7 conseils et astuces pour les nouveaux propriétaires de maison

Maison 6
pexels.com

Bon, ça y est, c’est fait! Tu viens de faire l’acquisition de ta première maison : félicitations! Tu auras toi aussi TON petit chez toi, TON petit nid douillet! Quel bel investissement tu as fait!

Maintenant, tu penses à ta nouvelle déco, ta superbe terrasse, ta piscine, tu jubiles et tu comptes les dodos avant la prise de possession…

Mais, je t’arrête tout de suite. Je ne veux surtout pas péter ta balloune, loin de là. Je veux simplement m’assurer que tu sais ce qui s’en vient et que tu as les yeux en face des trous. Avoir sa maison, ce n’est pas juste emménager, mettre la déco à son goût et faire des soupers ou des feux entre amis. C’est aussi les rénovations, des milliers de choix à faire, c’est de l’inconnu, des questionnements et parfois beaucoup d’argent à investir.

Bref, posséder une maison apporte beaucoup de bonheur, tu vas adorer, mais tu dois être bien préparée!

En sachant ce qui t’attend, l’expérience sera plus agréable. C’est là que moi j’entre en action! J’ai ma maison depuis bientôt 10 ans et j’ai découvert des trucs utiles pour le côté extérieur, que j’avais envie de partager avec toi, la nouvelle proprio.

Tu pourras donc épater ton amoureux avec mes petits conseils. Il va te trouver bien outillée pour l’aventure!


1. Toiture

Si ta toiture approche de sa fin de vie utile, mais que tu n’as pas les sous pour la changer cette année, tu peux lui donner un 2e souffle en y appliquant un revêtement élastomère pour bardeaux. Plusieurs produits sont disponibles en magasin, renseigne-toi auprès d’un conseiller qui s’y connaît bien en toiture. C’est facile à appliquer soi-même. Tu pourras gagner quelques années et pendant ce temps, ramasser ton argent.

Techniseal
canac.ca

2. Pelouse

Est-ce que faire traiter sa pelouse, ça vaut la peine et est-ce qu’on voit une différence rapidement? Je confirme que oui. J’ai vu d’excellents résultats, et ce, après un seul été de traitements. Honnêtement, ce n’est pas prioritaire et ce type de dépense peut bien attendre, en fonction de tes finances.

J’ai attendu 8 ans avant de le faire et aujourd’hui, je peux dire que ce n’est pas seulement une question d’esthétique, mais aussi une question de santé. Si comme moi tu as des allergies quand le printemps arrive, tu voudras certainement diminuer la quantité de pissenlit et de pollen sur ton terrain….

Terrain Avant
AVANT
Terrain Apres
APRÈS – Seulement 1 an plus tard!

Il n’y a rien de plus simple que de tondre sa pelouse en été. FAUX! La hauteur des lames de la tondeuse selon le mois, la fréquence de tonte, rien ne doit être pris à la légère. Pour une pelouse en santé, on doit s’informer, il y a tant d’informations pertinentes qu’on ignore…

Une bonne habitude à prendre, c’est l’herbicyclage ou le feuillicyclage, qui consiste à ne pas mettre la poche sur ta tondeuse pour que le gazon coupé ou les feuilles déchiquetées restent au sol. Les résidus servent d’engrais pour la pelouse. En plus, tu sauves sur les sacs!

Au printemps lors de « l’ouverture du terrain », l’utilisation d’un balai mécanique est, selon moi, un incontournable. À faible coût en location, il permet de ramasser les brins de gazon jaunis et secs, le sable et les cailloux, et ce, de manière efficace. Avec un râteau tu peux faire le même travail, mais ce sera plus long et ça ne fera pas une job aussi propre qu’avec un balai mécanique. Le sol a besoin de se faire grattouiller pour se faire réveiller après plusieurs mois de dormance.

Balai mécanique
simplex.ca

3. Fourmis

Si tu vois qu’il y a beaucoup de fourmis sur ton terrain, surtout si tu sais que ton terrain est plus de type sablonneux qu’argileux, ne niaise pas et appelle des professionnels. Oublie les produits en vente libre, tout ce que ça va faire, c’est diriger les fourmis vers un autre endroit et tu peux même les envoyer dans ta maison sans le vouloir. Et crois-moi, des fourmis dans ta maison, tu n’en veux pas!

Un traitement de 2 ans minimum et je te promets que tu vas voir les résultats rapidement.


4. Arbres

Ton terrain manque de verdure et tu désires y planter des arbres? Bonne idée, mais encore là, plusieurs trucs sont importants à savoir. Je te résume ça en 3 points, mais je t’invite à t’informer auprès de professionnels, car il y a beaucoup de choses à savoir.

1. Vérifie dans quel sens poussent les racines. La plupart des arbres ont des racines qui poussent à l’horizontal. Si tel est le cas, ne met jamais un arbre près de la maison, les racines pourraient pousser sur la fondation de ta maison et faire des ravages importants.

2. Vérifie la grosseur à maturité pour déterminer l’espace que ça te prend pour planter ton arbre, afin qu’il ne touche pas aux fils électriques ou qu’il ne déborde trop chez les voisins.

3. Le dernier, mais non le moindre… Vérifie si ton arbre va produire des fruits, des fleurs, ou tout autre truc chiant à ramasser, par exemple les samares (érable). Il n’y a rien de pire à ramasser dans une piscine et dans une entrée de cailloux que des samares!

Résidus arbres


5. Interbloc et pavé

Si tu as des zones avec de l’Interbloc, du pavé, ou des dalles de pierres et que la mauvaise herbe et les nids de fourmis poussent dans les craques, renseigne-toi sur le sable de polymère. Ce produit vient sceller les joints entre les pierres/blocs. Tu peux le faire toi-même, mais assure-toi de savoir comment faire, car il y a plusieurs erreurs que tu dois éviter.


6. Piscine

Au printemps, quand vient le temps de partir ta piscine, prends le temps de faire analyser ton eau, d’acheter les produits recommandés et de suivre les conseils d’un professionnel. Laisse faire les « je suis capable de faire ça tout seul » de ton amoureux. Les kits d’ouverture de piscine ne contiennent pas nécessairement ce dont tu as besoin et les quantités dont tu as besoin.

Une analyse d’eau est donc PRIMORDIALE et chaque situation est unique

L’automne venu, s’il y a beaucoup d’arbres autour de ta piscine, je te recommande fortement de mettre un filet à feuilles. Une fois toutes les feuilles tombées, tu enlèves le filet pour l’hiver et le tour est joué. Au printemps, lors du nettoyage, ta piscine sera beaucoup plus facile à nettoyer.


7. La fermeture du terrain à l’automne

Ramasser les feuilles :

Comme je le disais plus haut, l’idéal c’est le feuillicyclage. Tu peux le faire avec ta tondeuse ou à l’aide d’un aspirateur à feuilles. C’est beaucoup moins éreintant que de passer seulement le râteau et les feuilles déchiquetées nécessitent moins de sacs. Tu enlèves le plus gros et laisses le reste au sol pour faire de l’engrais pour le gazon.

Psssit! L’idéal est de ramasser les feuilles lorsqu’elles sont sèches, sinon ça bouche l’aspirateur et la tondeuse.

Toile de protection :

Toile protection
canac.ca

À l’automne, tu constates que tes voisins ont mis un genre de tapis vert sur leur pelouse et tu trouves que c’est un peu abusif. Je t’arrête tout de suite. J’avais le même questionnement que toi sur l’utilité réelle de ces tapis. J’ai fini pas l’essayer, l’hiver dernier. Quelle merveille! Ce petit tapis retient le sable et le gravier utilisés par la ville dans les rues l’hiver comme abrasif. Tu peux donc balayer le tapis et retourner les résidus d’hiver dans la rue!

Psssit! Quand tu vas voir la quantité de cochonneries qui a été soufflée sur ton terrain l’hiver tu vas comprendre!

Haie et arbustes :

S’il y a une haie pour délimiter ton terrain ou des arbustes pour le décorer, je te conseille fortement de les abriller pour l’hiver, surtout s’ils sont dans un corridor de vent. De plus, pour le taillage des haies et arbustes, informe-toi, car il y a des moments bien précis pour le faire. Les arbustes à floraison estivale doivent être taillés à la fin de l’hiver et les arbustes à floraison printanière doivent être taillés après la floraison, à la fin du printemps. Plusieurs calendriers de coupe sont disponibles sur internet.


Accumuler toutes ces informations, astuces et conseils m’a prit plusieurs années et s’est fait au fil d’essais et d’erreurs. Alors, si je peux te sauver un peu de temps et bien des erreurs, ma mission est réussie!

Au final, c’est plutôt simple. Tout se résume en 2 points… S’INFORMER et CONSULTER LES PROFESSIONNELS.

Maintenant, tu peux relaxer et inviter des amis pour un petit souper ou un feu de camp! Après tout, c’est d’abord et avant tout censé être une source de bonheur que d’avoir sa propre maison, non?!

PARTAGER
Article précédentÇa finit quand, une peine d’amour?
Prochain article3 destinations gourmandes à découvrir en Montérégie
Myriam Doré
Chargée de projet à temps plein et blogueuse à temps partiel, je suis une jeune femme allumée, authentique, dynamique et divertissante, mais aussi – quelques fois – chialeuse, pessimiste et cynique! :) J’aime beaucoup trop de choses: les courses à obstacles dans la bouette, les road trip à moto, le camping en tente-roulotte, le off-road en Jeep dans le bois, le hiking, le yoga, le crosstraining, les jeux d’évasion, les licornes, le café latté, le Dollarama, les tattoos, la musique et la déco. Je suis également une foodie gourmande et j’ai un gros crush sur la poutine, le bacon, les cupcakes et les beignes. Bref, j’ai 1001 passions et je vais tenter d’écrire sur 1001 sujets.