert une prestation musicale incroyable !

Les organisateurs du festival ont misé juste en confiant l’ouverture du FEQ au chanteur d’origine Torontoise The Weeknd, qui signe, entre autres, le succès Can’t Feel My Face. Après avoir annulé son spectacle au Centre Bell, au printemps dernier, en raison d’une vente de billets stagnante, l’artiste et ses musiciens étaient attendus par leurs fans, qui les ont accueilli très chaleureusement(sans vouloir faire de jeu de mots avec la canicule).

Ils ont enchaîné les succès sous les feux de nombreux projecteurs, invitant la foule à danser. Leurs nouveautés tirées de l’album EP My Dear Melancholy ont fait réagir les spectateurs presqu’autant que les titres plus connus.

Grâce à The Weeknd, le lancement du FEQ a été couronné de succès !


Neil Young, ce vieux séducteur qui n’a pas perdu la main

Crédit photo : Le Journal de Québec

L’aventure musicale du FEQ s’est poursuivit le soir suivant avec Neil Young, ce rockeur âgé de 72 ans au discours à saveur politique. Il en était lui aussi à sa première visite à Québec. D’une énergie débordante pour son âge, il a aussitôt entraîné la foule dans ce qui a été jusqu’à maintenant, la plus longue interprétation d’un succès sur une scène du FEQ.

Je parle ici de la sublime version d’une durée de 15 minutes de la chanson Like an Inka

Jeunes et moins jeunes ont été charmés par sa fougue et le très grand talent des musiciens qui l’accompagnaient. Il fallait les entendre jouer et improviser avec leurs guitares sur Like The Hurricane pour comprendre !

On en veut encore et encore ! The Rock ‘n’ Roll is not dead !


Future conserve son titre du Roi du Hip-Hop

À la suite des excellentes prestations de Killy, Loud et Lily Yatchy, le chanteur a fait une entrée fracassante sur scène avec Same Damn Time. Il était très attendu et se devait d’assurer une solide performance, étant donné les francs succès de ses prédécesseurs de l’édition 2017 du festival, Kendrick Lamar et Migos.

Malgré le fait qu’il ait sorti récemment son mixtape BeastMode 2, il a préféré offrir ses plus grands succès au public euphorique et survolté. Bien qu’il ait mis fin à la soirée après une heure de show seulement, la foule était ravie !

Déjà hâte de connaître l’identité des rappeurs qui seront présents l’an prochain !


Se laisser bercer par Matt Hollubowski

Crédit photo : Le Journal de Québec

Je ne me fatiguerai jamais de l’entendre celui-là ! Il est à la fois apaisant, intelligent et intrigant. Dans toute sa simplicité, il a séduit la foule peu nombreuse qui était présente sur la Place D’Youville. Il nous a offert plusieurs chansons de son répertoire déjà connu et nous a présenté quelques nouveautés, qu’il perfectionnera dans les prochains mois, puisqu’il nous a annoncé qu’il se retirerait quelques temps pour écrire.

Il faut souligner l’extraordinaire talent et la grande complicité établie avec ses six musiciens. Ensemble, ils offrent une performance folk hors du commun et adaptent plusieurs pièces avec une grande originalité.

En espérant les revoir pour une troisième année consécutive au FEQ !


Le retour des Foo Fighters

Photo Renaud Philippe, page Facebook FEQ

Et que dire du spectacle de Foo Fighters, lundi soir? Il faut simplement regarder les milliers de vidéos et de photos circuler sur Facebook pour comprendre l’ampleur de ces retrouvailles entre le groupe mené par Dave Grohl et la Vieille Capitale.

Définitivement un show qui va resté gravé dans les anales du FEQ!


À ne pas manquer :

11 juillet : Chainsmokers et Air Supply

12 juillet : Beck et Make-Overs

13 juillet : Elijah Woods X Jamie Fine et Lorde

14 juillet : Avenged Sevenfold et 2Frères

15 juillet : Dave Mattews Band et Sum 41

LE FEQ SE POURSUIT JUSQU’AU 15 JUILLET PROCHAIN !