Oui, j’achète des vêtements usagés!

blog-vetements usages

Parfois, j’ai une bulle au cerveau. Je fais le ménage de tous mes tiroirs et de ma garde-robe et, chaque fois, je me rends compte que j’ai encore des vêtements qui datent de mes années au cégep (soupir!). Vous savez, ces vêtements qu’on ne porte plus depuis des années, mais que l’on conserve en se disant: «bah, je vais le reporter un jour, la mode revient aux 10 ans»! NON!

Quand cette fameuse «bulle» me prend: je donne. Je donne beaucoup! Je fais des sacs de vêtements usagés que je vais porter à l’église ou dans un bac extérieur prévu à cet effet (souvent près des épiceries, Wall Mart et compagnie). Mais je me suis rendue compte que souvent, je donnais des vêtements de marque que j’avais payés cher et que je n’avais portés que quelques fois, et encore… Certains ont encore leurs étiquettes de prix! #FacePalm

Il y a environ un an, j’avais vaguement entendu parler que quelques sites web et groupes Facebook existaient pour vendre ou échanger ses vêtements usagés. Pourquoi pas? Journaliste que je suis, j’ai fait ma petite recherche afin d’en apprendre davantage, et bingo! J’ai trouvé!

Bon, j’en entends déjà plusieurs se dire «Beurk! Porter les vêtements usagés des autres, ce n’est pas pour moi!»

Ok, peut-être! Mais sachez que c’est super trendy et qu’il y a plusieurs avantages à vendre et acheter usagé, comme économiser de l’argent, être écologique en donnant une deuxième vie à ses vêtements, rendre service à quelqu’un qui n’a pas les mêmes moyens que nous, etc.

Aujourd’hui, j’ai donc décidé de vous présenter mes trois sites préférés.

1- Minitrade.ca

Minitrade est le plus grand site spécialisé dans l’achat et la vente en ligne de vêtements et d’accessoires de seconde main au Canada. C’est une super entreprise québécoise qui offre un site où trouver du linge pour toute la famille, de même que de grandes marques comme Louis Vuitton. Le fonctionnement? Si vous voulez vendre vos vêtements, vous pouvez commander un sac en ligne, mettre vos vêtements usagés (mais en bon état) dedans et déposer le sac à la poste ou demander un ramassage à la maison: les deux moyens sont GRATUITS! En retour, vous recevrez un crédit pour acheter sur la boutique en ligne ou de l’argent dans votre compte PayPal. Chouette, non?

Pssst! Mitsou (oui oui, notre Mitsou), aime tellement le concept qu’elle est devenue, à l’été 2014, partenaire d’affaires et ambassadrice de mode. Elle a sa propre gamme chez Minitrade qu’elle a nommée Mcouture.

Acheter usage 3

2- Deuxième Édition

Lancée en juin 2015, Deuxième édition est une boutique en ligne pour toutes les tailles (de 00 à 28) et tous les budgets! On y retrouve des marques comme Zara, Simons et American Eagle, mais aussi des trouvailles de luxe comme BCBG/Maxazria, Marc Jacob, Burberry, Prada, Jimmy Choo et j’en passe. De plus, la boutique est tenue par Catherine Paiement-Paradis, une ancienne journaliste du magazine Clin d’œil, entre autres. On aime les journalistes! <3

Acheter usage 4

3- Les groupes Facebook

Il y a également plusieurs groupes Facebook, organisés un peu comme une page Kijiji, où l’on peut afficher les vêtements qu’on veut vendre, simplement en les publiant ou en créant un album photo. C’est simple, rapide et on peut y trouver plusieurs vêtements à 20, 10 et même 5$!

Certaines pages sont très bien administrées et organisent des événements de vente ou d’échange de vêtements comme Vide garde-robe à Québec. Ce groupe est géré par Véronique Poulin, adepte de la mode écoresponsable. Une à deux fois par an, elle organise une journée où elle réserve un local à Québec pour que les vendeuses puissent avoir un espace où «exposer» leurs vêtements et ainsi vendre ou faire du troc. Pour y avoir participé une fois, je peux vous dire que la journée et fort agréable ; on jase entre filles, on échange nos vêtements et on boit du café!

Acheter usage 5

Pour celles qui ne veulent pas acheter en ligne ou s’engager dans des groupes Facebook, vous pouvez opter pour les friperies de votre quartier. Sinon, un party de filles accompagné de petites bouchées et de bon vin pour potiner et échanger des vêtements peut également être plaisant!

Alors, êtes-vous « prêt-à-troquer »?