Ce soir, nous ne sommes plus des parents… nous sommes des amoureux!

Samedi dernier, mon chum et moi avons eu la chance de vivre un weekend en amoureux. Pour être plus précise, c’était pas mal la première nuit complète que nous étions tous les deux séparés de fiston…

En partant de la maison, nous avons fermé la porte et laissé la routine du dîner, de la sieste, de la collation, du souper, du bain, du dodo et du déjeuner derrière nous… OMG!

À ce moment, je savais que mon chum était un peu nerveux, mais qu’il allait s’en remettre une fois embarqué dans la voiture. Moi, ben, j’avais l’air d’une poule-pas-de-tête à la fois nerveuse/stressée, fébrile et excitée de dire bye bye aux responsabilités de parents et de saluer la…

L-I-B-E-R-T-É

Honnêtement, je ne me souviens pas de la dernière fois où mon chum et moi avons eu une petite escapade en amoureux. Je crois que cela devait faire au moins 2 ans.

Nous sommes parents depuis maintenant plus de 15 mois et je vais être honnête, je crois que ces retrouvailles-là étaient loin d’être du luxe.


Voici le scénario

Nous sommes dans la voiture, en route pour notre suite à l’Estérel Resort. Il neige, mon chum est beau, j’ai le goût de mettre la musique dans le piton et nous sommes super enthousiasmés de n’avoir aucun plan de match précis pour la soirée. Aucune routine. Aucune obligation.

Nous avons seulement le cœur rempli d’espoirs de passer de beaux moments ensemble, en tant que chum/blonde.

Avant d’arriver à destination, nous nous sommes lancé un défi de couple: celui de ne pas parler de fiston de la soirée. Parce que ce soir-là, c’est le couple composé de Iza et Martin que nous voulions remettre de l’avant.

D’après toi, avons-nous réussi à relever le défi?!


Arrivée à l’Estérel

On est émerveillés par tout ce qui nous entoure, on a l’impression d’être des invités spéciaux et importants, on se sent comme des enfants qui ont eu une permission de sortie très très cool pour avoir été super sages pendant les 15 derniers mois (bon OK, la sagesse, c’est aussi très très relatif).

Je le fais: je me «pitch» dans le lit!

On s’exclame de la beauté de la chambre, mais aussi de la vue imprenable que nous avons sur le lac. Je fais quelques fois le tour de la suite en sautillant/gambadant parce que je me sens encore une fois comme une poule-pas-de-tête.

à l’exception que le stress m’avait quitté pour laisser place seulement à l’excitation et à la joie.


Le spa

On ne peut pas être à l’Estérel et avoir accès à un spa nordique sans se prêter au jeu! On enfile les peignoirs, les tuques et les gougounes si gentiment laissés à notre chambre par le personnel de l’hôtel.

Direction: le spa extérieur!

Crédit photo: amerispa.ca

Il neige de gros flocons. Le feu ardent nous réchauffe le cœur et on s’abandonne à la détente. On jase, on rit, on prend le temps de contempler le décor enchanteur et surtout, on profite donc ben du moment présent!


La détente

Comme mon chum est habituellement «fatigué de relaxer» au bout de 5 minutes, nous nous séparons durant cette période. C’est ce que j’appelle «se séparer pour mieux se retrouver». Il se dirige à la suite tandis que moi je profite de mon petit moment de détente en solo.

J’avoue que j’avais donc ben hâte à ce moment: me prélasser dans un hamac, bercée par de la douce musique relaxante et humant la traditionnelle odeur d’eucalyptus… Le tout, agrémenté de la magnifique vue du lac et de la neige qui tombait tout doucement…

En route vers l’Estérel, nous avions fait un arrêt dans une petite épicerie locale pour nous procurer chorizo, fromage brie, pain baguette et bonbons (trouvez l’intrus et devinez qui en voulait?), afin de déguster le tout accompagné d’un petit mousseux.

À noter que notre petit goûter est pris à l’heure où, habituellement, nous avons déjà soupé depuis environ une heure… #souperalheuredesriches

* Moment censuré *


Souper au Rok

Puis, on se met beaux et on va souper. C’était d’ailleurs la seule activité planifiée de notre séjour, car nous avions déjà fait la réservation dans un des restaurants de l’hôtel, le Rok. Le principe est très hot: nous devons choisir une pièce de viande pour ensuite avoir le loisir de la faire griller nous-mêmes sur une plaque de pierre chaude. Je dirais que c’est un peu le même principe qu’une raclette, mais de niveau supérieur et beaucoup plus fancy.

On mange copieusement, on savoure notre repas, mais aussi le fait que tout ce dont nous avons à nous préoccuper, c’est de se régaler et de profiter du moment. #paspersonnequilancesonrepasparterreàsurveiller


Jeux de société

En revenant de notre souper au Rok, on passe devant un kiosque et on voit sur une affichette l’inscription «jeux de société à louer». OMG! Oui, nous sommes de vrais bébés.

Est-ce que nous nous sommes arrêtés pour en louer un? Oui!

Est-ce que c’est en jouant à Clue que nous avons terminé notre soirée? Oui!

Imagine le set up: bouteille de vin, feu de foyer, chandelle, pyjama et Clue. La perfection! #colonnelmoutardedanslehallaveclechandelier


Le réveil

Malheureusement, ce n’est pas parce que nous sommes à 45 minutes de la maison, dans un décor enchanteur et sans obligations parentales, que l’horloge biologique prend un break. Je suis même certaine que nous nous sommes réveillés simultanément au réveil de fiston!

Simplement que ce matin-là, on étire le temps, on ne se presse pas et je prends le temps de siroter un petit café Nespresso, le tout en étant enveloppée de ma doudou.

Bref, ce séjour nous a donné l’impression d’avoir eu une semaine de vacances en amoureux. Il nous a permis de nous retrouver comme chum/blonde sans avoir la charge mentale/parentale en background.

Non pas que nous avions besoin d’une confirmation de notre amour, mais ça a permis de se rappeler comme nous sommes bien ensemble!

Je crois que tous les couples-parents se doivent de prendre ce genre de moment de recul pour fortifier leur relation, lui donner un nouveau souffle. Bien sûr, ce n’est pas tous les mois que nous pouvons nécessairement nous offrir une escapade-parfaite-et-romantique dans les Laurentides. Mais une fois par année: pourquoi pas?


Prendre le temps de s’aimer

Par contre, je suis persuadée que chaque jour, sinon chaque semaine, il est primordial de prendre-le-temps-de-prendre-soin-de-son-couple!

Que ce soit un souper en tête-à-tête une fois que les enfants sont dans les bras de Morphée, une date au cinéma, un après-midi de magasinage/jeux de société, un rendez-vous plus coquin…

ben quoi, je suis certaine que tu as déjà planifié un rendez-vous spécial S-E-X-E!

Entre ces moments:

  • aimez-vous,
  • embrassez-vous,
  • prenez le temps de contempler votre partenaire d’un œil différent,
  • donnez-vous des petites tapes sur les fesses discrètes,
  • dites-vous que vous vous aimez,
  • surprenez-vous avec des petites pensées,
  • laissez-vous aller!

À la base de tout, vous étiez amoureux. Je crois que pour prendre soin du couple, il faut prendre le temps de le chérir, même si ce temps doit parfois être planifié. #viedeparents

Ah et pour les curieux… Oui, nous avons réussi à relever notre défi!