3 nouveaux brunchs montréalais à essayer au plus vite

brunch-montreal-une

Existe-t-il quelque chose de plus satisfaisant que de se réveiller naturellement, un dimanche matin, d’enfiler des vêtements confortables et d’aller bruncher en bonne compagnie ?

Pour moi, c’est le summum !

Je me considère donc comme une brunchophile (oui, j’ai inventé ce terme…) et aujourd’hui, la fana que je suis vous propose trois « nouveaux » brunchs à essayer avant l’arrivée des premiers flocons.


Bistro-Brasserie Les Sœurs Grises

32, rue McGill

Ce restaurant existe depuis quelques années déjà, mais il offre depuis quelques semaines seulement le brunch du dimanche. Tant qu’à avoir un magnifique local, dans le Vieux-Montréal, pourquoi ne pas l’exploiter au maximum ?!

Lors de mon passage, j’ai opté pour la crêpe fine au gravlax de saumon et crevettes de Matane fumées. Le tout est nappé d’une sauce crémeuse à l’aneth et servi avec une salade de pommes de terre et des fruits frais.

Sérieusement, je m’attendais à quelque chose de léger, mais c’était très copieux et tout à fait délicieux.

Mon chum a quant à lui opté pour une option plus « masculine », soit la casserole extrême des sœurs, qui contient des pommes de terre Hash-Brown au gras de canard, du porc effiloché, du smoked-meat, du cheddar fort, de la sauce au cerf, du bacon de sanglier et un oeuf miroir.

Euhhh… On n’a même pas réussi à terminer l’assiette à deux !

Bref, le rapport qualité/prix est excellent (les assiettes tournent entre 16 et 19$) et on aime la variété du menu (qui comprend également une tartiflette, une sandwich Bretzel et une tourtière du Lac-Saint-Jean).

Psssit ! On aime beaucoup l’option mimosa à volonté pour 25$


Bistro L’Escoffier

4007, rue Saint-Denis

brunch-lescoffier

Dans ce bistro typiquement français, une attention particulière est portée à la qualité des aliments. Par exemple, les œufs et les saucisses sont bio, et on ne sert que du bacon Gaspor. Mmmmm !

Lors de mon passage, j’ai opté pour les Bénédictines à l’esturgeon fumé, purée d’avocat, brioche et sauce hollandaise aux tomates épicées.

Je n’avais jamais rien goûté de tel auparavant et ça fait toujours du bien un peu de nouveauté au déjeuner !

Mon chum a pris le classique deux œufs, bacon, jambon, saucisse et fèves au lard. Ici, on ne réinvente certes pas la roue, mais on peut toutefois affirmer qu’il s’agit d’un classique parfaitement exécuté.

Pour les dents sucrées, le pain doré avait l’air délicieux et sachez que L’Escoffier fait toutes ses pâtisseries à la main, sur place, alors vous ne pouvez repartir sans une petite bouchée sucrée…


Le Gras Dur

1660, rue Jarry Est

Pour ceux qui ne connaissent pas l’endroit, sachez que le nom représente très bien le type de cuisine qu’on y sert : de la bonne bouffe bien grasse et réconfortante. En d’autres termes : ici, on ne compte pas les calories !

Ce qui est merveilleux des nouveaux brunchs du Gras Dur (et idéal pour les lendemains de veille), c’est qu’on n’a pas besoin de faire de choix, puisqu’il s’agit d’une formule « buffet ».

Au menu : bacon (of course !), saucisses, ailes de poulet, petites patates, jambon (cuit selon une recette familiale qui se transmet de génération en génération et qui fond littéralement dans la bouche), fèves au lard, œufs (cuits selon vos goûts), pain doré, fruits frais, fromages, salade verte, tartiflette, carré aux dattes et plus encore.

Pour honorer leurs classiques, il y aura également une poutine deluxe en tout temps, ainsi que la tourtière enrobée de bacon et frite !!

Sérieusement, ça sonne étrange, mais c’était délicieux : mon coup de cœur !

Le brunch est offert à 25$, ce qui est un bon deal pour les gros mangeurs !


Alors, où est-ce qu’on brunch dimanche prochain?

***
Photo à la une: Joëlle Paquet / Les Soeurs Grises