Coup de foudre ou idéalisation instantanée de l’autre ?

Il y a quelques mois, j’ai vécu un coup de foudre. Eh oui! À 45 ans, Cupidon m’a lancé une flèche droit au cœur, à un moment où je ne m’y attendais pas du tout!

En fait, je ne m’attendais plus à vivre cette émotion intense. Je me disais qu’avec le temps et l’expérience, je ne pourrais plus ressentir cette vibration unique, car je savais qu’elle était éphémère et qu’elle pouvait faire mal.

J’avais déjà eu assez mal en amour…

Je m’étais donc conditionnée à me protéger !


Comme une débutante…

J’ai écouté mon coeur et je me suis laissée porter par la situation.

Je l’ai rencontré via Facebook… moi qui ne croyais pas du tout à ce genre de rencontre. Les échanges virtuels étaient dérangeants, intéressants, sensuels, authentiques et sexuels. Puis, nous nous sommes donné rendez-vous et BOUMMMM : tout a basculé !

Je n’avais jamais vécu une telle sensation de bien-être aussi rapidement avec un homme !

Notre première nuit et les suivantes ont été magnifiques ! Le mot est même faible pour décrire l’émotion ressentie, alors que nos deux êtres ne faisaient qu’un dans ce désir charnel de vouloir se faire du bien mutuellement, de mettre un baume sur nos blessures passées, de se sentir acceptés et compris dans la jouissance d’un regard.

people-2589818_960_720

Nous avons été déstabilisés dans nos chemins de vie respectifs…

Nous nous sommes questionnés, nous avons pleuré…

Nous nous sommes revus, nous nous sommes affrontés…

J’ai écrit :

Penses-tu à moi comme je pense à toi ?
Je suis convaincue que oui !
La communion aussi intense entre deux êtres ne peut pas disparaître ainsi, en un claquement de doigts. L’humain est un être qui carbure à l’amour et aux vibrations de l’autre.
Pourquoi se priver d’une telle passion charnelle, d’un tel besoin d’aimer et d’être aimé par un être qui nous comprend, qui nous désire au plus profond de son être et qui souhaite poursuivre sa vie à nos côtés pour emprunter ce chemin qui, à la fois, nous fait peur, mais nous fait le plus grand bien ?
Si le passé est synonyme de douleur, pourquoi ne pas le mettre au rancart et regarder vers l’avenir ? Pourquoi, en début de relation, mettre des freins qui ne sont que mécanismes de défense, synonymes d’apparences, d’habitudes mal servies et de détails anodins ? C’est si difficile de choisir une voie qui est plus facile au final ?
Y’a-t-il quelqu’un qui te fait vibrer autant que moi ?
N’oublions pas que le véritable coup de foudre, celui qui est le plus intense et durable, s’explique par un contact brutal, soudain et puissant entre deux sensualités… Oui, la chimie du coup de foudre s’apparente à la rencontre de deux personnes qui, inconsciemment, entrevoient dans le regard de l’autre un miroir et un prolongement possible de soi !
C’est infiniment beau, rare et précieux… pourquoi s’en passer ?


Idéalisation

girl-2217926_960_720

J’ai cherché à comprendre ce qui se passait dans mon être qui souffrait physiquement et mentalement. J’ai mené ma petite enquête sur « les zinternets » pour comprendre qu’au-delà du fait que le coup de foudre est une réaction instantanée à la rencontre d’un inconnu, il vient combler un espace intérieur que l’on ne croyait pas vide. C’est pour cette raison que les psychiatres et les psychologues doutent de l’émergence instantanée d’un amour et expliquent plutôt le phénomène comme une idéalisation instantanée de l’autre.

La personne vient combler rapidement un besoin, un manque profond

Pour ma part, je découvrais une douceur, une compréhension, un romantisme et une complicité sexuelle dans le même être; une expérience jamais vécue auparavant.

Les déceptions sont nombreuses à la suite d’un coup de foudre. Par contre, certaines belles histoires commencent également ainsi. J’ai espéré que notre aventure fasse exception à la règle, mais force m’a été de constater que ce ne serait pas le cas.


De coup de foudre à « pour toujours »

Raffaelle Parietti, de la revue Guide de séduction, mentionne que l’étape déterminante pour débuter une histoire à la suite d’un coup de foudre est la seconde rencontre. Cette dernière va permettre de confirmer ou d’infirmer l’émotion ressentie. Afin d’être certaine de ses sentiments, il est nécessaire de prendre un peu de recul (même si cela peut sembler difficile sur le moment).

Il faut se questionner sur soi-même et essayer de comprendre l’émotion ressentie.

Il faut également garder en tête que le coup de foudre place la personne rencontrée sur un piédestal. Afin de commencer une relation avec elle, il vous faut réellement faire un travail de distanciation avec vos émotions. Ceci est déjà valable lors d’une rencontre amoureuse, mais est particulièrement important lorsqu’un coup de foudre est vécu.

Apprenez à connaître la vraie personne, pas celle imaginée, et votre histoire à deux pourra ainsi commencer !


Ils avaient beaucoup d’enfants et vécurent heureux… chacun de leur côté

lighthouse-2372004_960_720

Cet homme ne sera pas à mes côtés dans la poursuite d’une destination commune. Nous aurions pu surfer sur ce sentiment profond pour y découvrir de nouveaux océans et surmonter les vagues de la vie en parfait équilibre… mais il n’aime pas l’eau.

Il préfère rester sur son rivage et regarder la même mer, celle qu’il admire depuis toujours. Il s’y sent confortable et croit qu’il en sera satisfait. Il n’a même pas tenté de découvrir ce que mon cours d’eau avait à lui offrir.

Respect !

Aujourd’hui, je comprends qu’il est passé dans ma vie pour me redonner espoir de pouvoir revivre ce sentiment à travers une relation plus saine. Je lui en serai éternellement reconnaissance et je lui souhaite de guérir son cœur…

pour aller admirer d’autres océans que le sien