Cet endroit entre tes cuisses: quand sexualité et théâtre se rencontrent

Cet endroit entre tes cuisses-theatre
Photo: Guillaume Boucher

Un titre provocateur qui me laissait croire que ce ne serait pas une pièce de théâtre ordinaire. Et en effet, ça ne l’était pas. Pas du tout, même!

Si ce titre vous dit quelque chose, c’est parce qu’il y a deux ans, la pièce avait été présentée dans la même salle, au Lion d’Or, affichant complet.


Oui à la sexualité, non à la porn

Cet endroit entre tes cuisses, c’est quoi?

À la base, ce sont deux filles, Olivia Lagacé et Linakim Champagne, qui ont créé un blog, This is better than porn. On y retrouve des poèmes, des récits et des photos, qui ont pour sujet la sexualité. Mais comme le titre l’indique: ce n’est pas de la porn.

Si je mettais autant de temps et d’efforts à lutter contre le sexisme que je mets de sueur et de salive à te pomper la bite, je me sentirais peut-être plus utile dans la lutte des sexes.

Photo: Guillaume Boucher

Et dans cette adaptation théâtrale, oui, il y a de la nudité, oui, il y a des scènes de sexualité (pas des vraies, quand même!), mais ce n’est jamais dégradant, au contraire. On célèbre la diversité des corps avec ces sept acteurs aux formes différentes.


Briser la glace

La pièce débute. Un homme nu, assis, une femme presque nue, sur lui. Ils s’embrassent. Ça dure. Tous les acteurs entrent en scène. Ils les regardent. Puis ils se déshabillent à leur tour. Voilà, c’est fait, l’abcès est crevé.

C’est beau comment tu la veux encore,

Mais c’est déprimant comment elle s’en câlisse.

Ta langue s’obstine avec son clitoris,

Et elle le sait, elle le sent, que c’est une tâche.

S’enchaînent les histoires :

  • la naissance de la sexualité avec les premiers plaisirs de la masturbation à dix ans;
  • le chum qui ridiculise sa blonde parce qu’elle ne voulait pas essayer le sexe anal;
  • une sortie de filles aux danseuses.

Et ces histoires ont provoqué le rire, parce que plusieurs s’y reconnaissaient.


Moment fort

Mention spéciale pour cette scène délicieuse où, les pieds dans l’eau, une éponge à la main, les interprètes chantent corps et âme I wanna know what love is, finissant complètement trempés.

Un moment fort du spectacle, définitivement!

Photo: Guillaume Boucher

Est-ce que Cet endroit entre tes cuisses choque? Oui, au début. C’est une proposition comme on en voit rarement.

Est-ce que c’est mal? Pas du tout. Ça déstabilise, mais c’est justement pour ça que j’ai aimé.

On décomplexe la sexualité, on étale la diversité corporelle et on se dit qu’au fond, on est tous pareils dans nos imperfections.

vous voulez tenter un théâtre différent? en voici une bonne occasion!

La troupe se déplacera en régions, soit à Québec au Théâtre Petit Champlain le 23 avril, à Sherbrooke au théâtre Le Parvis le 28 avril et à Trois-Rivières à la salle Anaïs-Allard-Rousseau le 4 mai