Burkini : la femme une fois de plus condamnée à l’indécence

burkini-une

«Wow, beau sideboob », me lance un collègue après avoir vu sur Facebook une photo de mon amie en maillot de bain. Aussitôt, deux autres collègues se précipitent vers mon écran pour voir ledit cliché.

Burkini

«Je ne lui ferais pas mal!»
– dit l’un d’entre eux en riant

Ce ne sont que des blagues, évidemment. Elle est libre de porter ce maillot très révélateur et les gens sont libres de la voir comme un objet.


Quelques semaines plus tard, je me rends avec elle au parc aquatique Calypso, à Ottawa. J’y vois au moins quatre ou cinq femmes porter le burkini. Un mélange entre la burqa et le bikini. Un mélange entre l’islam et l’Occident.

Un maillot de bain métis

D’un côté, on retrouve un symbole d’oppression, un vêtement qui veut couvrir le corps de la femme parce qu’il est jugé impur et sale. De l’autre, on retrouve un vêtement qui laisse toute la place au corps de la femme, un accoutrement sexy, qui se rapproche parfois à de la lingerie coquine. Deux extrêmes qui font la paire, et pourtant…

burkini-groupe-femmesÀ Calypso, certains regardent mon amie d’un air réprobateur à la vue de son maillot révélateur.

À Calypso, certains regardent les femmes en burkini d’un air réprobateur à la vue de leur corps complètement couvert.

La femme est condamnée à l’indécence!

Elle est critiquée si elle trop vêtue, si elle ne l’est pas assez ou tout simplement… si elle est habillée!


Entre-temps, une photo d’Eugenie Bouchard sur les réseaux sociaux génère des centaines de commentaires sexistes.

Burkini
Instagram de @geniebouchard

«Nice tits»
«Fu** me now, take me»
«Ride with me»

Oui, on veut partager nos valeurs sociales avec les différentes communautés présentes au Québec et, par conséquent, promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes.

Le hic, c’est que nos valeurs ne sont pas blanches comme neige. Elles sont métissées. Elles rejettent sans détour la radicalisation et la misogynie. Mais elles flirtent avec un sexisme souvent camouflé.


burkini-trio-femmes
Photo AFP / FETHI BELAID

L’islam a du chemin à faire avant de s’intégrer à nos valeurs occidentales.

Et nous, on a du chemin à faire avant de… avant de… avant d’être fidèle à nos propres valeurs!