7 bonnes raisons d’écouter « 13 reasons why » sur Netflix

13 reasons why

Attendue depuis déjà quelques mois, la série 13 reasons why a fait son entrée sur Netflix le 31 mars dernier. Inspirée du livre de Jay Asher, portant le même titre, sa mise en ligne a eu l’effet d’un véritable…

raz de marée!

Une jeune élève nommée Hannah Baker s’enlève la vie sans laisser de lettre. Elle enregistre plutôt 7 cassettes sur lesquelles elle explique les treize raisons qui l’ont poussée vers son suicide. Chaque face de cassette est dédiée à une personne en particulier.

Le sujet lourd et sensible a provoqué de nombreuses discussions et plusieurs débats.

13 reasons why a aussi ouvert la porte à bon nombre de témoignages. À ce jour, plus de 8 millions de messages ont été publiés sur Twitter et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Plusieurs jeunes font part de ce qu’ils ont vécu ou ce dont ils ont été témoins. On compte plusieurs dénonciations ou demandes d’aide.

Voici donc 7 raisons de visionner cette nouvelle série


1- Premiers pas de Selena Gomez comme productrice

13 reasons why- liberty highQue nous soyons fans ou non, on doit avouer que Selena Gomez a visé juste avec cette série. 13 reasons why touche directement la génération de la chanteuse. Nous sommes témoins de leur quotidien, de leur réalité et de leurs préoccupations. On aborde de façon intelligente l’omniprésence des réseaux sociaux, les ravages du harcèlement et aussi la notion de consentement.


2- La musique

La trame sonore est  soigneusement choisie. Toutes les pièces musicales nous parlent et ajoutent une dimension aux scènes auxquelles elles sont rattachées. On retrouve entre autres The Cure, Joy Division, une superbe reprise d’Into the dark de Neil Young, sans oublier Selena Gomez (of course) et bien d’autres.


3- Pas seulement pour les adolescents

13 reasons why - Hannah Baker13 reasons why s’adresse à un public très large. Peu importe l’âge, la série touche autant les parents que les adolescents. Après tout, nous sommes tous concernés quand vient le temps de parler de harcèlement et de suicide.


4- Le traitement du sujet

13 reasons why La série ne tente pas de banaliser, cacher ou rende acceptable le suicide, au contraire. On veut démontrer que ce n’est jamais la solution. Malgré une constante présence de musique, la scène qui relate le suicide d’Hannah Baker est crue, sans trame sonore ou montage. C’est douloureux, difficile, même impossible à regarder.


5- L’intrigue

13 reasons whyMême si nous savons dès le départ qu’Hannah Baker s’est suicidée, nous restons tout de même accrochés à la série jusqu’à la toute fin. L’intrigue est maintenue tout au long des 13 épisodes. On nous laisse entrevoir que des parcelles de vérités sur les événements qui ont précédé sa mort. Il nous faut donc écouter les 13 enregistrements pour bien comprendre.


6- Les personnages

13 reasons why Les personnages sont vrais, attachants et/ou détestables. Les acteurs qui les interprètent sont justes et réussissent très bien à valser avec nos émotions au fil des épisodes.


7- Commentaires et discussions

Le visionnement de la série ouvre impérativement la porte à des conversations en famille ou entre amis. Impossible de rester indifférents. On est parfois touché, fâché, gêné, parfois mal à l’aise et dégoûté. Bref, tout y passe.


Parce qu’on ne parlera jamais trop du suicide. 13 reasons why nous rappelle constamment que chaque geste compte. Que les mots ont un poids et une incidence et qu’ils peuvent parfois faire toute la différence…

sur ce, Bon visionnement !