Au fond, je suis une VRAIE fille de région

Photo Julia Caesar, Unsplash

Je suis née en Abitibi, mais j’ai grandi et fait mes études à Québec. Mes choix de vie m’ont amené, au fil des ans, à me déplacer et à habiter dans plusieurs régions différentes.

J’ai évidemment adoré toutes mes expériences, mais sans m’en attendre, la vie m’a récemment ramenée en Abitibi…

Et vous savez quoi?

Après plusieurs années, je peux enfin dire que je me sens chez moi!

C’est fou le bien que ça me fait de voir des arbres (bien oui, des arbres!), de sentir l’odeur de poêle à bois par la cheminée des maisons et de conduire sur de longues routes droites qui s’étirent comme un fil.

Beaucoup de jeunes (et même des moins jeunes) ne rêvent que de quitter ce coin pays, au Nord de la réserve faunique de la Vérendrye. Moi, je suis tellement contente d’y être revenue!

Pendant longtemps, je déménageais en me disant :

Ce n’est pas grave, c’est juste en attendant…

Mais en attendant quoi, au juste? Je n’en avais aucune idée! Maintenant je le sais…


Retour aux sources

Photo Allef Vinicius, Unsplash

On découvre parfois que quelque chose nous manque par hasard ou lors de situations particulières. C’est exactement ce qui s’est passé pour moi. Suite à une séparation, j’ai pris la décision de me rapprocher de ma famille et de revenir en Abitibi.

C’est là que j’ai compris que ça me manquait plus que je le pensais, que c’était presque viscéral.

Pour moi, vivre en région, c’est beau! Les petits villages où tout le monde se connait (ou presque), j’aime ça!

Quand les gens me demandent :

T’es la fille d’un tel, toi, non?

Ça me fait toujours sourire.

Quand tu peux aller au bout de ta rue, mettre tes raquettes et partir en randonnée sans devoir payer de droits d’accès, je trouve ça merveilleux!

Quand tout le monde semble vouloir t’aider à t’installer, qu’ils te donnent des conseils ou un coup de main, ça me touche!


Ville vs. Village

Photo John Canelis, Unsplash

La vie en ville a bien sûr ses bons côtés.

  • Avoir le choix de plus de trois restaurants pour aller souper le samedi soir, c’est l’fun.
  • Ne pas se taper 45 minutes de route pour aller voir un film au Cinéma, c’est l’fun aussi.

Mais pour moi, les bons côtés d’habiter dans un village valent bien les petits désagréments qui viennent avec!

 La preuve que chacun fait son bonheur


Faire confiance à la vie

Photo Morgan Sessions, Unsplash

Plus tard, on me demandera peut-être :

Tu ne t’ennuies pas de la ville?

Je n’ai pas de réponse pour l’instant. Je savoure pleinement mon arrivée, je prends du temps pour moi et je me plais à faire mes projets d’avenir ici. Ma mère me disait souvent de faire confiance à la vie…

Jusqu’à maintenant, ça fonctionne plutôt bien!

Si toi aussi, tu te vois à la retraite dans ton petit village natal, j’ai envie de te faire un gros high five virtuel, pour partager ma fierté d’être une VRAIE fille de région!