Comment tirer profit de son célibat?

tirer-profit-celibat

J’ai tellement appris sur moi lors de ces trois dernières années de solitude, que je ne saurais par où commencer. Je me suis posé la question si mon texte était pertinent, si mes réflexions pouvaient apporter quelque chose à quelqu’un, mais probablement que je le fais avant tout pour moi.

Presque tout le monde est passé par là ou y sera confronté à un moment ou à un autre et oui, ça peut être pénible de vivre le rejet…

Plusieurs de mes amies sont célibataires et leurs histoires m’inspirent quelques frustrations, je l’avoue. Cependant, malgré les moments plus difficiles, voici pourquoi je crois que le célibat est un privilège…

tirer-profit-celibat-2

Être célibataire, c’est avoir la liberté de vivre selon ses envies. C’est se laisser traîner si on se sent fatigué, c’est partir à l’aventure si on a quelques jours de congé devant soi, c’est rêver à l’inconnu qu’on a croisé à l’épicerie sans culpabiliser, c’est surtout n’être jamais en quête de l’approbation de quiconque.

Agir pour soi, apprendre à se connaître, à se sentir vivante

J’entends déjà les couples me crier qu’ils sont indépendants et qu’il y a moyen de vivre à deux en ayant ses passe-temps. OUIIIII! C’est d’ailleurs ce que vivre seule m’a permis de comprendre. Je veux d’une relation qui soit saine, vivre et laisser vivre. Pouvoir être moi et être aimée pour ce que je suis.

Ainsi, je veux aimer un homme pour ce qu’il est. Il aura ses passions, ses envies et ses rêves. Je veux pouvoir m’intéresser à ce qui le fait vivre et qu’en revanche, ce que je suis l’intéresse.

Grandir ensemble et faire des compromis par amour, en toute simplicité, mais aussi accepter d’avoir chacun ses projets. Je sais aujourd’hui que je dois avoir des points en commun avec celui qui partagera ma vie : voyager, fonder une famille heureuse, rêver à de nouveaux projets…

Se confier, être ouvert et accepter de voir l’autre changer et établir ses limites, lorsque nécessaires.

celibataire-heureuse

Oui, parfois, je me demande si ces années de célibat me rendent plus difficile et si je devrais changer ma façon d’être si franche, honnête avec les hommes qui entrent et sortent de ma vie. Mais chaque fois, je me rappelle que je suis moi et que c’est le plus important. Je ne veux pas changer pour quelqu’un, tout comme je ne veux pas que quelqu’un change pour moi.

Cependant, je constate que ma génération s’est tellement fait dire de penser à soi avant tout, qu’elle est très centrée sur elle-même. Autant elle a de la difficulté à s’aimer, autant elle se concentre sur son nombril et cherche l’attention.

Vous avez certainement remarqué des couples où l’un est prêt à faire tous les compromis par amour, alors que l’autre en profite par besoin de se sentir aimé. Jamais on ne devrait s’oublier pour l’autre et encore moins vouloir être le centre d’attention de son couple.

De là l’importance de se connaître et de s’aimer soi-même avant tout

tirer-profit-celibat-1

Donc oui, après quelques années de pratique, je crois que je sais ce que je veux et ne veux pas. Je sais aussi ce que je vaux tout en sachant que je ne veux pas de l’amour à tout prix. J’ai assez d’amour pour moi, je n’ai pas besoin de quelqu’un qui me donnera de l’estime. Je veux tomber en amour avec l’individu pour qui j’aurai de l’amour pur, celui que j’admirerai.

Je veux une relation saine et basée sur le respect.

Même si j’avoue commencer à être désillusionnée, je continue de croire que l’amour se pointera le bout du nez. Probablement au moment où je m’en attendrai le moins…

Mes dernières fréquentations m’ont aussi permis de comprendre que l’amour doit être simple. Lorsque ça semble compliqué pour l’un ou l’autre, c’est que ce n’est pas la bonne personne.

Être célibataire, c’est donc le privilège de prendre du recul. De faire un bilan de notre vie…

celibataire-heureuse-sourire

Se retrouver et penser à nos ambitions pour être capable de garder le cap lorsque Cupidon viendra faire son tour. Le célibat peut nous en apprendre tous les jours, si on se donne la peine de le voir ainsi.

Que cette année m’apporte l’amour ou pas, je continuerai d’apprendre à m’aimer, parce que c’est ce qui compte vraiment!