Une compagnie québécoise lance des cocktails en 3D… prêts-à-mixer!

Les copines débarquent à la maison ce soir et vous ne savez pas quoi leur servir à boire? Pas de problème avec la nouvelle solution cocktail prête-à-mixer, disponible à la SAQ!

En un claquement de doigts, vous surprendrez vos invités avec des cocktails festifs et délicieux

Mieux encore! Laissez-les réaliser leur cocktail par elles-mêmes, elles adoreront le caractère ludique de ces petites pièces mignonnes, qui se dissolvent dans l’eau et la vodka comme par magie!

Ce coffret vous permet de créer des cocktails en 3 étapes simples :

  1. Mixer l’eau et la vodka dans un verre.
  2. Ajouter la pièce à cocktail prête-à-mixer de la saveur de notre choix et on remue 30 secondes.
  3. Compléter avec des glaçons et quelques décorations pour rendre l’expérience encore plus intéressante!

Quatre saveurs sont offertes :

  • Litchi rosé
  • Cosmo hawaïen
  • Coco yaya
  • Jelly bean

Et les coffrets permettent de faire huit cocktails (2 pièces par saveur). Ils sont disponibles en exclusivité à la SAQ et en quantité limitée, alors dépêchez-vous!

Psssit! N’oubliez d’acheter la vodka.


Conçu à Québec grâce à… l’impression 3D!

Pour la première fois en Amérique du Nord (possiblement même au monde), on peut se procurer des pièces à cocktail faites par impression 3D et prêtes à consommer chez soi.

Cette idée est venue d’un jeune entrepreneur de 25 ans, Samuel Côté. Natif de Québec, il est aussi propriétaire de Troadey, entreprise offrant des services de conception et d’impression 3D.

En 2015, grâce à l’expertise qu’il développé avec son entreprise Toadey et à la participation de Jean Leclerc, président de Laura Secord et copropriétaire de Nutriart, Samuel Côté réussit à adapter sa technologie d’impression 3D, afin de répondre aux standards de l’industrie alimentaire.

Les deux entrepreneurs lancent alors Devoray, entreprise d’impression 3D de produits alimentaires

D’autres produits novateurs comme les pièces à cocktail prêtes-à-mixer pourraient donc voir le jour ​dans un avenir rapproché. Samuel Côté est d’ailleurs en attente des derniers brevets qui lui assureront le plein contrôle sur la technologie développée.

La SAQ a reconnu le caractère novateur des cocktails 3D développés par Devoray et a décidé d’aller de l’avant avec un projet pilote, déployé dans plus d’une centaine de succursales pendant quelques semaines. Elle évaluera à terme le potentiel de développement de ce tout nouveau produit.

On se croise donc les doigts pour que tout fonctionne, car on adore l’idée…

Et vous?