7 restos à ajouter à ta bucket list d’été

Photo Travis Yewell, Unsplash

L’été, on a moins envie de cuisiner… surtout lorsque le mercure atteint des sommets inégalés, comme en ce moment. Ainsi, on se tourne vers les restaurants avoisinants, mais l’offre à manger est tellement vaste à Montréal, qu’il est parfois difficile de s’y retrouver.

Dans le but de t’inspirer (et de te donner faim), voici donc 7 restaurants montréalais qui valent le coup. Et il y a en a pour tous les goûts!


Chez L’Épicier

Pour célébrer ses 20 ans d’existence, cette institution gastronomique a décidé de renouveler son concept. « L’Épicier 2.0, c’est une version plus moderne, avec un design repensé et une plus grande mise en valeur des producteurs d’ici », explique le chef Laurent Godbout.

Le local du Vieux-Montréal, qui fait partie du patrimoine, est maintenant séparé en deux sections distinctes, soit le bar, où il est possible de déguster de délicieux cocktails, des tapas et quelques items du bar à cru, ainsi que la salle à manger plus classique. D’un côté comme de l’autre, ce sont les matériaux nobles (cuivre, bois, cuir) qui mettent en valeur l’espace.

En cuisine, c’est à Samy Benabed, ex-cuisiner à l’Hôtel Herman, que le propriétaire a fait confiance. Dans l’assiette, on donne une grande importance aux produits du terroir. Les aliments saisonniers et locaux sont donc bien mis en valeur. Il ne faut pas manquer les huîtres gratinées, l’assiette de pleurotes et la tartelette rhubarbe/sarrasin!

Côté salle à manger, on proposera des plats à la carte, ainsi qu’un menu dégustation 8 services à 95$ (70$ de plus avec les accords vins).

Et pour redonner tout son sens au nom du commerce, les clients pourront dorénavant acheter des produits d’épicerie sur place, en choisissant eux-mêmes dans le frigo installé à l’entrée du restaurant.

311, rue Saint Paul Est


Joiea Sociale

Situé dans l’ancien local du Mercuri, ce nouveau restaurant du groupe Ville-Marie Collection nous propose une cuisine italienne authentique et abordable. Le Joiea Sociale tente de se positionner comme un resto de quartier, où il est possible de s’attabler plus d’une fois par semaine… sans se ruiner. En effet, les plats sont tous très abordables et les portions généreuses : on aime!

Le local est séparé en deux sections, soit le bar, où on honore quotidiennement la tradition de l’Aperitivo (tapas gratuits lorsqu’on commande à boire), et la salle à manger.

Au menu, des pizzas cuites au four à bois, des pâtes maison, des antipastis traditionnels, ainsi que des poissons (pesce) et des viandes (carne). Le menu met en valeur la simplicité et la modestie de la véritable cuisine italienne, orientée principalement sur les ingrédients bruts.

Mes coups de cœur : Polpette (ces boulettes de veau sont vraiment moelleuses et la sauce tomate est délicieuse), Gnocchi à la ricotta (la recette originale de la nonna du chef Luigi Grego, servi avec une sauce bolonaise au bœuf braisé) et le jarret d’agneau braisé aux tomates fumées.

De plus, Joiea Sociale offre des cours de cuisine privés (12 personnes), directement dans la cuisine, afin de faire voyager les papilles des clients à travers toutes les régions de l’Italie.

645, rue Wellington


Blumenthal

Situé en plein cœur du Quartier des Spectacles, à même la Place des Festivals, le Blumenthal est l’adresse idéale pour profiter des belles journées d’été. J’adooooore son immense terrasse! Avec son menu bistro réinventé, on mange bien, sans devoir vendre un rein (ça rime!).

À moins que vous ne commandiez un classique burger, l’idéal est d’opter pour la formule à partager. Un plateau de fromages et charcuteries, un calmar frit, une salade Caesar au kale, lardons et crevettes pannées, une pieuvre grillée au cari, un tartare de saumon ou de bœuf… En fait, j’ai eu un véritable coup de cœur pour les entrées, alors je vous conseille de toutes les commander et de vous faire un festin à partager.

Et pour dessert, on choisit les profiteroles chocolat & caramel salé, avec un bon vin dessert : le summum!

Côté alcool, on fait la part belle aux produits québécois, alors n’hésitez pas à commander un délicieux cocktail au Gin Roméo ou à la Vodka Pur, ou encore un vin québécois, comme le Opalinois.

305, rue Sainte-Catherine Ouest


Pizzaiolle

Un vent nouveau a soufflé sur les trois succursales du Pizzaiolle, avec l’arrivée du tout nouveau chef exécutif Dario D’Errico. Originaire d’une petite ville près de Naples, ce fin connaisseur de l’authentique cuisine italienne est spécialiste de la confection de pâtes fraîches. Il a d’ailleurs introduit trois nouveaux plats de gnocchis faits maison :

  • di patate (faits à base de pommes de terre et nappés d’une sauce tomate et de basilic frais),
  • di Ricotta (faits à base de ricotta et servis avec pancetta poêlée, roquette et tomates confites),
  • di Zucca (faits à base de courge butternut et servis dans une sauce au beurre et à la sauge, parsemés de copeaux de parmesan).

Mais évidemment, le menu d’inspiration italienne compte encore et toujours l’authentique pizza napolitaine, qui fait la renommée du Pizzaiolle depuis 35 ans, ainsi qu’une vaste sélection d’antipastos, salades, pâtes fraiches, pizzas blanches ou rouges et dolce.

VIEUX MONTRÉAL: 600, rue Marguerite-d’Youville

PLATEAU: 4801, rue St-Denis

VILLE MONT-ROYAL: 1275, Chemin Dunkirk


Le Richmond

Je suis allée manger à plusieurs reprises au restaurant italien Le Richmond, mais n’ai jamais été aussi emballée que lors de ma dernière visite, où j’ai eu la chance de déguster le menu d’été. Un vrai délice… et je pèse mes mots!

Ce nouveau menu estival propose une foule de poissons et de fruits de mer, que le jeune chef Francesco Franci apprête à merveille. Ici, les ingrédients sont frais et de qualité supérieure. Ainsi, nul besoin de les couvrir de sauce et de condiments pour ajouter du goût (ou le masquer…).

Mes coups de cœur : Carpaccio d’espadon (sauce aux pêches & fenouil), Tataki de thon (purée de kale & basilic + champignons marinés), Morue d’Islande (zucchinis grillés + pesto de champignons) et Menta Fresca (baba au rhum version Mojito).

Des plats frais et savoureux à déguster avec un petit cocktail, sur la magnifique terrasse, durant les journées chaudes d’été!

377, rue Richmond


Chez Sophie

Bien qu’elle ait fait ses classes dans quelques-uns des plus réputés restaurants du monde, la chef Sophie Tabet est plutôt discrète sur la scène gastronomique de Montréal. Pourtant, sa cuisine gagne tellement à être connue!

Chez Sophie est un lieu de haute gastronomie qui propose une cuisine témoignant du riche parcours de sa chef et de son mari, l’expert sommelier Marco Marangi. Ce dernier saura vous accueillir avec le plus grand soin, alors que la chef s’active en cuisine pour plaire à vos papilles.

Lors de mon passage, j’ai eu un gros coup de cœur pour le maki de crabe des neiges, mangue et avocat, servi avec une mayo au yuzu. Et ce, sans parler de l’œuf parfait à la truffe noire, du carpaccio de daurade et du ris de veau croustillant. Bref, tout est délicieux et parfaitement apprêté lorsque Chef Tabet est en cuisine.

Un menu à la carte est disponible, sinon, il est possible d’opter pour le menu dégustation, offert à 80$ (+45$ pour les accords vins).

1974, rue Notre-Dame Ouest


Miel

Le dernier, mais non le moindre, je le conseille tout particulièrement pour ses brunchs. J’ai eu la chance de goûter chaque plat du menu matin du chef Hakim Chajar et je peux vous assurer que chacun d’entre eux possède une petite twist qui vaut le déplacement. Les plats sont copieux, les mix de saveurs sont recherchés (comme le proscuitto au beurre noisette : Mmmm!) et les inspirations multiples.

Bref, il y en a vraiment pour tous les goûts, et ce, que vous soyez du type sucré, salé ou épicé pour déjeuner.

Mes coups de cœur : le Flatbread avocat, crevettes & oeufs mimosa; le Chakchouka d’agneau confit & merguez; le Steak and eggs, patates hash brown & relish.

À noter que mes 3 coups de cœur sont dans la catégorie « salé », alors que je suis 100% « sucré », d’habitude, pour le brunch. Ainsi, ça vous prouve à quel point Hakim Chajar a créé des recettes au top pour le brunch!

2194, rue Centre


Alors, où vas-tu réserver pour ta prochaine sortie?