3 étapes à suivre pour ne pas regretter son premier tatouage

tatouage cover
Photo de Timothy Paul Smith sur Unsplash

Je me souviendrai toujours de mon premier tatouage. Je me suis pointée à mon rendez-vous, quelques jours seulement après avoir atteint mes 18 ans. J’étais tellement nerveuse que j’avais demandé à ma meilleure amie de m’accompagner.

J’ai montré au tatoueur un dessin que j’avais fait et que j’aimais bien, il l’a pris, l’a modifié un peu (mais vraiment juste un minimum), a fait un stencil, l’a appliqué sur mon bras et puis bzzzz… c’est un départ!

Près de 8 ans plus tard, je regrette amèrement ce premier rendez-vous. Probablement le cauchemar de toutes celles qui n’osent pas faire les premiers pas pour un tatouage… Disons que j’ai commis quelques erreurs qui auraient pu être évitées, si je m’étais mieux renseigné.

J’ai finalement, quelques années plus tard, rencontré Mathieu Brault de chez Amazink (à Beloeil), un tatoueur en qui j’ai confiance et qui m’a donné les meilleurs conseils afin d’éviter cette même mésaventure pour quiconque décide de se faire tatouer une première fois!

tatouage 01
Illustration de Mathieu Brault

À lire : 5 comptes Instagram pour les fans de tattoo


1. Choisir son design

Évidemment, il est rare que pour un premier tatouage, tu entres dans la shop en hurlant:

TATOUE-MOI C’QUE TU VEUX, YOLO!

Si tel et le cas, tu es sûrement sortie de ton rendez-vous avec… une déception.

Donc, en ayant une idée dès le départ de ce que tu veux et surtout du pourquoi tu le veux (qu’est-ce que ça représente pour toi) sera la première étape. Mais attention, il est possible que ça change en cours de route… Et ce, pour le mieux!


2. Choisir son tatoueur

Deux aspects principaux sont à considérer pour faire ce choix. C’est bien plus difficile que de choisir la personne avec qui tu vas te marier, puisque tu peux finir ça avec un divorce, tandis que ton tatoueur, tu vas l’avoir dans la peau toute ta vie!

Alors, prendre le temps de choisir l’artiste est primordial.

Deux critères sont importants à observer: le portfolio et ton budget!

tatouage 02
Oeuvres de Mathieu et Carl de chez Amazink

Le portfolio:

Que ce soit sur son compte Facebook, sa page Instagram ou dans un album photos sur place, il faut prendre le temps de magasiner l’artiste selon son style. Tu as envie d’avoir des petites fleurs sur ton poignet? Ne va pas voir la tatoueuse qui se spécialise en zombies et en gore. Tu veux de la couleur? S’il n’y a que du noir et blanc dans le portfolio, fort probable que l’artiste ne maîtrise pas si bien la couleur.

Ton budget:

Ne jamais au grand jamais choisir un artiste selon le prix. Si tu veux faire une aubaine, surveille les spéciaux chez Super C, mais pas pour un tatouage. Il faut évidemment se prévoir un budget pour un tatouage. Et le fait de ramasser ton argent pour un projet te permet de bien y réfléchir, plutôt que d’y aller d’un coup de tête.

Bref, fais-toi un budget tatouage pour choisir l’artiste selon son talent, son style et ses capacités… plutôt que pour son prix!


3. Parler avec son tatoueur

Tu as trouvé un artiste qui semble parfait pour ton projet et tu aimerais prendre rendez-vous avec lui pour avoir ton tatouage demain matin! Calmos amigos! Si ton projet implique plus qu’une petite note de musique derrière l’oreille, il faudra prendre le temps de discuter avec le tatoueur.

Tu te souviens de mon dessin que le tatoueur a pris 30 secondes à modifier avant de me l’estamper sur le bras? En théorie, lorsque tu payes un tatoueur, tu ne veux pas seulement payer pour son encre, mais bien pour son talent. Dans ce cas-ci, j’ai payé pour son encre seulement!

Lorsque j’ai parlé à Mathieu d’Amazink pour la première fois (plusieurs années après mon premier tatouage gâchis), je lui avais envoyé au préalable des images de trucs que j’aimais bien. Il a pris le temps de refaire une oeuvre à sa façon, tout en s’inspirant de ce que je lui avais envoyé.

Cette fois, j’ai compris que j’allais payer pour une oeuvre, unique en plus!

Parler avec le tatoueur permet aussi de pouvoir personnaliser ton tatouage et même d’améliorer la version que tu avais en tête au départ. C’est un peu comme un team work, une chimie s’installe entre l’artiste et le client pour être sur la même longueur d’onde.

Chose qui est vitale pour éviter la grosse déception!

À lire : Effacez vos tatouages grâce à Dermablend


5 conseils en rafale

1- Il n’y a pas de design destiné seulement aux filles ou aux gars:

Que ce soit des fleurs, une tête de mort, des zombies, etc. Tout se fait sur n’importe qui, pourvu que ça respecte ton propre style!

2- Sois ouverte aux propositions du tatoueur:

T’as envie d’avoir EXACTEMENT ce dessin-là, trouvé sur Pinterest. Mais, n’oublie pas que l’artiste pourrait s’en inspirer et te créer quelque chose d’unique et d’encore mieux… À toi de voir!

tatouage 06
Illustration de Mathieu Brault

3- Il faut être en forme pour sa séance de tatouage:

Je ne parle pas d’avoir complété trois Ironman dans l’année. Mais plutôt d’avoir bien mangé avant (même qu’il est conseillé d’avoir une collation pour un long rendez-vous), d’être bien hydratée, d’avoir bien dormi la veille, etc.

Tu vas le réaliser rapidement après ton rendez-vous, mais ton corps travaille lors d’une séance et libère de l’endorphine à fond.

4- Oublie les produits pour geler la peau:

Ta chum de fille t’a dit qu’elle avait mis une crème de lidocaïne pour ne pas ressentir la douleur lors de son tatouage? Ne le fais pas! Oui, un tattoo, ça fait mal. Mais la douleur fait partie de l’expérience. Et surtout, l’utilisation de cette crème pourrait gâcher le travail de l’artiste.

5- Écoute bien les conseils du tatoueur pour la guérison:

À savoir : l’entretien du tatouage et le processus de guérison, qui passera par plusieurs étapes. N’hésite surtout pas à lui poser des questions si tu as des inquiétudes par la suite…

À lire : 5 choses que les gens tatoués sont tannés d’entendre


Sur ce, un énorme merci à Mathieu pour tous ses bons conseils!

tattoo proprios
Mathieu (tatoueur) & Nathalie (perceur) tous deux propriétaires d’Amazink