Confidences d’un amour négligé

Photo Aliyah Jamous, Unsplash

L’amour

Ce sentiment délicat qui détient le pouvoir de faire vivre la joie et la tristesse à toute personne… C’est relatif à chacun, cette sensation. Si bien que parfois, je me demande s’il peut arriver qu’une personne croit en aimer une autre, sans réellement en être capable (à cause d’une barrière x).

C’est triste au fond… Autant pour la personne qui se met cette « barricade », que pour les gens qui doivent encaisser (évidemment sans l’avoir désiré).

Vois-tu, les relations, que ce soit d’ordre familiales ou amoureuses, sont teintées de complexité. Mais, personne ne devrait oser prétendre poser le bon geste, puisqu’au fond, on ne sait jamais l’impact que ce dernier aura sur la vie d’autrui. Selon moi, c’est une erreur de « jugeote »… une grosse!

J’ose croire que l’amour est encore compréhensif. Lorsque tu dis « aimer », dans mon jargon à moi, c’est synonyme d’être en mesure de se mettre à la place de l’autre. Mais bref…


J’ai perdu un être cher

Photo Wei Ding, Unsplash

Petite intro pour vous présenter le sujet de cet article, qui me donne des frissons. J’ai perdu une personne chère à ma vie, qui elle, voulait le bien de tout le monde (de sa famille tout particulièrement). Elle s’en éloignait pour ne pas souffrir davantage. Cette même lumière qui s’est éteinte, il y a trois ans maintenant, favorisait « l’amour ». Celui qui reflète qui nous sommes. L’être aimé.

Malheureusement, cette préférence à favoriser la distance entre lui et sa parenté n’a duré qu’un temps seulement, parce qu’avant de mourir, l’âme revient toujours aux sources. Et c’est en effet ce qui s’est produit. Cette personne est revenue vers ma famille et moi, comme dans l’temps, avant de s’éteindre subitement. Il avait une famille (c’était un homme). Le seul qui nous liait à ses deux enfants. Il n’est plus parmi nous, dorénavant, et ces deux petits mousses ne pourront pas connaître la vérité avant d’être majeur, puisque la femme qu’il adorait (la mère de ses enfants) n’est pas de la famille.

Elle avait le choix de nous exclure de la vie de ses petits ou bien de donner à sa marmaille l’opportunité de prendre une décision par eux-mêmes. Elle a choisi la première option.

Amour

J’éprouve (même si je fais tout ce que je peux pour être capable de dire enfin « j’éprouvais ») beaucoup de rancune et d’amertume en lien avec ce choix, gratuit. Dans la vie, certains choix sont incompréhensibles. Il ne faut pas constamment chercher à connaître le pourquoi.

Le geste de se faire « kicked out », je n’avais jamais connu ça auparavant avec les gens que j’aime. Mais, ce cas-ci est une exception. Malgré tout, je me dis que tout se déroule comme il se doit (avec beaucoup de sagesse et de recul). Je ne dévoilerai pas tous les détails de cette histoire. Seulement, s’il y a quelque chose que j’aimerais que vous reteniez de cet article, c’est qu’un amour négligé, est un amour envié.

L’humain, comme il sait si bien le faire, néglige souvent ce qu’il aimerait pouvoir faire. Mais, malheureusement, il n’est pas tout le temps disposé à le réaliser au bon moment. Question de timing.


Je te pardonne

Alors, à toi qui nous as mis de côté, je te pardonne!

Négligence Un jour, peut-être que tu réaliseras l’ampleur de ton geste dans nos vies. Et à ce moment précis, j’espère que tu seras en mesure de te pardonner à toi-même. Ces enfants, nous les aimerons toujours. Ils auront, durant tout leur parcours de vie, une partie de cette personne que l’on aimait tant en eux, un bout de lui.

Je me fais un cadeau en écrivant ces mots… Je mets entre parenthèses cette histoire. Jusqu’au jour où ils reviendront cogner à nos portes.

Personne ne mérite de « pâtir » pour la perception d’un autre. L’amour est compliqué. Par contre, être sensible au bonheur de ceux qui nous entourent, ça se pratique. C’est une belle qualité.

J’ose croire que tout le monde peut changer…

Confidences