5 choses à NE PAS FAIRE chez le coiffeur durant le temps des Fêtes

Le temps des Fêtes est une période un peu (!) folle pour les salons de coiffure. Tout le monde veut être à son meilleur pour les partys de Noël, alors le livre de rendez-vous déborde…

Ainsi, pour éviter de vous brouiller avec votre coiffeur durant cette période achalandée, voici 5 choses à ne pas faire lors de votre prochain rendez-vous!


1. Arriver en retard

Si vous arrivez en retard, vous risquez de chambouler toute la journée de votre magicien des cheveux.

Petit truc: prenez deux minutes pour texter votre coiffeur, 1 heure avant votre rendez-vous. Ça lui permettra de vous confirmer s’il a du retard, ou si vous devez être pile à l’heure… ou encore à l’avance!


2. Ne pas savoir ce que vous voulez

Si vous voulez un gros changement de couleur et que vous ne savez pas ce que vous désirez, prévoyez avertir votre coiffeur dès la prise de votre rendez-vous!

Petit truc: allez fouiner sur Pinterest la veille, ou encore, si vous tombez sur une image extraordinaire dans une revue mode chez le dentiste, prenez-la en photo avec votre cellulaire. Mais attention de rester réaliste dans ce que vous désirez! Peut-être que ça pourrait être plus intéressant comme projet printanier, plutôt qu’avant les Fêtes, car si le projet est trop complexe, cela peut prendre plusieurs rendez-vous pour arriver à ce que vous désirez. Sinon, scédulez votre changement capillaire en novembre, votre coiffeur aura plus de temps à vous accorder et en décembre, il pourra seulement faire une retouche de repousse et un gloss pour rafraîchir la couleur.


3. Annuler votre rendez-vous

Si vous annulez votre rendez-vous, assurez vous de le faire un minimum de 48h à l’avance. Mais de grâce, essayez de respecter votre engagement, car votre coiffeur a probablement fait des pieds et des mains pour agencer son horaire et jouer à Tetris pour plaire à tous ses clients. Il en a probablement refusé plusieurs et il en a peut-être même perdu, en raison de son horaire hyperchargé.

Réflexion: s’il ne réussit pas à vous remplacer, c’est aussi un trou dans son salaire que ça causera. Imaginez que votre patron vous renvoie chez vous pour 3h un mardi après-midi et décide qu’il ne vous paie pas durant ces trois heures, et ce, plusieurs semaines par année, seriez-vous d’accord avec lui? Accepteriez-vous une baisse de salaire de 10-12 heures par mois? Bien, croyez-le ou non, c’est que nous, coiffeurs, subissons chaque fois qu’une annulation non comblée se présente à notre horaire…


4. Ne pas laisser de pourboire

Ton coiffeur, c’est ton meilleur ami. Il te trouve une place à la dernière minute parce que ton horaire de travail a changé, il t’écoute parce que ça ne va pas bien avec ton chum. Il répare tes cheveux parce que le mois passé, tu n’as pas pu venir et tu t’es mis « une boîte de pharmacie » sur la tête, et que tes cheveux sont sortis couleur chatte d’Espagne. Il se donne corps et âme pour te satisfaire et faire en sorte que tu aies le plus beau balayage de la planète. Il te conseille sur les meilleurs produits à utiliser pour l’entretien de tes cheveux à la maison, question que ton balayage reste presque intact et que tes cheveux brillent de mille feux jusqu’à ton prochain rendez-vous!

Se faire coiffer, c’est un luxe. La coiffure, c’est un service. Si tu aimes ton coiffeur et que tu es satisfait, le pourboire est la meilleure façon de lui faire savoir que tu l’apprécies et que tu apprécies son travail de moine!

Petit truc: il n’y a pas de loi qui oblige les gens à donner un pourcentage fixe de pourboires comme au resto. Par contre, pour ceux et celles qui se le demandent, 10% du montant est en moyenne le bon montant à donner… si tu es satisfait de ta chevelure!


5. Être pressé

Mettre de la pression à votre coiffeur qui est overbooked en cette période des Fêtes, c’est la pire chose à faire pour le stresser! Déjà qu’il doit gérer la fatigue accumulée des journées de 12 heures qui s’enfilent au courant du mois de décembre, les retards, les changements de looks, les passants qui veulent acheter des fers plats pour Noël pendant que trois de ses clients attendent après lui…

Bref, ayez pitié de lui durant ce mois si agréable, mais épuisant : ayez du temps devant vous, ne soyez pas pressé et soyez indulgents!


Alors pour terminer, au nom de tous les coiffeurs, on vous aime, chers clients! Sans vous, on ne ferait pas le plus beau métier du monde…

Et on ne vous remerciera jamais assez de nous aider à vous offrir le meilleur service possible!

Psssit! Si vous arrivez au salon avec un café, pensez à en prendre un pour votre coiffeur préféré: c’est tellement apprécié! Et parfois, c’est à peine s’il a eu le temps de manger une petite bouchée entre ses 1001 clients…