Top 5 – Les incontournables de l’Abitibi-Témiscamingue

abitibi-temiscamingue-une

« Pis toi… c’est quand tu viens passer tes vacances ? »

Tel est le slogan de cette belle région où est native ma famille maternelle et j’ai nommé : l’Abitibi-Témiscamingue.

Oui, faire 6/8/10 heures de route et traverser la Réserve faunique de la Vérendrye semblent interminable, mais le trajet en vaut tellement la peine qu’une fois arrivé, on oublie qu’il faudra refaire le trajet inverse…

Prisée l’hiver pour ses sentiers de motoneige, la région de l’Abitibi-Témiscamingue est la 4e plus vaste région du Québec et son économie dépend en majeure partie du travail minier et forestier.

Voici mes 5 incontournables de cette belle région

1- Parc national d’Aiguebelle

parc nation aiguebelleSitué à Rouyn-Noranda, ce parc national est entre autres reconnu pour son fameux pont suspendu. Vous pourrez aussi y faire l’observation d’oiseaux, du canot, du kayak, de la pêche en famille et vous y loger. L’hiver, c’est en raquette que ça se passe ! Ce parc est ouvert à l’année et mérite le détour pour sa beauté et son immensité.


2. Village minier de Bourlamaque

village minier bourlamaqueC’est bien connu, si vous parler à un Abitibien, fort probable qu’il travaille, ait travaillé ou qu’un de ses parents travaille dans une mine de la région.

Si cette réalité vous intéresse et que vous voulez en connaître davantage sur l’histoire minière, un détour à Val D’Or, au village minier de Bourlamaque, est un incontournable. Vous y ferez un véritable saut dans le temps, avec ses 60 maisons en bois rond (toujours habitées) et son décor des années 1940.

L’activité à faire ABSOLUMENT : une descente sous terre à 300 pieds dans les galeries d’une vraie mine !


3. Le Domaine TémiKami

domaine témikamiLe Domaine TémiKami, sur les berges du majestueux lac Témiscamingue, est une place de choix pour profiter de la tranquillité de la forêt. Golf, relais-santé, sentiers pédestre, pêche… toute la famille y trouvera son compte. Un havre de paix insoupçonné!


4. Festival de musique émergente (FME)

FMEDu 1er au 4 septembre prochain se tiendra le FME, à Rouyn-Noranda. J’entends parler de ce festival depuis plusieurs années, en raison de son ambiance très festive et parce que les artistes et festivaliers se font un plaisir d’y participer, année après année. Notre rédactrice en chef, Véronique Harvey, y est allé trois années de suite et elle confirme qu’il s’agit bel et bien d’un incontournable. « C’est dépaysant et tellement plaisant. Toute la ville vibre aux rythmes des artistes québécois », explique-t-elle. Les têtes d’affiches de cette année sont Half Moon Run & Yann Perreau. Ça promet!


5. Le Refuge Pageau

refuge pageau

On peut sortir la fille du zoo, mais pas l’inverse ! Mon coup de coeur de la région : le Refuge Pageau, à Amos. Vous avez sans doute vu à maintes reprises l’image de cet homme à la longue barbe (le propriétaire du refuge), monsieur Michel Pageau.

Depuis 1986 Michel et sa femme Louise chérisse ce projet. Le Refuge Pageau accueille les animaux dans le but de les réhabiliter et en vue de les remettre ensuite en liberté. Advenant le cas que ce soit impossible, ils sont alors accueillis dans un abri à long-terme au refuge. Ce sont plus de 150 animaux sauvages qui obtiennent une deuxième chance : castor, coyote, cerf de virginie, harfang, ours, renard… Vous pouvez évidemment faire un don pour aider le refuge à poursuivre jour après jour sa mission.


Autres activités à découvrir :

Pis, quand viens-tu passer tes vacances en Abitibi ?